• « Ce qui restera de nous ». Les jeunesses face à la crise climatique 

    « Sur toute la terre, les forces [pour la défense de la nature] s’organisent et une jeunesse résolue à la tête de ce combat », écrivait Romain Gary, en 1980, dans la préface de l’édition republiée de ses Racines du ciel. 43 ans plus tard, nous avons voulu dresser le portrait de cette jeunesse française dans son combat pour la défense de l’environnement. Une jeunesse, des jeunesses  Curieux hasard. Comme un signe du destin. C’est dans un café avoisinant la place de la Nation que nous retrouvons Jeanne1, la vingtaine. « J’avais mené mes premières actions par ici », confesse-t-elle,…

  • Exposition “Sacrilège” : l’Etat et le sacré aux Archives nationales

    Les Archives nationales accueillent l’exposition Sacrilège ! L’Etat, les religions et le sacré. Cette exposition propose de revenir sur l’histoire des relations tumultueuses entre l’Etat et le sacré. Au cœur de cette histoire : la notion de sacrilège. Etymologiquement, le sacrilège est un acte offensant le caractère sacré d’un lieu, d’une pratique ou d’une personne. Le sacré, pour reprendre la définition qu’en donne Mircea Eliade, est un espace séparé du profane qui constitue le cadre habituel des relations sociales, pénétrer dans cet espace implique un respect particulier qui prend la forme de l’observation de rites spécifiques. Si le sacré renvoie…

  • Guillaume Logé, sublime solastalgie

    Rencontre. Idéaliste mais réaliste, penseur du ‘sauvage’ savamment sophistiqué, Guillaume Logé veut tracer une voie pour un renouveau écologique, où l’art rend à l’homme sa juste place dans le vivant. Nicolas Bouvier l’appelait la « précieuse connivence avec les choses », Guillaume Logé lui, appelle cela « vivre dans le Musée Monde ». Chercheur en esthétique et diplômé de Sciences Po en 2003, Guillaume Logé s’intéresse à ce que l’art dit à l’écologie. Après un essai sur la Renaissance Sauvage sorti en 2018, il publie l’an dernier le Musée Monde, une invitation à revenir aux origines du musée et de l’écologie pour apprendre à faire…

  • Lou Safra : “Faire société en sciences cognitives, ça ne veut rien dire”

    Biologiste de formation, Lou Safra a, depuis quelques années déjà, ses repères dans les couloirs du CEVIPOF. C’est que les sciences cognitives partagent avec les sciences sociales leur objet de prédilection : le comportement. Spécialisée sur la cognition sociale, la thèse de Lou Safra porte sur le rôle des indices faciaux dans la prise de décisions interpersonnelles.Nous rencontrons la chercheuse pour éclairer des enjeux contemporains brûlants dans l’actualité : sentiment d’appartenance, identité, choix électoraux.. Les lumières d’un champ de recherche à la croisée des disciplines devraient nous y aider.  La Péniche : Dans sa conférence de presse suite au remaniement…

  • Vincent Strubel à Sciences Po : comment faire face aux menaces cyber ?

    Ce mercredi 6 mars 2024, Sciences Po Défense et Stratégie a reçu un invité de marque pour sa masterclass sur la cybersécurité : Vincent Strubel, directeur général de l’Agence nationale de sécurisation des systèmes d’information (ANSSI). Cette agence publique, fondée en 2009, vise à coordonner les politiques de cybersécurité des infrastructures publiques ou d’importance stratégique vitale. M. Strubel a tout d’abord évoqué les menaces cyber pesant sur la France. Il en identifie deux principales : les États et le crime organisé. Certains États lancent en effet des cyberattaques de grande ampleur visant à déstabiliser une organisation ou un autre État…

  • Mathias Vicherat, une démission passée (presque) inaperçue

    Le début du mois de mars ne fut pas de tout repos pour Sciences Po. L’emballement médiatique et l’essaim de journalistes autour de l’école nous ferait presque oublier l’annonce tombée mercredi 13 mars à 8 heures 38 : la démission de Mathias Vicherat, directeur de Sciences Po et administrateur de la Fondation nationale des sciences politiques depuis novembre 2021.  Avec La Péniche, nous avons voulu sonder la communauté étudiante sur ce départ furtif en vous posant nos questions aux détours des couloirs. Que pensez-vous des modalités et de la temporalité de la démission de M. Vicherat ? Comment vous sentez-vous…

  • 4 heures pour la Palestine : une mobilisation devenue scandale national

    Mardi 12 mars aux alentours de 10h, la cohue s’est installée devant l’amphithéâtre Boutmy, renommé “Amphithéâtre Gaza” à l’occasion d’une mobilisation de soutien aux Palestinien·ne·s gazaoui·e·s. Depuis, elle se propage partout sur fond d’accusations d’antisémitisme : des conversations quotidiennes jusqu’aux couloirs de l’Elysée, en passant par les réseaux sociaux. Analyse des “4h pour la Palestine” devenues un scandale national. À l’occasion de la journée européenne de mobilisation universitaire en soutien à la Palestine mardi 12 mars, un groupe d’étudiant·e·s a occupé l’amphithéâtre Émile Boutmy pendant quatre heures. Bien que le caractère démocratique de cette pratique militante fasse fréquemment débat auprès…

  • “N’ajoutons aucune souffrance inutile”

    Suite aux évènements survenus à Sciences Po le mardi 12 mars 2024, des étudiants non affiliés à un organisme ont décidé de prendre la parole, pour appeler à l’apaisement et à l’empathie mutuelle. Depuis une semaine, notre école est au cœur des polémiques médiatiques et politiques. La raison ? Le 12 mars dernier, journée européenne de mobilisation universitaire en soutien à la Palestine, le Comité Palestine de Sciences Po organisait une occupation de l’amphithéâtre central. Celle-ci s’est articulée autour de conférences, dont l’une intitulée Judéité et antisionisme. Cet événement visait à exprimer un soutien légitime aux habitants de la bande…

  • Etudiant-e-s juif-ve-s à Sciences Po : nous ne serons pas instrumentalisé-e-s contre les voix palestiniennes

    Suite aux mobilisations pro-palestiniennes qui ont eu lieu mardi 12 mars au sein de Sciences Po et aux évènements médiatico-juridiques qui s’ensuivent depuis, une trentaine d’étudiant.e.s juif.ve.s ont signé une tribune contre l’instrumentalisation de leur identité. Ces étudiant.e.s et alumnis s’expriment en leur nom propre et ne représentent aucun organisme.  Nous, étudiant-e-s juif-ves de Sciences Po, refusons d’être instrumentalisé-e-s pour justifier la répression des mobilisations pro-palestiniennes.  Mardi 12 mars au matin a eu lieu une mobilisation d’étudiant-e-s engagé-e-s contre les massacres de masse systématiques en cours sur la bande de Gaza et l’occupation par Israël des terres palestiniennes. Sur la…

  • Sciences Po : le match idéal pour un étudiant en échange ?

