Vie du campus

Semaine de reconnaissance I/II: Sciences Po et la presse

vendeur20journaux.jpg
Comme vous l’avez tous remarqué – mais si, vous l’avez remarqué! -, cette année se présentent pour être reconnus un nombre ahurissant de journaux ou webzines.

Ahurissant, pas vraiment, puisqu’il était plus que temps que l’offre d’information se diversifie à Sciences Po!

LaPéniche a été voir de plus près les nouveaux projets et ceux qui sont plus anciens pour voir plus précisément ce que chacun propose.

Par ordre alphabétique, puisqu’il faut bien un ordre:

IVVIn Vodka Veritas:
Le journal a été créé suite au mouvement anti-CPE (comme Nouvelle Donne, tient à préciser Louis). Le groupe a participé à un festival de presse étudiante et a décidé de renouveller l’expérience de l’écriture à Sciences Po. IVV est publié environ tous les mois et disponible sur papier à une centaine d’exemplaires (trop peu) à prix libre et sur internet, gratuitement et en couleur – comme ça on voit mieux les images. Ce qui distingue IVV de ce qu’ils considèrent comme une masse grouillante de neutralité et de politiquement correct, c’est leur penchant à peine perceptible à la critique, rarement gratuite mais parfois tout de même, de tout ce dont ils parlent (Sciences Po en général).

Puisqu’il s’agit de leur rendre justice – « Non, arrêtez, surtout ne dites pas de bien de nous, nous avons une réputation d’alternatifs à préserver!! » entends-je derrière mon épaule – oui, IVV, c’est marrant parce que c’est méchant, mais pas que.

lap.jpgLaPéniche.net:
Puisqu’il faut bien que vous sachiez pour qui voter jeudi matin, je précise tout de même que LaPéniche.net est un journal internet créé en 2006 qui informe sur la vie à Sciences Po, l’actualité culturelle et l’orientation après le diplôme. le tout sur un ton neutre et « ouvert » (dixit Louis de IVV). VOTEZ LAPENICHE.NET !

A peu près tout ce que vous cherchez sur Sciences Po, vous le trouverez ici.

revue tres blancheLa revue très blanche:
Cette revue reprend une idée née à la fin du XIXème, et propose aux étudiants de publier librement des articles littéraires, « pour le simple plaisir d’écrire ». Il suffit d’envoyer son article sur le site, et il sera automatiquement publié sur le blog. Tous les mois, la revue se fera sur papier (une légère sélection des articles peut alors être effectuée).

Il n’y a aucune critique littéraire dans la revue très blanche et c’est en cela que nous nous différencions du blog litté du BdA.

CalamarLe calamar déchaîné:
Avec deux amis, Charlie a voulu créer un journal internet portant uniquement sur les activités culturelles à Paris. Expos, ciné, restos, musées, livres, tout est couvert, à partir du moment ou cela peut intéresser les étudiants de SciencesPo.

Une rubrique reportages est prévue, pour permettre aux étudiants de « sortir de leurs préjugés ».

S’ils le disent. En tout cas ils recrutent, même s’ils n’ont pas d’articles pour l’instant, leur site est déjà monté et « les idées ne manquent pas ».

ImparfaiteL’imparfaite:
Abdel nous explique: « J’ai passé ma 3A à l’université de Chicago et j’ai découvert qu’ils avaient un magazine érotique. Au début j’ai pris ça pour une blague. Et puis j’ai découvert qu’une bonne partie de mes amis travaillait pour Vita (c’est le nom du mag). Lorsqu’ils m’ont filé l’un des numéro j’ai été émerveillé par l’intelligence, l’humour et la maturité du truc. L’année dernière le NYtimes à publié un article sur Vita et en y repensant je me suis dit que c’était faisable à Sciences Po. J’ai proposé l’idée à quelque personnes et puis voilà. »

Notre but c’est de fonder une revue pour « pervers de toute obédience ». On n’a pas l’intention de réunir un club privé pour mecs hétéros frustrés.

Tant mieux.

Quant au mode de parution, il y aura un numéro papier unique qui comprendra un dossier central sur la vie sexuelle de l’école et « tout plein de photos » (c’est lui qui l’a dit).

LOGO_INTERVIEW.fr.pngL’INTERVIEW.fr:
Alexandre, rédacteur en chef, nous parle de son association: « Nous sommes tous des étudiants passionnés par le journalisme et voulons nous faire plaisir. Ce magazine est une opportunité unique pour écrire sur ce qui nous tient à coeur, trouver des débouchés à nos reportages, faire de nouvelles expériences, etc… L’INTERVIEW.fr est un magazine bimensuel publié sur Internet . »

La presse actuellement est complètement formatée, frileuse et manque d’originalité. Avec ce magazine, nous avons voulu proposer une information différente. Je pense sincèrement que, à un moment, les gens ont besoin de lire autre chose qu’un énième article sur Sarko ou sur la crise financière!

renaissance.jpgRenaissance:
« Promouvoir un débat le plus libre et étendu possible », c’est leur moto.

Nous comptons dans nos rangs des sensibilités de droite traditionnelle comme d’extrême gauche, des modérés de tous bords politiques, des littéraires illuminés, des cinéphiles, des historiens en herbe, et une majorité d’indécis touche-à-tout.

« Nous aimerions rendre possible la rencontre d’opinions divergentes, le tout dans un esprit d’entente et de communication. » Débats de société et rubriques historiographique et culturelle constitueront le journal.

Global21_banner.jpg The Paris Globalist:
Il s’agit d’un « Undergraduate International Affairs Magazine ». Pour résumer, 15 universités prestigieuses collaborent pour publier une fois par trimestre un journal de relations internationales sur de très grandes thématiques. L’aspect international est préservé et entretenu par la présence d’étudiants internationaux dans la rédaction.

On recherche des gens, ayant une bonne maitrîse de l’anglais, et qui soient surtout intéressés par le journal ! Et on a aussi besoin d’un trésorier. De manière générale, on a toujours besoin de gens… »

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.