Vie du campus

Nonfiction.fr : Interview de Boris Jamet-Fournier, membre du comité de rédaction

Nonfiction.fr, cela vous dit quelque chose ? Boris Jamet-Fournier vous présente ici le projet de ce site de journalisme intellectuel qui vise à critiquer, discuter et faire connaître les multiples essais, documents et articles d’idées qui paraissent chaque année en France.

LaPéniche.net : Bonjour Boris ! Peux-tu nous présenter nonfiction.fr en quelques mots ?

Boris : Bonjour Lauren ! Il s’agit du « portail des livres et des idées », gratuit, coordonné par notre rédacteur en chef Frédéric Martel, où l’on peut trouver à la fois l’actualité intellectuelle et des critiques littéraires. Le but est de parler de tous ces livres de littérature d’idée qui sont publiés chaque année quasiment dans l’indifférence générale, mais aussi d’offrir un angle neuf sur d’autres sujets traités par tout le monde… Ainsi, à l’occasion des élections américaines, nous avons mis des liens vers les meilleurs articles en anglais au lieu de faire des resucées sans perspective en français, comme certains dans la presse française. Nous avons donc le positionnement d’un média certes un peu « intello », mais qui se veut généraliste, afin d’évoquer des sujets originaux : essais de philosophie ou de politique de la ville, livres sur l’histoire du cinéma ou de la musique, par exemple. Enfin, nous donnons des éclairages sur l’actualité internationale comme les autres n’en ont pas puisque nous avons des correspondants dans quantité de pays : des Etats-Unis à la Grèce ou l’Argentine en passant par le Luxembourg et l’Inde !

LaPéniche.net : Pourquoi ce site a-t-il été créé ?

Boris : L’idée, c’était de renouveler et de donner un nouveau souffle au journalisme intellectuel en France, grâce à de nouveaux moyens. Ainsi le fait d’être un site Internet donne une dimension nouvelle au genre, grâce à plus d’interaction avec les lecteurs puisqu’ils peuvent donner leur avis et laisser des commentaires. Pour autant, nous ne sommes pas un site collaboratif à 300%, car tous les internautes ne peuvent pas écrire sur nonfiction.fr – même s’ils peuvent en faire la demande sur le site.

LaPéniche.net : Quel a été ton rôle dans ce projet ?

Boris : En fait, j’ai suivi le site pratiquement depuis le début (le site a ouvert en octobre 2007). Cela m’a permis de trouver ma place en tant que responsable des correspondants à l’international – je coordonne en effet la publication d’articles venant des quatre coins de la planète, c’est grisant – mais aussi de me préoccuper plus précisément de mes deux domaines de spécialisation, les médias et les Etats-Unis : j’ai par exemple coordonné un dossier sur le retour des penseurs démocrates américains. Mon investissement pour le site a été un travail réellement passionnant et je continue à écrire des articles depuis Los Angeles, où je vis aujourd’hui.

LaPéniche.net : De qui est composée votre équipe ?

Boris : Il s’agit de chercheurs, de journalistes, de militants politiques, syndicaux et associatifs, de chefs d’entreprises et de créateurs de sites Internet qui ont pour la plupart entre 20 et 40 ans. Nous avons un réseau de correspondants à l’international mais aussi dans les villes de province. Ces contributeurs (plus de 300 en tout) sont largement bénévoles, mais on a aussi une équipe d’une dizaine de personnes spécialistes, payées dans nos bureaux à Paris. Elles sont chargées de faire le contact avec les maisons d’édition, de gérer l’actualité du site, d’organiser le dialogue entre les différentes parties de la bibliothèque nonfiction.fr ou encore de définir nos unes. Enfin, nous avons la caution morale d’un comité de soutien plutôt sympa.

LaPéniche.net : Quel développement envisagez-vous à long terme ? Est-ce que vous recrutez ?

Boris : On veut continuer à se développer en ligne, c’est-à-dire augmenter notre « volume » de critiques de livres et d’informations traitées. Il s’agit ainsi d’être plus réactif sur l’actualité, et d’enrichir notre contenu grâce à des vidéos et à des interviews. Nous allons sortir une version améliorée du site dans quelques mois (pour l’instant le site est encore en version bêta). Pour l’instant nous cherchons quelqu’un en stage indemnisé pour gérer la communication et le marketing du site, sachant que cela se fera en collaboration avec des professionnels.

LaPéniche.net : Merci Boris. Le mot de la fin ?

Boris : Je peux te faire une confession ?… En fait, je ne suis pas un énorme dévoreur de livres, comme certains de mes amis, et pendant toutes mes années d’études je me suis dit que j’aimerais trouver quelque chose qui me permette d’apprendre plein de trucs sans avoir à lire 800 pages… Cela me donne une raison de plus d’être heureux de participer à nonfiction.fr, qui propose du fond et de l’actualité, sous une forme vraiment digeste. Même si nous n’avons pas créé le site pour cela, nonfiction.fr peut être un excellent outil pour les étudiants de SciencesPo. !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.