    En tant qu’étudiant espagnol, j’ai choisi Sciences Po pour mon année d’échange, non seulement parce qu’elle est l’une des meilleures universités européennes en sciences politiques, mais aussi parce que j’aime bien Paris et le monde francophone. Mais le choix n’est pas aussi évident qu’il paraît et Sciences Po n’est pas nécessairement l’option idéale pour tout le monde. Sciences Po est une université relativement méconnue en Espagne, où en dehors de la Sorbonne (celle du Panthéon, bien sûr), le système universitaire français est souvent considéré comme peu attrayant : on préfère souvent se rendre en Italie ou même au Portugal pour…

  • Dans le genre troublé.e.s : quand le drag s’invite aux Épopées

    À l’occasion de la Saint-Valentin, le Bureau des Arts organisait ce mercredi 14 février une soirée Épopées “Love Potion” qui mettait à l’honneur la musique, la sorcellerie et l’amour. Un triptyque enchanteur dont le point culminant était le drag show d’Apollon d’Angelo et George Profonde.  L’ambiance électrique du garage punk de Damaghead flotte encore dans la salle lorsque Leena et Judith, co-responsables des Épopées, demandent au public de s’asseoir.  La salle, comble et sage, attend le début du spectacle de George et d’Apollon. Dans ses collants résille et sa fourrure émeraude, ce dernier introduit leur performance par un avant-propos bienvenu.…

  • Conférence de Haïm Korsia à Sciences Po : d’un antijudaïsme clérical à une fraternité retrouvée

    Les murs du 27 rue Saint Guillaume portent une affiche promotionnelle ornée d’un visage bien connu dans l’actualité, celui du Grand rabbin de France, Haïm Korsia. Peu après la polémique de la bougie de Hanouka allumée à l’Elysée, il est l’invité d’honneur d’une conférence qui réunit l’aumônerie de Sciences Po (CSG, centre Saint Guillaume) et l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) autour du thème de l’antijudaïsme chrétien. Remplissant l’amphithéâtre Simone Weil, le représentant de la communauté juive a su réaffirmer le puissant lien entre ces deux religions, qui ont longtemps semblé antinomiques. À tort selon lui, qui affirme que…

  • Mort de Robert Badinter : une Lumière éternellement incandescente

    Il était une fois Robert Badinter. Aujourd’hui l’impensable est devenu réalité : le Sage a été rattrapé par la mort. L’Incrédulité nous frappe face à l’annonce redoutée, tant l’ancien Garde des Sceaux semblait continuer son combat éternel contre le trépas, tout un symbole. Bien plus que l’homme de l’Abolition, il était la mémoire ambulante d’une justice tueuse : de Vichy à l’intemporel discours du 17 septembre 1981. La « vie », toujours dans le sillage d’un souffle. Cette « vie », pour lui, fils de déporté, qui a été sauvé avant d’être celui qui sauva. Sa « vie », son combat, son œuvre,…

  • Souvenirs fuyants de journées oubliées

    Demain Je serais mort Sans amour ni regret Sans regret ni remord J’ai eu tort de tarder Sans main pour refermer Mes paupières immobiles A la croisée des routes Qui mènent toutes à jamais Demain je serais mort Sans l’amour convenu  Je serais l’inconnu  Dont on oublie le corps Pendant bien des années Je l’ai trop attendu  Cette illusion charnelle Ne m’est jamais venue Mes rêves m’ont menti Ils m’ont fait des promesses J’ai vécu d’espérances Je meurs avec tristesse Cent fois j’ai revécu  Nos belles retrouvailles Avec toi Mon amour Qui ne m’as jamais vu Demain Je serais mort…

  • Entretien avec Bastien Martins, le Tropeur de YouTube : “Toutes les histoires sont connectées et finissent par se rejoindre !”

    Voilà depuis janvier 2016 que notre interviewé du jour explore, décortique et explique les tropes, ces dispositifs et conventions narratives que l’on retrouve dans absolument toutes les histoires ! Dans son filet de chasse, déjà plus de 200 vidéos, suivies par une communauté de presque 200.000 abonnés. A la fois auteur, comédien, monteur, vulgarisateur et même musicien, Bastien Martins est le maître total de ses vidéos, mêlant parfaitement humour, divertissement et pédagogie ! Quel a été le déclic de ta passion pour la narratologie, l’écriture et la fiction ? Est-ce lié à tes études ? J’ai eu un parcours scientifique…

  • King’s Court: Small Boats, Big Row: How The Supreme Court Ruling Impacts Rishi’s Rwanda Plan

    Staff writer Lily Powell gives her verdict on the Supreme Court’s Rwanda Plan ruling and the future for the plan. The judgment is in and the government’s policy is unlawful.  The Supreme Court unanimously upheld the Court of Appeal’s ruling that the Conservative’s plan to deport asylum seekers to Rwanda breaches human rights. The policy, announced in April 2022, was often referred to as the ‘stop the boats’ plan and sought to send anyone illegally entering the UK to Rwanda to claim asylum there.   The government has already spent over £140m on the scheme, however no one has been sent…

  • David Cameron Makes His Not-So-Anticipated Return

    Staff writer Ella Buckley discusses former Prime Minister David Cameron’s return to frontline politics as Foreign Secretary. If you did a double-take the morning of 13 November when looking through your phone notifications, I wouldn’t blame you – nor would you be alone. It is true, not some confusing dream, that former Prime Minister David Cameron (now known as Lord Cameron) has returned to cabinet, as Prime Minister Rishi Sunak’s Foreign Secretary. The news was announced as part of Sunak’s newest cabinet reshuffle in which, less surprisingly, Sunak sacked former Home Secretary Suella Braverman (a move that some of us…

  • Sex Education S4 Review: An Equal Parts Poignant And Frustrating Farewell

    Alors que la fameuse 3A approche à grands pas pour nos deuxièmes années, “La Péniche” aussi prend les voiles pour l’international pour cette nouvelle année qui débute sur les bancs de Sciences Po. En collaboration avec “ROAR”, le journal étudiant du King’s College, nous vous proposerons chaque mois trois articles de la rédaction londonienne qui nous ont plus et émus. Rédacteurs, à vos plumes, les premiers articles sélectionnés ont d’ores et déjà été publié sur leur site internet!  Stay tuned!  English version :  While the famous third year abroad is fast approaching for our second year students, “La Péniche” is…

  • Entretien avec Karine Tuil : « La littérature doit rester un espace politiquement incorrect, transgressif, totalement libre ».

