Vie du campus

Scoop : le nouveau logo de Sciences Po dévoilé !

La spéculation sur le nouveau logo, après avoir animé le blog de Richard Descoing et avoir même suscité des poèmes, vient de prendre fin.

Depuis quelques jours, les anciens de Sciences Po ont commencé à recevoir un courrier de la part de Richard Descoings. Outre une lettre les invitant à donner des euros à Sciences Po, ils peuvent y découvrir un badge portant le nouveau logo de Sciences Po… En exclusivité, LaPéniche.net vous le dévoile !

Mise à jour du lundi 17 décembre : des photos du badge !
Mise à jour du mardi 18 décembre : la marque « SciencesPo. » a bien été déposée !
Mise à jour du jeudi 20 décembre : annonce officielle sur le blog de Richard Descoings !

Le nouveau logo est composé du lion et du renard surmontant une bannière et portant un livre. Ils sont enchassés dans un cadre. Le nom « Sciences Po » devient « SciencesPo. », appellation qui va être déposée comme marque à l’INPI.

Par ailleurs, vous trouverez ici un fichier PDF assez conséquent qui présente une étude très récente sur l’image de marque de Sciences Po. N’ayez plus peur : on nous aime bien.

Voici les photos du fameux badge et du courrier reçu :

La marque « SciencesPo. » a bien été déposée à l’INPI :

98 Comments

  • Juju

    Voilà le texte que je viens de poster sur le blog de RD.
    Julien, un ancien de la péniche (qui n’était pas net à l’époque), actuellement en poste à NYC.

    Cher Monsieur Descoings,
    Qu’il faille une dénomination commune à la galaxie ScPo, tout le monde est à peu près d’accord.
    En revanche, cette histoire de logo: quelle perte de temps et d’argent!

    Certains aiment le nouveau logo, d’autres (dont moi) pas du tout. Mais, au fond, on s’en fiche. Qui connaît le logo d’Harvard ou celui d’Oxford U? L’essentiel est d’avoir un signe distinctif. Cela peut être un rond bleu ou un carré rouge (comme la LSE).
    En revanche, il est dommage d’avoir fait sauter le terme de Paris. Même à l’heure de la mondialisation et du Web 2.0, l’ancrage géographique fait sens. Et ce n’est pas parce qu’on se géolocalise qu’on n’est pas international. Nos amis économistes de la Toulouse School of Economics l’ont bien compris.
    Pour nos collègues étrangers, SciencesPo. ne veut souvent rien dire: ils comprennent bien le "sciences" mais pas le "po", et ceux qui ne nous connaissent pas auparavant ne nous associent pas intuitivement aux sciences sociales.
    Pour en finir avec le logo, une petite remarque sur le point final. D’abord, on va s’amuser lorsque une phrase se termine par SciencesPo.. (correct?) Que va devenir l’adresse du site Web? Faudra-t-il taper "sciencespo..fr" ? (Ceci dit cela n’a pas beaucoup d’importance car, dans la pratique, je pense que le point va être souvent oublié).

    J’en viens à ce qui me préoccupe le plus dans cette affaire: combien a coûté l’opération logo? J’ai entendu dire qu’il y avait eu des focus groups pour préparer le logo et une étude d’un cabinet spécialisé. Cela, plus la rémunération des designers, plus celle de l’agence de com qui a rédigé les argumentaires habituels en pareil cas, plus sans doute les coûts de promotion pour faire connaitre le nouveau logo, doit représenter un budget conséquent. Mais combien?

    J’en profite enfin pour vous dire que je suis bien déçu par la campagne de fund-raising que vous avez lancée auprès des anciens élèves à l’occasion du nouveau logo. L’envoi du pin (qui ne permet pas de distinguer le nouveau logo – j’ai découvert celui-ci sur ce blog) tient du gadget, et j’ai eu l’impression de recevoir de la pub des 3 Suisses ou d’une banque. Je m’attendais à un marketing de meilleure qualité qui fasse appel à l’intelligence de la communauté SciencesPo. et pas à cette prose éculée, où l’on retrouve quelques-uns des plus mauvais poncifs publicitaires. Et ne me dîtes pas que l’essentiel est que l’on parle de SciencesPo., car alors je vous proposerai carrément de faire un calendrier dans lequel la direction pose à poil.

