• A la une,  Le Mag',  Théâtre

    Pirandello’s As You Desire Me: Capturing the beautiful and dangerous ideal on stage

    The lights come up on a woman, assailed. Blindfolded, she vaults across the stage, dancing in and out of the embrace of a group of lusting men. Are these assailants her lovers or attackers? The audience hesitates: is it witnessing a debauched party, or is a more sinister violation being committed against this blinded figure ?  As You Desire Me’s opening scene premises a play in which different perceptions of reality are pushed onto the stage, competing for legitimacy and power. The ‘unknown woman,’ ultimately a nameless entity, is a figure in which these competing realities clash. Chloé Réjon plays her with…

  • A la une,  Actualités,  Cinéma,  Le Mag',  Théâtre

    Le géant du cinéma français Jean-Paul Belmondo est décédé

    « Embrasse-moi mec, t’es mes 20 ans ». Lorsque Jean Gabin donne la réplique à Belmondo en 1962, dans Un singe en hiver (Henri Verneuil), l’immense star française du moment reconnaît immédiatement le talent de son jeune collègue, encore à l’aube de sa carrière. L’aîné avait vu juste, puisque celui que l’on surnomme le Magnifique est décédé le 6 septembre dernier sous les honneurs. Annoncé par son avocat dans un communiqué sobre, le départ de Jean-Paul Belmondo à l’âge de 88 ans a immédiatement suscité une vive émotion dans l’hexagone, et même au-delà.  Politiques, artistes et autres observateurs sont unanimes : le…

  • A la une,  Actualités,  Le Mag',  Théâtre

    Le Mag’ – Théâtre : Qui a tué mon père, ou quand le théâtre donne corps à la violence du texte

    Figure hautement visible et internationale de la littérature française, Edouard Louis publie en 2018 son troisième ouvrage, Qui a tué mon père. Ce monologue théâtral, écrit à la suite d’échanges avec le metteur en scène et acteur Stanislas Nordey, s’inscrit dans la continuité de son œuvre récente et vient dénoncer la violence politique et sociale qui marque la région de la Somme où il est né et a grandi. La pièce, qui était déjà controversée au moment de sa publication aux éditions du Seuil pour la mise en mots, peut-être au détriment de la finesse littéraire, d’une opinion aux yeux…

  • A la une,  Actualités,  Le Mag',  Vie des associations,  Vie du campus

    La Tempête de Shakespeare vue par Rhinocéros

    La cinquième édition du festival Festiféros, organisé par l’association de théâtre de Sciences Po, Rhinocéros, a débuté le 4 mai. Entre la pièce “Breadcrumbs”, “L’eau des Saraph” et “La jeunesse du Cid”, la compagnie a aussi monté “La Tempête” de Shakespeare, avec une mise en scène de Gaspard Baumhauer. Belle occasion pour la troupe d’étudiants sélectionnés de jouer dans une pièce professionnelle, et pour les spectateurs d’apprécier une pièce moins connue du répertoire shakespearien. Le Festiféros ou le choix d’une équipe éclectique et motivée Chaque année, la compagnie Rhinocéros fait un appel à projets. Des auditions sont organisées pour former les…

  • A la une,  Le Mag'

    Scènes de la vie conjugale au Théâtre de l’Oeuvre, l’amour dans tous ses états

    Par Albane Miressou-Got et Valentine Fantino Au Théâtre de l’Oeuvre s’ouvre la saison 2017 avec la pièce Scènes de la vie conjugale, jouée par Raphaël Personnaz et Laetitia Casta et mise en scène par Safy Nebbou. Réalisateur des films L’Autre Dumas et Dans les forêts de Sibérie, il expérimente la mise en scène pour la première fois. La pièce gravite autour du cinéma et du théâtre : il s’agit d’une adaptation du film éponyme du réalisateur suédois Ingmar Bergman sorti en 1973, d’abord en feuilleton télévisuel puis au cinéma. Ainsi, si le film dure cinq heures, la pièce est adaptée de…