• A la une,  Actualités,  Et ailleurs ?

    Dossier | Liban: réflexions et témoignages d’un pays brisé (1/2)

    Le vendredi 9 octobre 2020, un incendie et une explosion ont eu lieu dans un entrepôt de carburant, à Beyrouth, tuant 4 personnes et en blessant 30 autres, rapportait la Croix-Rouge Libanaise. Cet événement fait écho au drame du 4 août dernier, lorsque dans le port de la même ville, deux explosions ont bouleversé le pays en blessant 6 000 personnes et en ôtant la vie à plus de 180 personnes. Ces trois explosions surviennent au Liban dans un contexte de crise économique, sociale et politique depuis octobre 2019: Europe 1 rappelle les tensions entre le peuple et un gouvernement…

  • A la une,  Actualités,  Vie politique étudiante,  Vie syndicale

    Élections aux instances de l’IEP de Paris : le point sur les résultats

    Du 20 au 22 octobre 2020 a eu lieu le premier tour des élections aux instances de l’IEP de Paris. Censées se dérouler en mars dernier, celles-ci ont été reportées suite à l’arrivée de la pandémie de Covid-19 et au confinement. Après la reprise de la campagne en ce début d’année universitaire, les étudiant.es ont été invité.es à élire leurs représentant.es au Conseil de l’Institut et au Conseil de la vie étudiante et de la formation. Le Conseil de l’Institut et le Conseil de la vie étudiante et de la formation en bref En 2020, les étudiant.es ont dû choisir…

  • A la une,  Actualités,  Tribunes

    Rencontre avec Anastasia Colosimo : blasphème et liberté d’expression

    « Nous devons appeler les choses par leur nom et bien nous rendre compte que nous tuons des millions d’hommes chaque fois que nous consentons à penser certaines choses. On ne pense pas mal parce qu’on est un meurtrier. On est un meurtrier parce qu’on pense mal. C’est ainsi qu’on peut être un meurtrier sans avoir jamais tué apparemment. Et c’est ainsi que, plus ou moins, nous sommes tous des meurtriers. » C’est en citant Camus[1] que la philosophe Marylin Maeso[2] rend hommage au professeur Samuel Paty, décapité le 16 octobre pour avoir montré des caricatures à ses élèves. Elle clôt cette…

  • A la une,  Actualités,  Tribunes

    Opinion – Le temps est venu de se dire les choses.

    Le temps est venu de se dire les choses. Il y eut la peine puis la colère. L’horreur musela le dicible. La mort de Samuel Paty nous oblige. Une certaine gauche est coupable d’avoir abandonné son combat pour l’émancipation des individus. Elle a succombé à l’âge identitaire en valorisant les identités communautaires pour combler l’anomie ambiante. Elle mélange la lutte contre les discriminations et la lutte contre une idéologie politique. Elle infantilise nos concitoyens musulmans dans un statut victimaire. Cette gauche a cédé face à une menace majeure de notre temps. L’islamisme politique a quatre composantes : le tablighisme, le…

  • A la une,  Actualités,  Expos,  Le Mag'

    « L’homme qui marche », ou comment donner vie aux statues ?

    Les jambes tendues, le buste incliné, le regard fixe et déterminé. Voilà que l’homme semble figé dans sa marche, condamné à un mouvement éternel. C’est à l’aide du canif de son frère que Giacometti tente de représenter un fragment de la vie quotidienne, un mouvement banal dont nous sommes tous spectateurs. Alberto Giacometti (1901 – 1966), sculpteur et peintre suisse, devient un adepte de l’art figuratif dès 1935 en abandonnant le surréalisme. Icônes de l’art du vingtième siècle, ses modèles de L’homme qui marche se fondent dans la multitude de statues fines, allongées et fragiles qui occupent l’Institut Giacometti. Pour…