    Julien (promo 1986)

  • :O) :-( :O)

    Bon, tentative de conciliation : ok pour supprimer l’espace (time-space compression and the postmodern condition, c’est David Harvey qui va être content…)

    MAIS
    mon Dieu, je vous prie, avant que de parler, couvrez ce point que je ne saurais voir -par de pareils objets [nos] âmes sont blessées…
    Ce point nie toute idée d’ouverture d’esprit, d’ouverture à l’autre ou aux possibles. Ici ponc-tuer, c’est ponctionner et c’est bientôt tuer.
    Laissez à notre école son âme & ses rêveries, ne l’enfermez pas, et ne courez pas le risque de passer à la postérité comme monsieur RichardDescoingspoint :'(

  • Charles dQdVdH

    J’ai lu les commentaires, tous, et je suis désolé de vous lire si traumatisés. J’ai googlé le mot ‘blason’ et je n’ai vu que des choses moches, le nôtre n’est pas le pire.
    "SciencesPo." c’est triste. Ça se veut moderne, on dirait du langage texto.

    Voilà… j’aime pas mais je crains que nous ne puissions rien y faire alors cessons de mâcher notre amertume.

  • Presses de Sciences Po.

    Si Richie pouvait faire meilleure oeuvre dans sa logique de rationalisation en commençant par n’avoir qu’un seul nom d’école: pourquoi pas Sciences Po, au lieu de Sciences Po et Institut d’Etudes Politiques

  • ouf, c'est pas mon agence qui l'a fait!

    Hello, est-ce que quelqu’un sait qui est l’agence qui a fait cette identité? Juste pour défendre leur taf, c’est le client qui choisit le logo final, pas l’agence….. 😉

  • le lion, le renard et la belette...

    je parie que c’est fait expres ce "SciencesPo." : quand ils y renonceront, plus personne ne ralera contre le nouveau logo. Subtil… vive la conduite du changement dans ce qui est devenu une nouvelle grande ecoole de management…

    pour ce qui est du cout du logo, le vrai pb n’est pas celui de la facture de l’agence de com’. C’est surtout le cout du changement de papier a en -tetes, de changement d’affiches, de changement de logos sur les portes, plaques et autres. Mieux vaudrait donc un second tour que de lacher l’affaire parce que celui la est rouge.

    Ce qui est enorme aussi, c’est ce qui est ecrit sur la lettre envoyée aux anciens : en bas, en gras, vous pouvez lire, a coté d’une case à cocher, un truc du genre "j’aimerais voir avec richard descoings comment je peux etre associé au développement de l’école". C’est pas les mots exacts, G dejà jeté le courrier (qqn pourrait les retrouver), mais c’est l’idée. Je sais qu’on est à l’ère du marketing relationnel, de la personnalisation des contacts client, mais là… qui fait de la pub pour qui entre Richie et "SciencesPo."?

    enfin une derniere question : pourquoi faut-il du fric pour acherter, par exemple, des ecrans plasma qui ne servent jamais dans les salles de langue? Je ne suis pas sur non plus que la réforme des drits de scolarité soit si bien passée que ca (cf proces pour rupture de contrat intentté par l’unef, je crois, mais perdu, je crois aussi…)

  • legame

    Après avoir vu l’image plus grande du badge, je vais modérer un peu mes propos.

    Le logo n’est pas si affreux que ça, mais il n’emêche que je préfère l’ancien…

    En revanche, plus le temps passe moins j’aime "SciencesPo." C’est avant tout la police et la taille je crois, ça minimise complètement le logotype, alors que je trouvait le "Sciences Po" en dessous de l’ancien logo particulièrement réussi…

    Ceci dit, on peut rester amis, enlevez juste le ".", ce sera un bon compromis. ^^

    Ah oui, et vous pouvez aussi distribuer des badges à tous les élèves pour qu’on puisse se la rammener un peu au CRIT.