    Depuis septembre 2023, les pas de Karine Tuil foulent les sols de Sciences Po. Titulaire de la chaire d’écrivain en résidence pour le semestre d’automne, elle anime deux ateliers d’écriture auprès des étudiants de l’école. Autrice de nombreux romans à succès, parmi lesquels La décision (2022) ou Les choses humaines (2019), elle s’est récemment essayée à la poésie avec le recueil Kaddish pour un amour (2023). Ses écrits, bien que fictionnels, se démarquent par leur capacité à explorer les réalités de la société contemporaine. C’est pour comprendre ses méthodes de travail, son rapport à l’écriture et à la littérature en…

  • Hausse des frais de scolarité à Sciences Po : entre arbitrages budgétaires et contestation

    Le Conseil de l’Institut, principal organe exécutif de Sciences Po, a décidé une augmentation de 5% des frais de scolarité, qui fait suite à une hausse de 7 % l’an passé. Cette annonce a entraîné une forte contestation des syndicats étudiants. Depuis mi-novembre, plusieurs syndicats ont organisé des actions militantes notamment une manifestation  devant le 27 rue Saint Guillaume Le syndicat Union étudiante a lancé une  pétition en ligne qui a atteint 2000 signatures, des affiches ont également été collées. En 2021 – 2022 le montant moyen des frais de scolarité s’élevait à 5200 euros pour le Bachelor et 6330…

  • Solidarity in Action: Parisians Rally Against Sexist and Sexual Violence 

    For this year’s International Day for the Elimination of Violence against Women, which falls on the 25th of November, protests were held in Paris and other big cities across France to raise awareness of, and advocate against, acts of gender-based violence. Within the first couple of weeks since moving to Paris, I found myself engaged in a deep conversation with my fellow exchange students about the delights of having moved to the city. However, our conversation took a gradual turn into an intense exchange of how unsafe we felt in Paris as young women, a sentiment that echoed our previous…

  • L’A69, projet autoroutier absurde? 

    Décrié pour son absurdité, son anachronisme et son inutilité, le projet autoroutier de l’A69 a fait couler beaucoup d’encre depuis octobre. Nous sommes allés à la rencontre d’étudiants engagés contre sa construction pour y voir plus clair. Après les contestations autour des méga bassines de Sainte-Soline en mars, une nouvelle mobilisation contre un projet présentant des risques pour notre environnement a envahi les médias depuis le mois d’octobre. L’A69 est une autoroute en cours de construction devant relier Castres et Toulouse. Déclarée d’utilité publique en 2018, sa réalisation a débuté en mars dernier, avant d’être freinée par une forte mobilisation. Le…

  • Javier Milei : le cauchemar argentin ?

    L’annonce de la victoire présidentielle de Javier Milei, ancien chanteur de rock argentin et à la tête du parti La libertad avanza (LLA), a retenti comme un coup de tonnerre : ce nouveau dirigeant anti-système, qui remet en cause tous les acquis et la structure institutionnelle argentine, promettant une “thérapie de choc”, affole le monde entier. Son slogan “Viva la libertad, carajo” (“Vive la liberté, putain”) révèle – encore une fois – son caractère provocateur. « C’en est fini du modèle appauvrissant de la caste. Aujourd’hui nous adoptons le modèle de la liberté, pour redevenir une puissance mondiale », proclamait…

  • Le syndicalisme étudiant à la croisée des chemins ?

    Retour sur la conférence de Benoît Hamon, Sophie Binet, Raphaëlle Rémy-Leleu et Guillaume Hoibian Ce jeudi 9 novembre, La Péniche a couvert la conférence sur le syndicalisme et la convergence des luttes organisée par l’UNEF. Parmi les invités, tous sont d’anciens militants à l’UNEF : Benoît Hamon, ancien ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche et candidat à l’élection présidentielle de 2017 ; Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT ; Raphaëlle Rémy-Leleu, conseillère de Paris et membre d’Europe Écologie les Verts ; et Guillaume Hoibian, historien des mouvements étudiants. 19h15. L’amphi Chapsal se remplit peu à peu, entre…

  • “Viva Varda !” : rencontre autour de l’exposition à la Cinémathèque Française

    Jusqu’au 28 janvier 2024 se tient à la Cinémathèque Française l’exposition “Viva Varda !”, portant sur l’œuvre protéiforme et résolument moderne d’Agnès Varda. La ressortie de ses films – en salle comme sur les plateformes de streaming – est ainsi l’occasion de mettre en perspective la valorisation contemporaine de son œuvre, ce que nous avons pu faire en nous entretenant avec Nathalie Mauffrey et Geneviève Sellier.  Nathalie Mauffrey est agrégée de lettres classiques, et docteure d’Histoire et Sémiologie du texte et de l’image. Ayant consacré son doctorat à Agnès Varda, elle enseigne depuis 2011 l’histoire et esthétique du cinéma dans plusieurs…

  • Ivan Jablonka, un regard intimiste sur notre histoire

    Rencontre Ivan Jablonka est historien, professeur à l’Université Sorbonne Paris Nord. En  2016, il reçoit le prix Médicis et le prix littéraire du Monde pour Laëtitia ou la Fin des hommes, une biographie posthume bouleversante partant d’un fait divers sordide, mais révélateur de faits sociaux bien plus étendus. Alors en pleine rentrée littéraire pour la sortie de sa dernière publication, Goldman, il a accepté de rencontrer La Péniche, le temps d’un café. Chemise à fleurs, bien en vue dans le café où nous nous sommes donné rendez-vous, Ivan Jablonka finit de lire Libération quand je le rejoins. Je l’interromps alors…

  • Entre amalgames et passion : Mieux comprendre la guerre Israël-Hamas. Avec Frédéric Encel

    Suite au déclenchement d’une nouvelle guerre entre le Hamas et Israël le 7 octobre 2023, la Péniche a contacté Frédéric Encel, géopolitologue et professeur à Sciences Po, afin d’obtenir des éclaircissements sur le conflit. L’opération Déluge d’al-Aqsa du 7 octobre 2023, menée par le Hamas, est l’attaque la plus meurtrière pour Israël depuis sa création en 1948. Elle a probablement été mûri des semaines, ou des mois durant. Tsahal a énormément développé son renseignement du point de vue technologique : le Hamas a-t-il réussi à rester intraçable en planifiant une attaque par des voies traditionnelles ?  Premièrement, une guerre s’achève…

