Vie du campus

Double diplôme Sciences Po-HEC : c’est officiel !

LaPéniche.net vous l’annonçait en exclusivité il y a plus de trois mois, c’est maintenant officiel : Sciences Po et HEC créent un double diplôme ! C’est un flash de la newsletter de Sciences Po reçu hier par tous les étudiants qui précise les modalités de ce nouveau cursus… Pour plus de détails sur le contenu de ce diplôme qui sera mis en place dès la rentrée 2008 c’est par ici et quant aux dates et procédures de la sélection, les informations seront disponibles début mars. La compétition s’annonce vive !

40 Comments

  • Billy Brown

    Bonjour a tous,

    Serait-il possible que des DD (ou d’anciens DD) ecrivent leur temoignage, impressions, bonne ou mauvaise surprises … quant a ce DD dont on parle tant mais dont on ne connait pas tellement le contenu ? Cela aiderait des 3A comme moi qui hesite encore.

    Merci a vous!

  • Flanby

    N’empêche, si vous avez regardé le sondage Lapeniche sur l’opinion que les gens se font de ce DD, bah c’est pas fou fou tout ca. Hein.

  • Florian

    duffff : tu as pensé aux étudiants d’HEC qui ne sont pas tellement intéressés par le "business" (finance/marketing) mais plus par les relations internationales ou la haute fonction publique? Et bien à HEC, ils ne peuvent rien étudier de tout ça… C’est aussi une aubaine pour eux de pouvoir accéder à ce cursus!

  • duffff

    C’est une aubaine pour les science-po ce double diplôme mais vraiment je ne vois pas l’intérêt pour un élève d’HEC. On apprend les mêmes choses à HEC et science-po (qui n’est rien d’autre qu’une école de commerce pour les élèves mauvais en maths) et le diplôme d’HEC a bien plus de valeur. Les salaires d’embauche à la sortie en témoignent.

  • Thomas

    A propos du DD Hec, Lapeniche vous fera un compte-rendu de la réunion de vendredi matin, avec une pensée spéciale pour les 3A à l’étranger actuellement, pour les Criteux ou ceux qui ont cours!

  • un 2A pas (encore)concerné

    monsieur DD

    tu nous dirais qu’il existe une spécialisation en pipo? Tu n’as pas tort, mais tu jettes un pavé dans la mare.

  • Un DD

    Pour avoir étudié dans les deux écoles, d’abord ScPo puis HEC, je pense que l’idée d’un double diplôme est vraiment séduisante en terme de raccourcissement de la durée des d’études, 6 au lieu de 8.

    Je pense que cette annonce d’un DD s’inscrit dans l’idée d’HEC de supprimer bientôt le concours des admis directs français, et comme il y a une petite vingtaine d’étudiants de chaque école qui font la navette chaque année vers l’autre, ils n’ont pas voulu tarir la source et permettre qu’existent encore, en ne privilégiant que les étudiants de ScPo Paris soit dit en passant, des passerelles entre les deux institutions (au moins de ScPo vers HEC).

    Mais bon, il ne faut pas se voiler la face, il y aura un choc des cultures entre les étudiants, et les méthodes d’enseignements auquel il faut se préparer, et l’inconvénient majeur sera celui de la lisibilité pour les entreprises des enseignements qui auront été dispensés dans cette formation. Comme le faisait remarquer Bug, si on cumule un peu de pipo scpo avec un peu de soupe pratique HEC, cela ne remplacera pas deux spécialisations, l’une acquise à ScPo et l’autre acquise à HEC.

  • bof

    "A part cela, c’est une très bonne nouvelle pour les élèves de Sc Po, puisqu’ils sont globalement plus bosseurs et plus motivés qu’un HECeux de base. Ils sont donc aussi plus susceptibles d’attiser la haine de ce même HECeux. Inversement ce Heceux pourra combler son rêve et se retrouver dans la sacrosainte institution.
    Donc jeu à somme positive, en tout cas en ce qui concerne le prestige de ce diplôme. Quant à sa valeur ajoutée sur le marché du travail, il faudra attendre au moins trois quatre ans pour le savoir. Qui vivra verra, comme on dit."