  • Alci

    Ces commentaires sont désespérant (captatio malevolentae).

    Le machin est un logo (point serais-je tenté de dire par esprit de malice) et dans le fond on s’en tape un peu de savoir si les deux bêbêtes seront en cage, libres, surfeuses, en jaune et noir etc…
    Pour l’avoir vu "en vrai", la couleur n’est pas choquante, le logo en lui-même est plutôt marrant. Le truc étrange est quand même le "SciencesPo." qui est très mauvais. Mais si c’est l’esprit du capitalisme et de la trademark qui veut ça, alors amen.

    Pour ceux qui réclament un vote et qui se demandent ce que les syndicats font. Je dois dire que les syndicats étudiants ont probablement autre chose à foutre que de déblatérer sur un logo. Il y a énormément d’autres sujets (autrement plus important que de savoir si le logo sera bleu ou jaune) en ce moment qui sont le fait du Prince : suppression du Master MCM, frais d’inscription, Commission de Suivi Social, politique des langues) et sur ces sujets fondamentaux qui définissent ou non la possibilité pour un étudiant de suivre les études de son choix ou juste d’étudier à Sciences Po, on ne voit jamais un petit doigt se lever.
    Quand des étudiants se salarient, s’endettent etc. pour faire leurs études et les rater, je pense que le logo est le cadet de nos soucis. S’il y’avait des votes à organiser à Sciences Po, ce ne serait pas sur le logo, ce serait sur de vrais sujets !

  • James Hetfield

    Un vote? Mais le logo n’a pas été montré en Conseil de direction. Comment peut-on voter sur quelque chose qu’on a pas encore vu? Non, les seules personnes qui ont vu et approuvé cette laideur, c’est Descoings et sa cour. A par eux, PERSONNE n’a eu le mauvais goût de trouver ça beau. Sciences Po fonctionne comme une parfaite monarchie. C’est tout simplement scandaleux.

  • Léon

    Lool "Ils font quoi les syndicats dans cette affaire, ils dorment?" L’UNEF est heureuse, c’est rouge. Blague à part, en appeler à l’action syndicale pour un logo, mon dieu le ridicule ne tue pas…
    Ca se mobilise bien pour un logo, ça cartonne en nombre de lectures et de commentaires, par contre la LRU ca passionne moins, hein! C’est vrai que c’est moins important que notre "horrible" logo écarlate avec des animaux qui font du skate, un point final et un espace en moins, en gros, c’est un véritable drame.
    Quant à "l’autoritarisme descoingien", c’est un peu fort mais pas faux, mais tout de même, lol, un vote… Quel homme de pouvoir se risque encore à faire un référendum de nos jours? C’est pas tendance, trop de danger! ;-))
    En gros, vous en faites trop sur ce logo.

  • pMdM

    "La marque "SciencesPo." a bien été déposée à l’INPI"

    Ce dépôt a été effectué le 22 novembre 2007 ; la demande d’enregistrement de marque n’est pas encore publiée dans le Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle (BOPI). Cette publication intervient dans un délai de six semaines.

  • JBF

    C’est vrai que c’est pas beau, en plus si ça se trouve c’est comme pour l’ANPE, la direction a payé (cher) une agence de pub (car foi d’étudiant en Master recherche, malgré tout ce qu’on dit sur la formation en marketing, ils auraient mieux fait). 😉

    De toute façon, j’ai toujours écrit "Sciences-Po"…

  • James Hetfield

    Je sais que cela ne correspondrait pas trop à l’autoritarisme descoingien, mais la moindre des choses serait d’organiser un vote. Je parie sur 85% de non.

    PS : Ils font quoi les syndicats dans cette affaire, ils dorment?