  • Sciences Po danse au rythme de Benjamin Millepied

    Jeudi 12 octobre, la Maison des Arts et de la Création a offert aux étudiants une expérience artistique inoubliable, en invitant à Sciences Po le danseur étoile et chorégraphe de renommée mondiale Benjamin Millepied. À partir de 14h30, le campus Saint-Thomas d’Aquin s’est transformé en un lieu de créativité et d’inspiration, alors que Millepied collaborait avec des étudiants pour présenter une chorégraphie originale accompagnée de la mélodie du piano. Benjamin Millepied, ancien directeur de l’Opéra de Paris rendu célèbre pour son travail en tant que danseur principal du New York City Ballet et surtout pour sa chorégraphie réalisée dans le…

  • Conférence avec Thomas Gassilloud : le Parlement et la défense des liaisons stratégiques

    Le 10 octobre 2023, l’association Sciences Po Défense et Stratégie a organisé une conférence intitulée « Le rôle du Parlement dans la politique de défense » et animée par Thomas Gassilloud, président de la commission de la défense et des forces armées de l’Assemblée nationale.  Cette association étudiante est centrée sur les problématiques de sécurité et de défense au sens large. Elle organise des conférences avec des acteurs du monde sécuritaire et stratégique, qu’il s’agisse de parlementaires, de militaires ou de chercheurs, et publie également en ligne un suivi de l’actualité stratégique. Le député de la 10ème circonscription du Rhône…

  • La finale des triplétades d’art oratoire, une soirée sous le signe de l’unité

    Ce lundi 16 octobre, entre 19h15 et 21h15, Boutmy s’enflammait à mesure que les mots des orateurs emplissaient la pièce pour la finale des triplétades d’art oratoire, organisée et animée par l’association Sciences Polémiques.  Une foule d’étudiants s’est engouffrée dans l’amphithéâtre emblématique de Sciences Po pour célébrer l’intégration des premières années dans la vie associative. Si les mots des seize finalistes ont résonné hors des murs de l’amphithéâtre jusque dans les salles de cours de droit public, ils n’avaient qu’un seul objectif : épater les huit jurés que SPK a déniché. Des personnalités aussi éclectiques qu’intimidantes ont répondu présentes afin…

  • Bertrand Badie, porte parole d’une “vision plus humaine des relations internationales” 

    “Il n’y a de relations internationales que si on se comprend, et actuellement il y a un défaut d’intercompréhension qui empêche la paix.”. Voilà la vision du dialogue mondial actuel que livrait Bertrand Badie, professeur émérite à Sciences Po, aux étudiants à l’occasion d’une conférence organisée par Sciences Po Nations Unies ce mercredi 12 octobre.  Le spécialiste des relations internationales a présenté son bilan sur les opérations de maintien de la paix (OMP) de l’ONU, de la création du système onusien en 1945 à ses perspectives pour aujourd’hui et demain ; un historique qu’il appelle “la valse à trois temps…

  • “Deux Moi” en présence du réalisateur Cédric Klapisch, la première projection-débat de l’année réussie pour Close Up

    Ce jeudi 5 octobre dernier, Close Up a organisé une projection de Deux Moi à la Filmothèque du Quartier Latin, suivie par une série de questions-réponses en présence de Cédric Klapisch, le réalisateur. Et cette première projection de l’année par l’association a été possible grâce à… Instagram, pour le contacter. Ils ont DM le réalisateur Cédric Klapisch, et ça a marché. Simple, efficace, mais il fallait y penser.  La salle de la Filmothèque était remplie avec ses beaux fauteuils rouges (sans punaises de lit on l’espère). 19h30, les lumières s’éteignent, et c’est parti pour 110 minutes dans le Paris de…

  • Attaques du Hamas en Israël : décès d’un ancien étudiant de Sciences Po

    Omri Ram, étudiant israélien de l’université Reichman, qui avait effectué un échange à Sciences Po en 2022, est mort dans l’attaque menée par le Hamas contre Israël samedi 7 octobre. Le jeune homme de 28 ans a été tué alors qu’il assistait avec des centaines de jeunes à un festival de musique, Tribe of Nova, dans le sud du pays, à proximité de la frontière avec la bande de Gaza. Parmi les participants du festival, le bilan de cette attaque s’élève à 260 victimes selon les secours israéliens.  « Nous sommes totalement choqués de perdre un ami et de nombreuses autres…

  • Immersion : Une nuit avec l’interne en pharmacie de garde de l’hôpital Robert Debré

    20H50. Il ne faut pas avoir une peur bleue des hangars abandonnés pour trouver la pharmacie de l’Hôpital Robert Debré. Située quatre niveaux en dessous du rez-de-chaussée et séparée du reste de l’hôpital par une grille en fer qu’il est impossible d’ouvrir, on y rentre par une porte dérobée qui s’ouvre seulement en appuyant sur une sonnette bien trop stridente au goût des employés de la pharmacie. Le lieu ressemble plus à une plateforme de transit Amazon qu’à un hôpital. Les néons éclairent des piles de cartons de plus de deux mètres de haut, qui regorgent de précieux médicaments et…

  • Être bâtisseur.euse à la fête de l’Humanité : c’est comment ?

    Les bâtisseurs et les bâtisseuses sont des acteurs de l’ombre dont le travail reste souvent méconnu des bénéficiaires, mais qui sont pourtant essentiels à l’organisation de la fête de l’Humanité. Pour percer leur mystère, nous avons demandé à deux étudiants de Sciences Po de nous faire un retour d’expérience sur leur participation à l’organisation de cette grande liesse populaire.  La fête de l’Huma revient pour sa 88ème édition ! L’événement qui se décrit lui-même comme « culturel, politique et populaire » se tenait cette année sur la base 217, entre les communes de Brétigny-sur-Orge et du Plessis-Pâté dans le département…

  • Bien commun et intérêt particulier : un dilemme au théâtre

    Les responsables politiques et acteurs de la société civile sont parfois dans la nécessité de trancher dans des situations conflictuelles où se mêlent le souhait de garantir l’intérêt public et des considérations particulières. Que faire dans ces situations ? Où placer le curseur ? C’est la question que se pose la pièce de théâtre Coupures, jouée au théâtre des Béliers parisiens (Paris 18ème) et mise en scène par Paul-Eloi Forget et Samuel Valensi. Elle repose sur une question, soulevée lors d’un débat public au sein d’une petite commune rurale : comment Frédéric, le maire écologiste, a-t-il pu autoriser le déploiement…

  • Le Procès Goldman, autopsier l’insubordination

    Amiens, Cour d’Assises de la Somme. Le tumulte qui s’élève de la salle d’audience voit s’affronter les « Goldman, assassin ! » aux « Police assassin, justice complice ! ». Nous sommes en 1976, année où se déroule le deuxième procès du militant d’extrême gauche Pierre Goldman. Deux ans auparavant, ce dernier fût condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour quatre braquages à main armée et pour homicide volontaire des deux pharmaciennes du 6 Boulevard Richard Lenoir. Or, si Goldman reconnaît sa responsabilité dans les cambriolages, il nie farouchement être le meurtrier des deux femmes : « gangster », oui, mais « assassin, certainement pas ». C’est ainsi…

