Le Mag’ : Sérotonine, ou le guide contemporain du voyageur dépressif

C’est un livre au format standard, beige, de trois cent cinquante-deux pages. Une chronique des temps post-modernes, un livre des crises de notre société. Dans son dernier livre Sérotonine, Michel Houellebecq propose comme un guide à l’intention de quiconque cherchera à s’aventurer dans l’esprit du dépressif, assistant à ce qu’il considère comme le déclin de … Lire la suiteLe Mag’ : Sérotonine, ou le guide contemporain du voyageur dépressif

[Les Plumes de La Péniche] – Quentin

La Péniche renoue avec son habitude d’accueillir dans ses pages des textes, des poèmes, des nouvelles aux plumes anonymes ou non, écrites par des sciencepistes poètes, écrivains, littéraires, ou tout simplement attachés aux mots et à leurs pouvoirs. La nouvelle d’aujourd’hui s’intitule Quentin.          « Lorsque je pense à mon fils, je pense à … Lire la suite[Les Plumes de La Péniche] – Quentin

Journée des Auteurs 2018 : « A travers le prisme », un joli ca-prisme littéraire

Mi-novembre à Paris. La saison de la rentrée littéraire n’est pas encore tout à fait achevée, et les libraires commencent à peine à mettre en avant les tout nouveaux lauréats des divers prix de l’automne. Non loin du Café de Flore où l’on remet le prix littéraire du même nom, toute une équipe de littéraires … Lire la suiteJournée des Auteurs 2018 : « A travers le prisme », un joli ca-prisme littéraire

Le Mag’ : Rentrée littéraire 2018 – S’il ne devait en rester que trois…

Chaque année, c’est la même chose. Ce déballage de couvertures crème et écarlate, de bandeaux tapageurs et outranciers, d’ouvrages bardés de noms qui se veulent mémorables, de libraires les yeux rivés sur les chiffres de vente et de lecteurs déboussolés par l’offre pléthorique de titres tous plus alléchants les uns que les autres. La rentrée … Lire la suiteLe Mag’ : Rentrée littéraire 2018 – S’il ne devait en rester que trois…

Le Mag’ : Philippe Lançon, contemporain capital

Les époques finissent à l’improviste. Elles s’achèvent tout aussi bien au milieu des balles sifflantes que dans l’indifférence d’un soir d’été. Le Lambeau, de Philippe Lançon, éclaire cette rupture, cette violente métamorphose qu’on aurait voulu éviter pour demeurer dans le confort de nos vies ordinaires. Philippe Lançon, critique culturel à Libération et chroniqueur à Charlie, … Lire la suiteLe Mag’ : Philippe Lançon, contemporain capital