  • Florence

    Moi je le trouve très sympa. Le design est dynamique, le côté "skate" est rigolo (pour ceux qui y verrons un skate), les couleurs on ne peut rien en dire (fo le voir en vrai).
    Par contre, le texte est moins bon (attacher le "sciences et Po" ça fait étouffé (surtout quand on a l’habitude de l’espace -sinon je suis pas sûre que ça choquerait) et le point… bof… même s’il permet de "fermer" le logo…
    Mais globalement je trouve ce logo meilleur ke le précédent!

  • Pol

    Pitié pour Sciences Po… Passe pour le logo, on peut aimer ou pas, mais SciencesPo., on va avoir du mal à l’assumer… Une pareille modification orthographiquement et typographiquement aberrante, n’ayons pas peur des mots, n’est pas sérieuse. SciencesPo., ce pourrait être le nom d’un site d’enseignement en ligne, auquel on se connecte et se déconnecte entre deux zappings, mais pas celui d’une école marquée par une histoire, des personnes, des rencontres, un rayonnement international. Sciences Po est une des rares écoles en France à avoir un beau nom, un vrai nom, pas un sigle, pourquoi vouloir en faire abréviation post moderne? Ca fait complexé, fantaisiste, inutilement compliqué, l’image de l’école y perd et notre CV n’en sort guère embelli…

  • Félix

    Bon je vais critiquer ce logo en le voyant de loin, mais c’est tellement laid qu’il faut bien dire qq chose.
    J’étais favorable au changement de logo, même si je ne trouvais pas le précédent moche du tout, mais je pensais qu’on pouvait faire mieux et plus moderne. Le résultat, c’est un griffonnage rouge qui ressemble vaguement ,de loin, à un cryptogramme maya. Si R Descoings voulait améliorer la lisibilité et la visibilité de scpo à l’étranger, ce n’est pas une réussite. Vous pensez sérieusement que ce logo représente une identité et qu’il va devenir un symbole fédérateur? Ce n’est même pas drôle. Le rouge? Certains diront original, mais c’est juste tape à l’oeil. Le dessin? Trop chargé et complexe, on veut avoir l’air intelligent avec nos significations codées mais à force d’ajouter ça devient ridicule et pédant. La nouvelle symbolique? une maladroite révision de l’ancienne. Enfin bref, SciencesPo devra compter sur autre chose que son logo pour assurer sa réputation-
    le plus significatif, c’est qu’avant quand on parlait du changement de logo , certains disaient que le logo importait peu. Maintenant, ils sont de plus en plus nombreus à le penser…

  • Feu Pompidou

    Quand j’ai vu ça, je croyais que c’était le logo d’un nouveau logiciel : mon Messenger pour Mac a un logo qui ressemble fort à celui de mon école (autrefois) tant adorée.

    Oui oui, ils ont mis le WiFi au cimetière d’Orvilliers, c’est plus pratique que les boules de cristal.

  • Pierre-L

    Vous avez oublié de changer le header du site et le titre "laPeniche.net l’actualité de SciencesPo. " aha.

    J’espère que Nouvelle Donne va se fendre d’une vidéo pour s’insurger.

    Qu’on rigole encore un peu en province.

  • legame

    Je me doutais bien qu’il(s) allai(en)t tout gâcher, mais pas à ce point…

    Ils voulaient faire plus moderne, même le griboulli de la SNCF est mieux ! Le mélange entre un style classique, sobre et un style moderne, dynamique est une monstrosité qui ne retient que le mauvais des deux.

    On s’est plaint parce que les animaux n’avaient pas les deux pieds sur terre, qu’ils étaient encagés, mais là ils surfent en plein vide…

    Et le SciencesPo. (c’est la mode, n’est ce pas, de mettre des "." un peu partout) me donne tout simplement des nausées…

    Qu’ils ne touchent pas au blason au-dessus des portails du 27 pour qu’au moins les futurs générations puissent voir ce qu’était l’ancienne image de "SciencesPo."