  • Mélanie Vogel : “Si la jeunesse se mobilise, on peut y arriver”

    Lors de son afterwork de rentrée, EELV SciencesPo a reçu Mélanie Vogel, sénatrice et co-présidente du parti écologiste; l’occasion pour la Péniche de lui poser quelques questions.  Vous êtes sénatrice EELV et vos positions peuvent détonner face à la composition du Sénat parce que la gauche mais aussi les femmes sont minoritaires. N’avez-vous pas l’impression parfois de prêcher dans le vide ? Non. Jamais. D’abord parce que quand on est parlementaire, on parle évidemment au Parlement, mais aussi à la société. Donc, même quand on n’arrive pas à gagner les batailles parlementaires qu’on voudrait, on a une place dans le…

  • Face aux séismes qui ont frappé le Maroc, les étudiants de Sciences Po se mobilisent

    La réaction de SciencesPo et des associations étudiantes ne s’est pas faite attendre face aux séismes qui ont frappé le Maroc dans la nuit du vendredi au samedi 9 septembre. Dès le mercredi suivant, une centaine de personnes se sont rassemblées dans le jardin du 27 rue Saint-Guillaume pour assister à un hommage dédié aux victimes de ce drame.  Mathias Vicherat, directeur de l’Institut, s’est d’abord exprimé pour rappeler le principe de solidarité justifiant ce moment de recueillement. Il ajoute que ce rassemblement s’adresse aussi aux 250 étudiants marocains étudiants à SciencesPo et aux étudiants en échange dans le pays,…

  • Entretien exclusif avec Mathias Vicherat : un alumni revenu sur les bancs de l’école

    Alors que s’entame une nouvelle année universitaire, nous avons souhaité mettre le temps sur pause pour faire un saut dans le passé et revenir sur le parcours du directeur de Sciences Po, mais également sur les défis et perspectives d’avenir de l’établissement. Qu’est-ce qui, à l’époque, vous a poussé en tant que jeune étudiant à vous orienter vers Sciences Po ?  Il y a plusieurs raisons. La première, c’est que j’avais un intérêt pour plusieurs disciplines et je ne voulais pas choisir. Or, Sciences Po est une école qui permet d’aborder de brasser des domaines différents, avec le souci de…

  • Le rugby français, à l’aube de son grand rendez-vous

    Vendredi 8 septembre 2023, a débuté la dixième Coupe du Monde de Rugby, retour sur les prémices d’un tournoi qui s’annonce déjà historique. L’entendez-vous, cette petite mélodie des stades ? Les sentez-vous, ces soirées de fin d’été au bar entre collègues ? Car oui, the wait is over : elle est bel et bien là ! Comme chaque quatre ans depuis 1987, le monde de l’ovalie se rassemble pour un mois et demi de festivités, de joie et surtout de jeu. Et quel meilleur décor que notre chère France et sa ferveur populaire pour accueillir tel événement : des côtes basques aux coursives du Stade…

  • Edito de rentrée : embarquez à bord de La Péniche !

    Ohé ! Ohé ! Vous l’attendiez avec impatience : en cette rentrée, La Péniche, journal des étudiant.e.s de Sciences Po, reprend du service avec un enthousiasme débordant, prête à embarquer pour une nouvelle année riche en découvertes et en partage.  Le port est ouvert à tous ceux qui souhaitent contribuer à cette aventure éditoriale, et voguer avec nous à plus de vingt mille lieues sur les mers. Ensemble, nous explorerons tous les horizons et océans de l’actualité.Rédacteurs, nous attendons sur le pont vos articles sur la vie étudiante, vos critiques d’art, vos enquêtes en eaux troubles, mais aussi vos tribunes…

  • Rencontre avec la grande reporter Sophie des Déserts : « Ma boussole, c’est la bienveillance sans complaisance »

    Grande reporter à Libération, Sophie des Déserts a rassemblé, sur proposition de l’éditeur Arnaud Le Guern, ses articles initialement publiés dans L’Obs, Vanity Fair et Paris Match. De portraits en enquêtes, elle radiographie le Tout-Paris de la politique, des affaires et de la culture. Lors d’une rencontre dans un café feutré près de l’Opéra, Sophie des Déserts s’est confiée sur son métier, ses papiers marquants et ses années à Sciences Po. Entretien.

  • La hausse des frais de scolarité : entre revendications et déceptions

    Assez discrètement, une hausse des frais de scolarité a été discutée à la mi-décembre par la direction de Sciences Po Paris. Cette décision a soulevé une vague de contestations. Les syndicats étudiants, Nova, l’UNEF, l’UNI et Solidaires, ont transmis l’information aux étudiant.e.s et ont fait circuler des pétitions pour contrer cette hausse des frais de scolarité à la rentrée 2023.  S’élevant à 7,5% d’après les organisations syndicales et s’inscrivant dans un contexte d’inflation, cette hausse des frais de scolarité pour le bachelor et le master provoque une indignation chez les étudiant.e.s, notamment les plus touché.e.s : les sciencespistes venant de pays…

  • Facing a mental health crisis, the university system in question

    University students are worn out by a system that does not sufficiently invest in their well-being, mental health professionals explained.  Emma Ruzzon, a 23-year-old spokesperson for Italy’s largest student association, has been in the public eye since she voiced serious concerns about a university system that undermines mental health during her speech for the opening ceremony of the academic year on 13th February at the University of Padua. Five days before Emma’s speech, a 19-year-old student had taken her own life on a university campus in Milan. She had left a note in her purse, describing her life as a…

  • M. Mbougar Sarr: plaidoyer pour une « vraie bibliothèque de Babel »

    Le jeudi 16 février se tenait le passage de relais entre titulaires de la chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po, de Nathacha Appanah à Mohamed Mbougar Sarr. Lors de cet événement, l’écrivain sénégalais a plaidé pour une littérature universelle et une guerre des canons. « La guerre des canons doit avoir lieu : pour une vraie bibliothèque de Babel ». C’est par cette formule énigmatique que Mohamed Mbougar Sarr a ouvert son propos jeudi 16 février, en l’amphithéâtre Jacques Chapsal. Prix Goncourt 2021 pour son roman La plus secrète mémoire des hommes, il prenait le relais de Nathacha Appanah en tant que titulaire de la chaire d’écrivain…

  • Table ronde « (Re)voir les classiques »

