Le Mag’ – Paris et ses bons plans culturels

Aïe. On est à peine en semaine 2, et ton portefeuille crie famine. Tu n’avais jamais autant dépensé d’argent et la maison de tes parents te manque fort, très fort. Allez, promis, d’ici le 1er octobre, tu arrêtes les afterworks et les soirées… Pas question de laisser tomber pour autant les sorties culturelles : il faut … Lire la suiteLe Mag’ – Paris et ses bons plans culturels

Eliogabalo, empereur de tous les excès

Entre deux fiches techniques et recherches de profit marginal, l’immense opéra Garnier vous ressourcera. Fervente admiratrice de l’oeuvre de Thomas Jolly au théâtre, l’auteur s’est laissée emporter par cet art. Vous voyez dans l’opéra des thèmes surannés aux tableaux surchargés ? La Péniche vous invite à découvrir Eliogabalo de Cavalli, l’histoire surprenante d’un jeune empereur mégalomane, bisexuel et fantasque. … Lire la suiteEliogabalo, empereur de tous les excès

Sweeney en Boutmy : une synergie réussie !

Boutmy est comble. Les spectateurs sont impatients. L’ambiance est gaie et détendue. Cet amphi qui a accueilli nombre de personnalités les plus importantes les unes des autres s’apprête à devenir plus vivant que jamais. Danse, théâtre, musique, dans quelques minutes Sweeney va envahir Boutmy. Ce vendredi 8 Avril, 19h30, les lumières de la salle s’éteignent … Lire la suiteSweeney en Boutmy : une synergie réussie !

Avez-vous déjà vu… un juriste drôle?

On connaissait François-Xavier Demaison, Anne Roumanoff… et voilà que les étudiants en Master de Droit se mettent à faire des blagues. Après leurs deux précédents succès («Promotion Canapé » et « Oh my Code »), leur prochain spectacle « How I met your lawyer » promet d’être (juste) hilarant. Une série de sketchs qui repousse les frontières du temps et de … Lire la suiteAvez-vous déjà vu… un juriste drôle?

Une orgie de plaisirs domestique : « Le problème » de François Bégaudeau

L’orgie de déplaisir domestique serait au départ l’impression que donne la trame du récit. On trouve dès l’entrée un couple en crise, cadre soutenu par deux « adulescents » hauts en couleur certes, mais à l’opposé absolu du jeune décrit par Bégaudeau dans Entre les murs. En effet, nous sommes sortis de cette banlieue sordide et inculte, dans Le Problème, on cause philosophie nietzschéenne et pièces classiques. François Bégaudeau écrit, décrit et parle ici de son public : le bobo est mis à l’honneur tout au long de la pièce.

Lire la suiteUne orgie de plaisirs domestique : « Le problème » de François Bégaudeau