  • Cachou

    J’aime pas non plus… Libérer le Lion et le Renard je veux bien, mais de là à les faire surfer sur une bannière (elle représente quoi d’ailleurs cette p…. de bannière?!)…
    Et pourquoi rouge?? Et pourquoi "."?
    On pourrait au moins avoir des explications. Ce marketing est de mauvais goût je trouve. Bravo M. Descoings, c’est bien votre logo plus que celui de l’école.

  • Gloubiboulga

    Exactement Tchang !

    Tout ça commandité par les agents du KGB eux-même soumis à l’autorité de extra-etrrestres. Ils sont parmi nous !!

    (ps : personne ne t’empêche de te casser de Sciences po tellement c’est nul)

  • Tchang

    Je tiens à signaler que cette horreur fait partie d’une entreprise globale de destruction de l’identité de Sciences Po, devenu depuis quelques années un lieu où on fait ne fait plus de science politique, où on peut avoir son diplôme sans jamais avoir suivi un cours d’intro aux sciences sociales, à la pensée politique, à la géopolitique, etc. Il manquait juste une touche de mauvais goût pour parachever tout ça…

  • Florian

    L’idée d’un concours a été envisagée par LaPeniche.net l’an dernier, en partenariat avec le BDA. L’administration semblait plutôt réceptive au projet, mais ayant elle-même mandaté une agence de com’, elle ne voulait absolument pas s’engager sur l’adoption du résultat, ce qui paraît normal.
    Donc c’est resté lettre morte.

  • TrEsOr

    Je pense pas que ca soit inutile moi ces articles, ca tente enfin de mettre en place ce qui n’existe pas et que je ne manque jamais de remarquer : une communication entre les différentes instances de SciencesPo.
    (ca demande de la concentration d’écrire la nouvelle formule, hein;-))
    " Génies/merdeux", tss tss tss, pas de méchanceté voyons…. amour et paix, soyez un peu miss France dans votre tête, 7 jours avant Nowel, c’est pas triste tout ça… Avec ce logo rouge, c’est toute l’année Nowel, c’est ça qu’on devrait se dire. 😉

    PS: l’idée d’un concours parmi les étudiants, ça par exemple, c’est une idée sympa qui partcipe à la création d’une cohésion plus forte au sein des étudiants je pense… Mais apparemment, c’est pas la tendance.

  • LeRougeM'Angoisse.

    J’ajoute ma pierre à l’édifice de démolition du nouveau logo : au-delà de ses caractéristiques esthétiques, on peut remarquer qu’il est surtout illisible, l’ancien me paraissait plus aéré.
    Pourquoi les petits génies/merdeux (rayer la mention inutile) qui nous l’ont pondu ne viendraient-ils pas expliquer leurs choix sur Lapeniche.net ?
    Encore un article inutile me direz-vous, mais si j’ai envie de lire des choses sérieuses je m’achète Le Monde (ou bientôt LeMonde. ?)

  • Romain

    Soutien direct à Valentine : 58 commentaires pour ce post, par rapport au logo de Pipo qui évolue, et en réaction à l’interview ( fort bien fait par la Péniche ) de Laurent Birgorgne un total, en tout et pour tout, pour le moment, de 3 commentaires… Le bel esprit en aucune manière futile que celui des élèves de Sciences Po…

  • Jen

    Mais c’est quoi cette horreur? Je suis bien d’accord…pourqoui ils n’ont pas fait un concours entre les élèves etc comme c’est d’ailleurs le cas dans plein d’écoles? Et puis Rouge? pourquoi on passe du bleu au rouge (et exit le noir et le jaune les couleurs de Pipo?)…une typo et des couleurs ca se change pas tous les 4 matins!

    Trop déçue aussi…

  • Valentine

    Je pense qu’on s’en contrefout et que 52 commentaires sur la question c’est tout simplement hilarant de ridicule.
    Mon préféré c’est peut-être celui qui propose un vote démocratique des étudiants, des enseignants et de l’administration. (c’est vrai que quand il s’agit de voter, les scpo sont très motivés comme chacun sait)
    Ou alors celui qui demande si "se trouver une identité graphique du niveau des fac US?" est possible avec ce logo. En effet l’identité graphique du logo, c’est fondamental.

