• A la une,  Actualités,  Et ailleurs ?

    Euthanasie : Les contours d’un débat éminemment complexe

    Le cas d’Alain Cocq, patient souffrant d’une maladie orpheline incurable qui a sollicité Emmanuel Macron début septembre pour « partir dignement »[1], ravive les débats autour de la question de l’euthanasie. Pour rappel, la loi Claeys-Leonetti, promulguée en 2016, a précisé dans quel cadre devaient se dérouler l’arrêt des traitements pour éviter des situations d’obstination déraisonnable. Elle a aussi mis en place un « droit à la sédation profonde et continue jusqu’au décès pour les personnes dont le pronostic vital est engagé à court terme ».[2] Toutefois, cette législation est considérée insuffisante par les partisans de l’euthanasie puisqu’elle maintient son caractère illégal. Cet…