    Mercredi 1er février, à l’occasion de la Semaine du Cinéma de Sciences Po, 5 intervenants prestigieux se sont réunis pour réfléchir à la question : qu’est ce qui fait un film classique ?  Ce sont Judith-Lou Lévy (productrice et fondatrice de la maison de production Les films du bal), Simon Riaux (critique de cinéma et participant du podcast Réalisé sans trucage sur Spotify), Pierre François (Directeur de recherche au CNRS et professeur de sociologie à Sciences Po), Héloïse van Appelghem (professeure de cinématographie à la Sorbonne) et Elisha Karmitz (directeur de MK2) qui ont réfléchi à cette question à l’occasion de…

  • The vicious cycle of debt in the Global South

    This article is published following the World Bank publication regarding rising debt in the Global South.  A debt crisis threatens heavily indebted poor  countries such as Sudan, Afghanistan and Haiti,  already weakened by rising poverty, slower economic recovery than in industrialized economies and a shortage of vaccines, which makes them vulnerable to the spread of Covid-19. The pandemic and the war in Ukraine have increased their budget deficits. More than half of poor states are now over-indebted or at risk of being over-indebted, up from 30 percent in 2015.  In this context, it is interesting to come back to the…

  • La délivrance pour Sciences Po après la libération tant espérée de Fariba Adelkhah

    “Soulagement et bonheur:” tels ont été les mots de Sciences Po pour annoncer la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah ce vendredi 10 février. Depuis juin 2019, la directrice de recherche au Centre de recherches internationales (CERI) était détenue par les autorités iraniennes pour des faits de trahison.  Plus de 1300 jours de détention… C’est en fin de soirée ce vendredi que la nouvelle est tombée, rapidement relayée sur le compte Twitter de Sciences Po et par le compte militant pour sa libération. Le ministère des Affaires étrangères a confirmé dans un communiqué la libération de Mme Fariba Adelkhah. Directrice de recherche à Sciences Po…

  • Analyse – la figure de l’étranger malade face au regard de la société

    Cet article, qui paraît dans le cadre du nouveau projet de loi sur l’immigration présenté récemment en Conseil des ministres, propose une réflexion sur la figure de l’étranger dans notre société.  Dans l’ouvrage intitulé Repenser les enjeux de santé autour de l’immigration, est écrit «Traditionnellement, le migrant est considéré à la fois comme porteur d’un risque et comme nécessitant une prise en charge particulière, du fait de sa supposée différence. Sa santé a longtemps été un domaine réservé aux spécialistes médicaux et autres psychologues. Or elle met en cause bien d’autres domaines de la vie de la cité car elle…

  • Ce que pensent les SciencesPistes du nouveau cours de « Culture écologique »

    Les 1 700 étudiants de première année de Sciences Po Paris (tous campus confondus) ont assisté à la première édition du très attendu cours de “Culture écologique” lors de la pré rentrée de janvier. De la très bonne surprise à la profonde déception, les avis des sciences pistes sont grandement partagés.     A l’entame de cette nouvelle année, un vent de nouveauté souffle sur le Collège Universitaire. S’inscrivant dans la même démarche que la rebaptisation de l’« École du Management et de l’Innovation » en « École du Management et de l’Impact » ou que la production « Climatic Change »…

  • « Habibi, les révolutions de l’amour » : l’intime politique

    À l’Institut du Monde Arabe jusqu’au 19 février, l’exposition « Habibi, les révolutions de l’amour » aborde la question du genre et de la sexualité dans le monde arabe sans tomber dans le discours militant. Préférant un angle intimiste, les artistes livrent avec force leurs expériences aussi bien à travers la photographie que la peinture ou la performance.  Ce qui se passe au lit dépend de ce qui se passe en politique. Voilà comment le réalisateur égyptien Youssef Chahine justifie la prégnance de messages engagés dans ses films, généralement destinés à faire passer la dramaturgie avant le débat. Dans le monde arabe…

  • « It’s all on fire » : Looking back at Chile’s protest movement 3 years later

    Chile’s recent student-led revolution is a beacon of hope in a continent shaken by political and economic turmoil. And Icaro Darío Núñez Ruiz has been a leading voice for that movement from the very start, since he was just 16 years old. A student and activist from Valparaiso who is now studying politics and governance at Sciences Po, Núñez provides first-hand insight from the protest’s frontlines. “It was my birthday. I was having tacos with my friends. And seeing everything getting burned,” Núñez recalled, thinking back on how the demonstrations began in 2019. “We said, ‘Okay we’ll eat – and…

  • Finlande-Russie : comprendre une frontière sous tension

    Nouvelles sanctions sur le pétrole russe, craintes de pénurie d’électricité pour l’hiver, inflation monétaire, lutte sanglante pour le Donbass… Neuf mois après l’entrée des troupes russe en Ukraine, l’actualité européenne vit encore au rythme de la guerre. À l’extrémité nord de l’Union européenne, la Finlande doit composer avec une contrainte supplémentaire : 1340 kilomètres de frontière avec la Fédération de Russie : la plus longue la séparant de l’Europe.  Malgré ses caractéristiques principalement désertiques et la densité de population extrêmement faible hors de la partie la plus au sud, son emplacement géographique condamne la frontière russo-finlandaise à représenter une ligne de…

  • Comment Sciences Po s’est doté de toilettes « non-genrées »

    Depuis la rentrée de septembre, les étudiants de Sciences Po peuvent profiter de toilettes non-genrées, présentes dans tous les bâtiments et tous les étages.  Si des toilettes mixtes existaient déjà dans les différents bâtiments du campus de Paris, elles étaient uniquement dédiées aux étudiants handicapés.  Et pourtant, le projet, porté de concert par le collectif féministe Garces, le syndicat Solidaires et l’association Equal ne date pas d’hier. Les premiers échanges de mail avec l’administration remontent à 2015, et agrégeaient d’autres revendications, comme la mise à disposition de protections hygiéniques et de l’adaptation des toilettes pour les porteur.ses de cup. Mais…

  • Du non-débat à l’instrumentalisation : des cours de danse à Sciences Po deviennent un sujet national

    Mercredi, un article du Parisien révèle qu’une professeure de danse de salon auxiliaire intervenant à Sciences Po a fait le choix de résilier son contrat avec l’établissement, suite à des plaintes pour sexisme et homophobie provenant de plusieurs étudiants. Depuis, la polémique enfle, et l’affaire à l’origine interne est devenue nationale. Lors des inscriptions pédagogiques de la rentrée 2022, les rôles de follower et leader se sont substitués à ceux d’hommes et de femmes pour répartir les danseurs pour les cours de danses de salon donnés rue Falguière par Mme Valérie Plazenet. La question apparemment épineuse en découlant est la…

  • Interview de Victoria Bruné, autrice de La Reine éphémère : récit d’une vie à la cour du Roi Soleil