  • Serge

    L’absence d’espace et le point ne rime à rien, et c’est moche. La justification apportée par Florian sur l’INPI n’a aucun sens non plus… jusqu’à maintenant ça n’a jamais posé aucun problème. Et je ne vois pas en quoi "SciencesPo." est un changement de nom par rapport à "Sciences Po"…

    Et Florian, je trouve ta dénonciation du "conservatisme" des élèves vraiment ridicule, comme si un changement de logo était un "progrès".

    Là, on dirait vraiment le logo raté d’une carte de réduc SNCF.

  • N

    Ben dis donc, moi qui étais sûr que j’allais detster, finalement j’aime bien.

    Enfait le seul truc c’est que c’est un carré au lieu d’être un truc en forme d’écusson, ce qui aurait été bien mieux, mais là je trouve ça très sympa sinon.

    Et le SciencesPo. ne me dérange pas plus que cela. Cela me dérange en tout cas moins que le côté rouge.

  • Florian

    C’est tout de même fou, le conservatisme dans cette école.
    On quintuple les frais de scolarité, ça passe tout seul (ou presque). On change le logo, et c’est l’halali.

  • Florian

    Pourquoi mettre "SciencesPo" en un seul mot?
    2 explications à ça, à ma connaissance :
    – tout d’abord une explication très pratique : Sciences Po voulait déposer et protéger sa marque. Hors, il semble impossible de déposer une abréviation à l’INPI, et "Sciences Po" est considéré comme l’abréviation de Sciences Politiques. La solution trouvée : supprime r l’espace et créer un mot tout neuf ! La cible, ici, semble être les IEP de Province qui se font appeller "Sciences Po".
    – ensuite, Richard Descoings se plaignait recemment sur son blog que le nom "Sciences Po" évoque trop la politique, discipline finalement marginale dans l’établissement, et expliquait qu’il voulait reprendre en main l’image de marque pour en faire qqch de plus généralise, d’où le changement de nom

    Par contre, pour le point , je n’ai aucune idée

    En revanche, le logo est plutôt réussi, je trouve. Le lion et le renard ressemblent nettement plus à ce qu’on peut trouver dans l’héraldique classique, tout en présentant un fort élément de modernité avec le livre ouvert (les blasons moyen âgeux n’avaient pas ce type d’emblème). Ca fait un peu "école qui veut rappeller qu’elle est ancienne, tout en présentant une ouverture sur l’avenir"

    Enfin, concernant la couleur, fallait il conserver le bleu de l’ESSEC et d’HEC, ou se rapprocher du rouge-orange de Princeton, Stanford, Cambridge et de la LSE ? La deuxième solution semble assez peu déplacée!

  • Furieux!

    Ce qui me surprend le plus, c’est la façon dont on nous annonce cela.
    Enfin quoi, le logo de "SciencesPo.", c’est le logo de NOTRE école, pas de l’école de M. Richard Descoings!

    Quitte à changer de logo, pourquoi ne pas avoir organisé un grand concours interne (ce qui aurait permis de souder les élèves) plutôt que de faire cela d’en haut, sans en parler à personne, et en payant un stylliste quelques miliers d’€uros?

  • OZ

    Enlevez le point et rajoutez l’espace. Sans quoi, les étudiants saccageront ce nouveau logo, où qu’il soit : porche, documents officiels, plaquettes, panneaux dans les salles de cours, etc.

  • Le Lion et le renard

    OK, on n’arrive pas à faire l’unanimité sur le logo mais on pourrait quand même demander à Richie qu’il nous laisse "Sciences Po" qui est quand même plus joli que "SciencesPo." qui est, avouons-le davantage ce que pourrait écrire une sténo sur les nerfs qu’une école qui prétend être un haut lieu de culture et de réflexion. Par définition, le point, c’est la finitude et l’idée de finitude en politique, on appelle ça le totalitarisme… moyen moyen quand même.
    Je pense que l’on peut faire consensus avec les syndicats, de Sud à l’Uni en passant par l’Unef et Nouvelle Donne pour demander cela à Richie.
    N’oubliez pas que perdre son nom, c’est perdre son identité et "Sciences Po" est peut être, avec le 27, la seule chose qui nous reste de 1872. Il faut tout faire pour éviter de perdre ce nom. Allez les amis, j’appelle à une grande coalition des élèves de Sciences Po pour protéger l’identité de notre école!