    Faut pas déconner quand même, le hec en question n’est pas un frustré qui passe ses nuits a rêver de sciences po, la ""sacrosainte institution"", a la rigueur l’ena le fait rever, sciences po l’attire. et le hec n’est pas non plus forcement un glandu haineux, fait gaffe a tes clichés

  • EBITDA

    Assez d’accord avec tes critiques, mais ce diplôme est tout de même très séduisant.
    Pour ce qui est de l’ENA, ok, les HEC/ScPo ne feront pas AP, mais ils auront toujours accès à la Prép’ENA. Donc…

  • bug

    Il y a quand même quelques problèmes concernant ce diplôme, et ce pour les HEC aussi bien que pour Sc Po (ce qui pourrait refroidit l’enthouisiasme de certains):
    – on n’est pas dans un master particulier à Sc Po, mais dans une espèce de formation hybride. Or, ce qui fait la force de Sc Po, ce sont les masters et les spécialisations qu’ils fournissent.
    – on ne peut pas chosir sa majeure à HEC, on ne bénéfécie donc pas non plus de la spécialisation que pourrait proposer HEC.
    – pour les très très nombreux AD ou ex HEC qui passent par Sc po, l’objectif est de faire l’ENA et donc passer par AP. Or, les élèves qui ont ce profil (et ils sont majoritaires) ne sont pas vraiment les principaux bénéficiaires de ce diplôme.
    – aucune possibilité de choisir ses cours, ni à Sciences po ni à HEC. Et franchement, les cours qu’ils proposent n’ont aucune chance d’apprendre aux élèves le business et la gestion publique. POur le coup, c’est vraiment mal foutu.

    A part cela, c’est une très bonne nouvelle pour les élèves de Sc Po, puisqu’ils sont globalement plus bosseurs et plus motivés qu’un HECeux de base. Ils sont donc aussi plus susceptibles d’attiser la haine de ce même HECeux. Inversement ce Heceux pourra combler son rêve et se retrouver dans la sacrosainte institution.
    Donc jeu à somme positive, en tout cas en ce qui concerne le prestige de ce diplôme. Quant à sa valeur ajoutée sur le marché du travail, il faudra attendre au moins trois quatre ans pour le savoir. Qui vivra verra, comme on dit.

  • pouloute

    Réponse à "une étudiante"…
    Effectivement, je me suis laissé un peu emballer par mon enthousiasme. Evidemment, je ne suis ni misogyne ni rétro. D’ailleurs, il y a davantage de filles que de mecs à Sc Po. Il ne faut pas voir dans mon commentaire une quelconque marque d’un phallocrate latent qui pourrait sommeiller en moi…je voulais souligner, aussi maladroitement ai-je pu le faire, le fait que certains crachent sur le pain qui les font vivre.

    Désolé d’avoir froissé ta sensibilité…

  • Une étudiante...

    ‘d’emmener nos femmes à …"

    – Tu supposes donc que tous tes lecteurs sont des hommes (bien sûr, les filles n’auraient pas le niveau pour faire un DD avec HEC… D’ailleurs il n’y en a pas à SciencesPo)… ou des lesbiennes.
    – Tu supposes que tes lecteurs en plus d’être des hommes sont hétérosexuels
    – Tu supposes que la future femme de ton lecteur hétérosexuel vivra aux crochets de son mari

    Charming…

  • pouloute

    Les enfants, si Sc Po veut piquer les méthodes qui font la réussité d’HEC, ça s’appelle ni plus ni moins que du benchmarking, ce que les meilleures entreprises savent très bien faire. Y a-t-il qqch de vil dans l’idée de créer des synergies entre deux écoles aux compétences assez différentes? Je ne crois pas.

    Alors, ne vous battez pas vainement sur la pertinence de cette association mais essayez de comprendre le contenu du DD, qui pour le coup, reste flou (en tout cas, après lecture du flash de la newsletter). Je suis assez d’accord avec la personne qui dit que deux ans pour assimiler des compétences aussi variantes, c’est trop peu. Néanmoins, ce que l’on apprend quand on a un emploi ne peut pas être appris sur un campus : personne ne peut raisonnablement prétendre comprendre ce qu’est une culture d’entreprise, ce que suppose un business plan dans les faits…à l’école. La formation pédagogique est là pour nous donner les outils. Le reste c’est à nous de le construire sur le terrain. Faites confiance aux gens qui ont décidé de ce partenariat. S’ils jugent ce modèle 1A+césure+1A pertinent, c’est, je crois, qu’ils ont réfléchi au résultat final pour la formation d’un étudiant.