    La Reine éphémère, c’est Louise de Lavallière, favorite du roi Louis XIV. Dans une interview accordée à La Péniche, la jeune autrice Victoria Bruné nous montre comment la résilience de ce personnage peut inspirer. Louise de Lavallière occupe depuis peu le poste de gouvernante à la Cour de Louis XIV. Ce rôle qu’elle remplit consciencieusement lui permet de subvenir aux besoins de sa famille. Son destin prend cependant un tour inattendu quand le Roi Soleil remarque cette  jeune fille à la beauté éblouissante. Charmé par son esprit lettré et son humilité – qui détonne parmi l’hypocrisie et l’ambition des courtisans…

  • William Kentridge à l’Académie Royale des Arts : une réflexion sur l’apartheid, le colonialisme et le capitalisme

    Octobre à Londres. Le monde de l’art explose lors de l’ouverture du Frieze London : un des salons d’art contemporain les plus influents du monde qui rassemble plus de 160 galeries et attire plus de 60 000 visiteurs chaque année. Entre le Frieze et le Frieze Masters un lien unique est établi entre l’art ancien et contemporain – une sorte d’histoire de l’Art  se déploie sous nos yeux. Durant  une  semaine, d’autres expositions, aussi impressionnantes, s’ouvrent dans toute la ville. Portant sur les rapports entre l’art, l’Homme, l’Histoire et la politique ;ce sont des expositions qui montrent sans cesse le…

  • Héritière de Draghi ou de Mussolini ? Le « en même temps » à l’italienne de Giorgia Meloni

    Lorsque le parlement italien issu du vote du 25 septembre dernier a élu les présidents des deux chambres, l’opposition s’est soulevée et beaucoup d’observateurs, en Italie comme à l’échelle internationale, ont montré leur inquiétude. En effet, la coalition conservatrice qui a remporté les élections n’aurait pas pu choisir des figures plus controversées : au Sénat, l’ancien militant post-fasciste Ignazio La Russa, qui porte comme deuxième prénom Benito en l’honneur de Mussolini et qui ne cache pas de collectionner des bustes du Duce chez lui. À la Chambre des Députés, le bras droit de Matteo Salvini, Lorenzo Fontana, qui a fait…

  • La justice face à l’horreur : poursuivre et juger les terroristes

    Ses talons claquent sur le sol lorsqu’elle pénètre dans la salle dans un éclat de rire. Le silence se fait.            Saliha Hand-Ouali, vice-procureur de la République antiterroriste (PNAT) vient de faire son entrée. À ses côtés : Christophe Petiteau, magistrat à la carrière émérite, actuellement président de Cour d’assises ; et maître Léa Dordilly, avocate de la défense depuis onze ans au barreau de Paris. Invités par l’Association des Juristes de Sciences Po, ils étaient réunis le 25 octobre dernier pour une présentation à trois voix de la législation antiterroriste.              Un droit en construction Une chose, une spécificité réunit ces trois spécialistes du droit français : la lutte…

  • Fabrice Arfi : « Le journalisme est un merveilleux instrument d’intranquilité »

    Mercredi 26 octobre, La Péniche et Sciences Po TV ont convié Fabrice Arfi, journaliste et co-responsable du pôle “Enquêtes” chez Mediapart, au premier Grand Oral de l’année. Au cours de cet échange, le journaliste est revenu sur son parcours, ses enquêtes, et sa vision de la profession. Sa vocation journalistique a d’abord été le fruit d’une frustration, celle de quelqu’un ayant échoué à devenir musicien. Aujourd’hui, Fabrice Arfi est devenu l’un des visages du journalisme d’investigation à la française. Digne héritier d’Edwy Plenel, on lui doit les révélations sur l’affaire Cahuzac, Sarkozy-Kadhafi ou encore Karachi. C’est pour partager sa vision…

  • Hommage à Bruno Latour : l’homme aux mille projets que Sciences Po ne saurait oublier

    Bruno Latour était un personnage, un mythe, un homme extraordinaire comme on en rencontre peu dans une vie. C’est ce qu’ont répété ses élèves, collègues et collaborateurs, qui se sont succédé sur la scène de l’amphithéâtre Boutmy lors d’une soirée hommage organisée ce jeudi 20 octobre.  Pour introduire l’hommage, Sylvain Bourmeau, co-fondateur et directeur du journal Analyse Opinion Critique (AOC), expliquait que Bruno Latour et Sciences Po, ce n’était pas une évidence.  Lui était l’inventeur d’une nouvelle sociologie : la sociologie des sciences et des techniques. Cette sociologie étudie le rapport entre sciences et société mais surtout la façon dont les chercheurs…

  • « Il faut réformer l’ordre international », la leçon géopolitique de Dominique de Villepin aux étudiants de Sciences Po

    Le lundi 24 octobre 2022 se tenait dans l’amphithéâtre Émile Boutmy, la première conférence organisée cette année par le Parlement des étudiants avec comme invité, l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin. Il suffit parfois d’un seul discours, dans des circonstances historiques particulières, pour entrer dans l’Histoire. Celui prononcé par Dominique de Villepin, alors ministre des Affaires étrangères, devant le Conseil de Sécurité de l’ONU le 14 février 2003, est encore aujourd’hui considéré comme l’un des plus mémorables de la politique étrangère française, faisant passer son orateur à la postérité. Dominique de Villepin, diplomate de carrière, Secrétaire général de la présidence,…

  • Astrid de Villaines : « Si la gauche ne fait pas son inventaire, elle risque de ne pas conquérir de nouveaux électeurs »

    Dans Les sept péchés capitaux de la gauche, la journaliste Astrid de Villaines retrace l’effondrement de cette famille politique, de la défaite de Lionel Jospin en 2002 jusqu’au score résiduel – 1,7 % – d’Anne Hidalgo et les défis de la Nupes en 2022. Retour sur cette rencontre. “Avant d’écrire ce livre, j’ai retracé rapidement dans mon esprit les grands événements marquants de ces dernières années à gauche. L’affaire DSK m’a sauté aux yeux. C’est elle qui m’a conduite à choisir cette typologie des sept péchés capitaux. Avec l’affaire Cahuzac, j’avais l’avarice. Il suffisait d’ajouter la colère de Mélenchon, la paresse…

  • Les protestations en Iran ou comment les femmes mènent la danse : retour sur l’échange avec M. Alinejad et M. Stephan

    Le 13 septembre 2022, Mahsa Amini, une étudiante iranienne de 22 ans, a été arrêtée et placée en détention par la police des mœurs locale  lui reprochant le port de vêtements inappropriés : elle meurt trois jours après, toujours en détention. L’annonce du décès de Mahsa Amini a provoqué de nombreuses réactions et protestations contre le régime en place depuis 1979. Les manifestations se sont répandues en peu de jours à l’entièreté du pays, et n’ont pas cessé depuis.  Pour la première fois dans l’histoire iranienne, les femmes sont à l’origine d’une révolution, et elles conduisent la lutte depuis désormais un mois.  UN ÉCHANGE FAISANT INTERVENIR…