  • Miko

    Points négatifs :
    La place toute petite accordée au "dessin". En effet, dans le précédent logo, le renard et le lion était bien plus gros et au dessus du nom "Sciences Po". Là, ils sont petits et à gauche. C’est pourquoi, je crois qu’on devrait penser à une solution : dessus/dessous voire incorporé le nom dans le dessin.

    On ne voit pas leurs griffes non plus!
    Trop de rouge. Je pense qu’il aurait été judicieux de mettre une autre couleur pour le "ruban" sur lequel les deux animaux sont. Tout ce rouge me fait plus penser à l’uniformité et non à la diversité (je ne dis pas qu’il faut absolument toutes les couleurs de l’arc en ciel non plus!). La LSE a un carré rouge et des lettres en blancs par exemple. Nous avions du bleu et du blanc. Et maintenant que tu rouge ça fait trop.
    La typographie ne me semble pas pertinente : pourquoi des lettres miniscules? Pourquoi plus d’espaces? (ça renforce encore plus l’idée que science et politique sont associées, collées, inséparables, ce que semble vouloir éviter RD (cf son blog)).
    La tête du renard est moins bien faite que celle du lion, en tous cas moins reconnaissable.

    Points positifs :
    Le livre.
    Le lion un peu plus vivant.
    L’instauration de ce ruban sur lequel les deux animaux sont.
    La typographie de Paris qui fait assez "classe"!

    Bilan général :
    De bonnes idées mais la réalisation est décevante.

  • matthieu

    Franchement, c’est moche. Pourquoi rouge ? en noir cela aurait été aussi efficace. En bleu, cela aurait été plus neutre… en rouge, ca agresse, et ca fait un peu communiste. En plus, ca demandera d’imprimer en couleur…

    Ensuite, je crois me souvenir que le directeur disait : "on va le changer,car les animaux sont enfermés"… et ils sont quoi là ?

    Je trouve que le manque d’espace entre sciences et po est moche…ils manquaient de place ? On ferait bien de faire un espace, et d’enlever le point.

    voilà…

  • Lucille.

    @ Thomas : Parce que tu trouves que sur ce nouveau logo, les animaux sont bien formés ?

    Avec un peu de recul, le logo n’est pas si mal que ça, bien que les animaux ne ressemblent à rien (comme avant d’ailleurs mais bon, au moins eux ne changent pas trop). Ce qui me choque c’est surtout le point : qu’est-ce qu’il vient faire là ?? Que Sciences et Po soient collés, soit, dans l’optique de créer une "marque", je peux comprendre. Mais le point ?!

  • éric

    Je suis le seul qui trouve que l’ancien logo, sobre, classe et efficace, ne méritait nullement d’être changé ?? Je vois pas ce qu’on lui reproche, il a fait date maintenant ce logo, c’est le logo que tout le monde associe à sciences po, il n’y a aucun intérêt à essayer de le changer.

  • Thomas

    Olalalala! Moi qui ne suis jamais le dernier à râler (ceux qui me connaissent confirmeront), sincèrement, comme vous y allez fort!
    L’autre logo, les animaux sont malformés, enserrés dans une cage en plus, alors, niveau symbolique, ce logo est bien mieux. Ensuite, rouge, pourquoi pas, c’est pas vert pomme ou caca doigt quand même…. Pourquoi rester noir et blanc? Ou bleu marine, comme tout le monde?
    Pour les histoires d’espace ou de point… bah quand on dépose une marque, qu’on veut qu’elle soit inédite pour ne pas se la faire piquer par des gens, (par exemple en province, enfin je dis ça je dis rien) bah on trouve une subtilité qui la rend totalement inédite : bouffer l’espace par exemple… C’est une piste de réflexion que je propose là, et quelle que soit la réponse, franchement, hurler à l’assassin pour un espace vide qui n’existe plus…
    Moi ça me plait d’autant plus que le lion rouge, c’est un insigne du Luxembourg… dont je suis ressortissant…

