• La justice face à l’horreur : poursuivre et juger les terroristes

    Ses talons claquent sur le sol lorsqu’elle pénètre dans la salle dans un éclat de rire. Le silence se fait.            Saliha Hand-Ouali, vice-procureur de la République antiterroriste (PNAT) vient de faire son entrée. À ses côtés : Christophe Petiteau, magistrat à la carrière émérite, actuellement président de Cour d’assises ; et maître Léa Dordilly, avocate de la défense depuis onze ans au barreau de Paris. Invités par l’Association des Juristes de Sciences Po, ils étaient réunis le 25 octobre dernier pour une présentation à trois voix de la législation antiterroriste.              Un droit en construction Une chose, une spécificité réunit ces trois spécialistes du droit français : la lutte…

  • Fabrice Arfi : « Le journalisme est un merveilleux instrument d’intranquilité »

    Mercredi 26 octobre, La Péniche et Sciences Po TV ont convié Fabrice Arfi, journaliste et co-responsable du pôle “Enquêtes” chez Mediapart, au premier Grand Oral de l’année. Au cours de cet échange, le journaliste est revenu sur son parcours, ses enquêtes, et sa vision de la profession. Sa vocation journalistique a d’abord été le fruit d’une frustration, celle de quelqu’un ayant échoué à devenir musicien. Aujourd’hui, Fabrice Arfi est devenu l’un des visages du journalisme d’investigation à la française. Digne héritier d’Edwy Plenel, on lui doit les révélations sur l’affaire Cahuzac, Sarkozy-Kadhafi ou encore Karachi. C’est pour partager sa vision…

  • « Il faut réformer l’ordre international », la leçon géopolitique de Dominique de Villepin aux étudiants de Sciences Po

    Le lundi 24 octobre 2022 se tenait dans l’amphithéâtre Émile Boutmy, la première conférence organisée cette année par le Parlement des étudiants avec comme invité, l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin. Il suffit parfois d’un seul discours, dans des circonstances historiques particulières, pour entrer dans l’Histoire. Celui prononcé par Dominique de Villepin, alors ministre des Affaires étrangères, devant le Conseil de Sécurité de l’ONU le 14 février 2003, est encore aujourd’hui considéré comme l’un des plus mémorables de la politique étrangère française, faisant passer son orateur à la postérité. Dominique de Villepin, diplomate de carrière, Secrétaire général de la présidence,…

  • Astrid de Villaines : « Si la gauche ne fait pas son inventaire, elle risque de ne pas conquérir de nouveaux électeurs »

    Dans Les sept péchés capitaux de la gauche, la journaliste Astrid de Villaines retrace l’effondrement de cette famille politique, de la défaite de Lionel Jospin en 2002 jusqu’au score résiduel – 1,7 % – d’Anne Hidalgo et les défis de la Nupes en 2022. Retour sur cette rencontre. “Avant d’écrire ce livre, j’ai retracé rapidement dans mon esprit les grands événements marquants de ces dernières années à gauche. L’affaire DSK m’a sauté aux yeux. C’est elle qui m’a conduite à choisir cette typologie des sept péchés capitaux. Avec l’affaire Cahuzac, j’avais l’avarice. Il suffisait d’ajouter la colère de Mélenchon, la paresse…

  • Les protestations en Iran ou comment les femmes mènent la danse : retour sur l’échange avec M. Alinejad et M. Stephan

    Le 13 septembre 2022, Mahsa Amini, une étudiante iranienne de 22 ans, a été arrêtée et placée en détention par la police des mœurs locale  lui reprochant le port de vêtements inappropriés : elle meurt trois jours après, toujours en détention. L’annonce du décès de Mahsa Amini a provoqué de nombreuses réactions et protestations contre le régime en place depuis 1979. Les manifestations se sont répandues en peu de jours à l’entièreté du pays, et n’ont pas cessé depuis.  Pour la première fois dans l’histoire iranienne, les femmes sont à l’origine d’une révolution, et elles conduisent la lutte depuis désormais un mois.  UN ÉCHANGE FAISANT INTERVENIR…