  • Élections étudiantes : « On se fait prendre pour des buses en tant que syndicat étudiant » estime un représentant de Solidaires

    Retrouvez l’interview de Baptiste, représentant du syndicat Solidaire étudiant-e-s, l’un des quatre syndicats candidats aux élections étudiantes. Pour commencer et éclairer nos lecteurs, quelles sont les cinq propositions phares de Solidaires ?  Nous sommes pour la suppression des frais de scolarité, contre la sélection, c’est ce qui nous définit globalement le plus radicalement. Nous sommes pour une vraie démocratie étudiante dans laquelle les étudiants et les étudiantes sont vraiment pleinement impliqués dans le processus décisionnel de cette école, et nous sommes pour de vraies mesures contre les discriminations. L’an dernier pour citer une mesure claire, on a mené une grande…

  • Les élections étudiantes selon la tête de liste de l’UNI

    Victor Gaspard, étudiant en M1 à l’école d’affaires publiques, est la tête de liste de l’UNI Sciences Po pour l’élection au Conseil de l’Institut. Il a répondu aux questions de “La Péniche”.  L’UNI Sciences Po propose une réforme de la procédure d’admission, centrée autour du retour  d’une épreuve écrite et d’un oral en présentiel. Pourquoi revenir sur la procédure d’admission par Parcoursup qui a permis une plus grande diversification des profils (notamment plus de boursiers qui n’ont pas fait une prépa privée) ?  C’est l’un des points phares de notre programme. La nouvelle procédure d’admission n’a pas permis de diminuer l’impact des prépas…

  • Élections étudiantes : « La diversité, c’est la force de Nova »

    Retrouvez l’interview de Raphaël Zaouati, vice-président étudiant du Conseil de l’institut, et président d’honneur de Nova, l’un des quatre syndicats candidats aux élections étudiantes Pour commencer et pour éclairer nos lecteurs, quelles sont les 5 propositions phares de Nova ?   Il faut savoir que nous défendons une cinquantaine de propositions qui sont le fruit d’un travail que nous menons depuis 5 ans maintenant, et nous continuons à avoir des ambitions fortes. Sur l’écologie, nous estimons que Sciences Po doit être l’école qui forme les décideurs de demain en matière de transition environnementale. Nous avons déjà obtenu la mise en place…

  • Élections étudiantes : mais de quoi s’agit-il ?

    Soucieuse du dynamisme démocratique de Sciences Po et de sa vie étudiante malheureusement malmenée pendant la pandémie, l’équipe de La Péniche tient à rappeler la tenue des élections étudiantes du 25 au 27 octobre. Il s’agira en effet d’élire les huit représentants étudiants du Conseil de l’institut et les huit autres du Conseil de la vie étudiante et de la formation (CVEF), pour les deux années à venir. Les deux conseils seront élus au scrutin de liste à un tour à la représentation proportionnelle. Les sièges restants seront répartis selon la règle “du plus fort reste”.  16 étudiants à élire…

  • Tribune : McKinsey, le soin contre la rentabilité

    Le 18 octobre commencera à être débattue au Sénat la proposition de loi visant à réguler l’intervention des cabinets de conseil privés dans la décision publique. Foulant du pied nos droits politiques et sociaux, de nombreux gouvernements adoptent par le biais de ces cabinets des mesures de plus en plus agressives à l’égard du public. Ce qui illustre parfaitement leur tournant ultralibéral. La pandémie était une piqûre de rappel de l’importance de l’État Providence pour le maintien de la sécurité des populations. Pourtant, c’est précisément à cette occasion que le recours aux cabinets de conseils s’est accru au sein des…

  • L’art oratoire fait sa rentrée à Sciences Po

    Sciences polémique (SPK) a fait sa rentrée avec deux évènements majeurs, le Choc des 1A et les Triplétades, qui ont fait découvrir l’art oratoire aux étudiants de première année.   SPK est l’une des six associations permanentes de Sciences Po, et un protagoniste majeur de la vie associative de l’école. Depuis plus de dix ans, elle accompagne les étudiants de tous niveaux dans leur parcours d’orateur, en proposant des formations à la prise de parole en public, et en encourageant toutes et tous à s’y confronter.  La rentrée oratoire de SPK s’ouvre chaque année sur deux événements destinés aux «1A » : le Choc des 1A (face au…

  • A voice of hope for Belarus : a conference with oppposition leader Sviatlana Tsikhanouskaya

    “I want you to imagine the place where the best minds of my country are currently gathered: the politicians, the intellectuals, the human rights defenders, the journalists. It’s not a university like this. This place is prison.”  Sviatlana Tsikhanouskaya, Sciences Po, October 7, 2022 A mood of celebration rippled through the amphitheater Émile Boutmy at Sciences Po Friday afternoon. News had broken earlier in the morning that Ales Bialiatski, the jailed Belarusian human rights activist, was among those who had won the 2022 Nobel Peace Prize. The announcement seemed to brighten the spirits of Sviatlana Tsikhanouskaya, the leader of the democratic…

  • « Je ne suis pas mort en 1981 ! », Robert Badinter face aux étudiants de Sciences Po-Sorbonne Université

    Le jeudi 29 septembre, l’amphithéâtre Emile Boutmy a accueilli l’ancien Garde des Sceaux de François Mitterrand, dans le cadre d’une conférence exclusive accordée aux étudiants en double- diplôme avec Sciences Po Paris et Sorbonne Université. Rares sont les hommes dont le simple nom évoque un combat tout entier. Plus rares encore sont ceux à l’avoir emporté. Robert Badinter fait sans aucun doute partie de ces hommes-là. Avocat, professeur de droit, sénateur, ancien ministre de la Justice et Président du Conseil constitutionnel, l’ancien proche de François Mitterrand est indissociable de son engagement contre la peine de mort en France, qu’il parvint…

  • Gouverner en temps de crise, selon Édouard Philippe

    Covid 19, guerre en Ukraine, crise énergétique et environnementale… face aux enjeux et menaces qui pèsent, Édouard Philippe en appelle plus que jamais au changement et à l’action. Comment gouverner en temps de crise ? Tel était le sujet choisi par l’association Olivaint pour sa conférence inaugurale. La question est aussi actuelle que délicate. Gouverner implique de faire des choix, mais comment savoir quel est le bon ? Comment mener à bien une politique quand de part en part le monde pour lequel on avait imaginé celle-ci se désagrège ? La prudence nous empêche-t-elle d’agir ou, au contraire, est-elle nécessaire…