  • Paul

    Ignoble. Je propose une pétition. C’est anti-design, anti-moderne, anti-postmoderne, anti-bon goût, anti-bon sens, anti-consensuel, anti-sensuel, aussi, anti-tout.
    Pompidou doit se marrer dans son caveau, je peux vous le dire.

  • Alexandre

    Cet article N’EST PAS UN FAKE, LaPéniche.net n’a jamais été aussi sérieuse. Ceux qui ont des parents qui seraient passés par Sciences Po dans leur prime jeunesse (tel moi, Bourdieu aurait apprécié…) devraient en avoir confirmation avec le badge accompagnant la lettre.

  • Gnouff

    Attention pour ce qui est de la couleur: vu qu’il semble que c’est un magazine (= mauvais rendu des couleurs) pris en photo (= double mauvais rendu des couleurs) qui s’affiche sur nos écrans qui sont tous différents (= triple mauvais rendu des couleurs), on ne peut vraiment pas savoir, et critiquer, la couleur.

    Pour le point après "SciencesPo", il y a un outil "Gomme" sur Paint, Richie, doit pouvoir le trouver et effacer cette ignominie. Et c’est vrai qu’il manque un espace, ça ferait plus aéré et ça serait plus beau. Après, le petit logo avec les deux bébètes en plus stylisées, c’est pas mal je trouve.

    Si c’est pas un fake, j’aimerai bien savoir combien s’est fait payé le petit malin qui a pondu ça…

  • saleté de logo

    Un logo à l’image de Richie : un simple concentré de mauvais goût. De l’orange, n’importe quoi!! Pour faire un logo à "SciencesPo.", on ne s’adresse pas à un designer qui bosse pour des marques de jus d’orange. Désormais, SciencesPo. se dote d’un logo digne d’une pauvre école de commerce de province. Oublié l’image de marque, oublié la classe. Richie a désormais achevé son oeuvre de démolition de l’esprit de Sciences Po avec ce logo pourri. C’est quoi la prochaine étape? On rebaptise Boutmy en Tropicana?

  • rebelle

    moi je l’aime ce nouveau logo, au moins les animaux sont libres et non plus dans une cage. et le point montre la finitude de scpo car sans fin point de définition.

  • Margaux

    le orange c’est MOCHE. On se croirait à la DDE!!! complètement ratée la couleur
    et c’est vrai, on dirait que le lion et le renard font du skate lol

    et puis c’est quoi ce vieux délire d’enlever l’espace entre Sciences et Po????

    Richie, arrête l’herbe stp

  • W

    Concernant le logo, je m’attendais à pire et je ne le trouve pas "horrible" (et j’étais pourtant contre le changement de logo, car j’aime beaucoup le désormais ancien).

    Par contre, le SciencesPo. me reste en travers de la gorge.

  • thib

    Que dire du logo? Je crois que, comme une grande majorité d’étudiants, que c’est une bonne blague de fin d’année: "les enfants, regardez tous le nouveau logo: du rouge , comme le père Noël, et des figurines Harry Potter pour faire comme à Poudlard!" C’est vraiment dommage q’un logo censé représenter TOUT sciences-po (étudiants, professeurs, administration…) fasse aussi peu l’unanimité et qu’il n’aie été soumis à aucun vote.

    Mr Descoing, prenez note et permettez-nous de voter pour ou contre ce logo!

  • A.

    Foutage de gueule. Allez, devinez combien l’agence qui s’en est chargée l’a facturé.
    J’annonce: 20 000€ pour un truc fait à l’arrache à un feu rouge en voiture avec un marqueur orange. Qui dit mieux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.