• Ondine

    La troupe de théâtre de Sciences Po, Rhinocéros, se produisait samedi et dimanche dernier au Funambule. Le Funambule est de ce type de théâtre qui concentre l’atmosphère d’un quartier. Tout comme le théâtre de la Madeleine représente le très cossu 8ème arrondissement, le Funambule est une esquisse de l’ambiance intimiste de Montmartre, propice au théâtre amoureux. Car oui, Ondine est une pièce amoureuse, où passion, fatalité et absurde se mêlent aux mythes. Rhinocéros a choisi de relever le défi d’adapter, avec brio, la pièce de Jean Giraudoux.   Un conte tragique à la sauce moderne Ondine, c’est l’histoire d’un coup…

  • LE MAG – L’âme rongée par de foutues idées

    « Avant d’entrer à Sciences po, je faisais du théâtre, en amateur. En première et en deuxième années, j’ai eu la chance de continuer à jouer grâce aux ateliers artistiques. Cela a entretenu ma passion ! Et au moment du master, j’ai choisi d’en faire mon métier. » Diplômé du master Affaires Publiques section culture en 2015, Guillaume Lambert fait partie des rares élus à être passés de Sciences Po…à la scène. Sa pièce L’âme rongée par de foutues idées est aujourd’hui à l’affiche de la manufacture des Abbesses. Mai 68 comme source d’inspiration  En une heure de temps, Guillaume Lambert nous…

  • LE MAG – Festiféros 2016, plus on est de fous plus on rit

    Un article de Valentin Boissais et Valentine Fantino. Organisé par l’association de théâtre Rhinocéros, Le Festiféros s’est déroulé du 29 avril au 1er mai 2016. Avec une bestiale envie de partager leur passion, les acteurs et metteurs en scène ont proposé un surprenant programme de quatre pièces Honni soit qui mal y pense, Partition de l’inceste, Illusions et Juste le ciel et moi inédites à l’atmosphère bien à part. Nous y étions.   Une association joyeusement loufoque  Avec plus de 101 membres-comédiens (dont 25 en activité) dirigés par 7 metteurs en scène différents, Rhinocéros est un bel exemple de la diversité de Sciences Po. Etudiants du…

  • Sweeney en Boutmy : une synergie réussie !

    Boutmy est comble. Les spectateurs sont impatients. L’ambiance est gaie et détendue. Cet amphi qui a accueilli nombre de personnalités les plus importantes les unes des autres s’apprête à devenir plus vivant que jamais. Danse, théâtre, musique, dans quelques minutes Sweeney va envahir Boutmy. Ce vendredi 8 Avril, 19h30, les lumières de la salle s’éteignent et plongent d’une manière insolite l’amphi dans le noir total. Pendant une heure et demie, la comédie musicale de Sciences Po démontre plus que jamais l’hétérogénéité des talents de l’école. La Péniche y était, La Péniche a aimé, la Péniche va vous raconter. Sweeney Todd,…

  • LE MAG – L’Avare au TNP, de l’argent et encore de l’argent

    La Comédie de Reims jouait au TNP de Villeurbanne du mardi 17 au dimanche 21 février l’indémodable Avare de Molière, habilement transposé au monde du XXIème siècle. Séance de rattrapage. Une critique du capitalisme traverse la mise en scène de Ludovic Lagarde. La pièce est jouée dans un décor d’entrepôt en phase avec l’accumulation rigoureuse et obsessionnelle du personnage principal : Harpagon. Le jeu de mensonges et de quiproquos toujours d’actualité est rythmé par des déclarations d’amour en rap, des jeux de lumières étonnants et une justice investigatrice au look branché.  « Que diable toujours de l’argent ! Il semble qu’ils n’aient autre…