• A la une,  Actualités,  Expos,  Le Mag'

    « L’homme qui marche », ou comment donner vie aux statues ?

    Les jambes tendues, le buste incliné, le regard fixe et déterminé. Voilà que l’homme semble figé dans sa marche, condamné à un mouvement éternel. C’est à l’aide du canif de son frère que Giacometti tente de représenter un fragment de la vie quotidienne, un mouvement banal dont nous sommes tous spectateurs. Alberto Giacometti (1901 – 1966), sculpteur et peintre suisse, devient un adepte de l’art figuratif dès 1935 en abandonnant le surréalisme. Icônes de l’art du vingtième siècle, ses modèles de L’homme qui marche se fondent dans la multitude de statues fines, allongées et fragiles qui occupent l’Institut Giacometti. Pour…