    Pour faire un peu mon emmerdeur, il est fort probable que des gens qui critiquent ce DD maintenant voudront y postuler ou, à défaut, regrettent de ne pas pouvoir y postuler. Vous avez beau jetté la pierre sur HEC, cette école reste un mythe pour tous et tous, autant que nous sommes, serions ravis d’avoir un diplôme de cette école, qui augmentera la probabilité de nous payer un appart à Neuilly et d’emmener nos femmes en sports d’hiver à Courchevel chaque année.

    S’il vous plaît, arrêtez la langue de bois

  • bof

    le coup des sciences po qui arrivent et raflent le diplome d’hec sans faire la prepa, c’es pas nouveau de tte facon, science po represente deja4O% des admis directs d’hec, ca empeche pas que ca fera pas plaisir a ceux qui se sont pourri deux ans, c un peu ecoeurant.
    après, si ces ad et les science po qui participeront a ce double cursus sont assez bons pour donner une valeur ajoutée au diplome d’hec, personne a a se plaindre.

  • EBITDA

    Ben oui, c’est tout à fait ce qu’"on" (beaucoup d’observateurs, d’étudiants) dit : Sciences Po a une certaine propention à s’associer pour mieux s’améliorer. C’est une stratégie en soi. Je ne la critique pas spécialement.

    A titre d’anecdote, je l’ai déjà dit sur ce forum, le DD Sciences Po / ESC a été proposé il y a 2 ans par l’Essec. Maintes réunions, projet de partenariat puis soudain plus rien (dixit le DG de l’Essec il y a 1 mois). Et puis, le 6 février dernier, l’Essec a lu la Presse…On en parle beaucoup à Cergy. Je crois que le sentiment est aussi amer du côté du CFJ.

  • Charles

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, mais là ce n’est pas ce qui est sous-entendu, notamment pas l’Observatoire…

    Ce qui est impliqué, c’est que Sciences Po "pique" les idées et méthodes desautres, en s’associant avec eux et après en les laissant tomber. Et qu’en plus Sciences Po a tellement plus à y gagner que c’est presque comme si HEC nous faisaient la charité en plus.

    Faut arrêter : si HEC n’avait rien à y gagner et pensait que Sciences Po n’est pas digne de s’associer avec eux ils n’auraient pas fait collaboré pour faire ce DD !

  • Steph

    Ben c’est quand même pas un secret que HEC c’est le leader européen dans son domaine et que SciencesPo. ferait bien d’en prendre de la graine. En effet, on ne s’improvise pas leader dans un domaine et je rejoins tout à fait les propos d’EBITDA. Et je ne vois pas ce qu’il y aurait de mal à ce que SciencesPo. s’inspire d’HEC si elle voulait créer sa propre business school. il n’y a rien d’insultant là dedans. Seul les imbéciles veulent tout faire par eux même en croyant que c’est facile sans préférer s’inspirer de l’expérience des autres (ce qui demande un soupçon d’humilité !).

  • Charles

    Donc tu as confiance dans notre diplôme, mais tu es le premier àdire que décidément, si Scpo fait un DD avec HEC, c’est pour leur piquer tous plein de secrets afin de pouvoir monter une business school.

    D’aaaaaaaccord.

  • EBITDA

    Un "s" à EBITDA…je vois que tu as de lourdes connaissances en finance également. Bien, effectivement, postule au DD.

    Je maintiens mes propos sur le fait qu’une formation ne révèle pas son excellence avec la seule présence de professeurs de qualité. Nos universités françaises sont bondées de professeurs méritant, d’ailleurs, pour les meilleurs d’entre eux, intervenants dans de nombreuses Grandes Ecoles.

    Je maintiens également que Sciences Po, sans faire de procès d’intention, peut avoir besoin de comprendre le savoir-faire d’HEC, comme elle a due le faire, malgré son potentiel, avec le CFJ pour l’Ecole de journalisme. Etre une école de management leader ne s’improvise certainement pas. D’autres écoles de commerce parisiennes, souvent inconnues, ont également d’excellents professeurs sans décoller pour autant.

    Enfin, je ne prétends absolument pas comparer HEC et Sciences Po en disant que Sciences Po serait inférieure. J’ai une grande confiance dans notre diplôme mais je déplore le fait qu’on ait souvent un complexe d’infériorité, selon moi, totalement injustifié.

  • Charles

    "met un s à ton nom"

    LOL

    Vu que son nom s’écrit bien George à l’anglaise sans s, je vois pas pourquoi il en mettrait un. Y’en a qui perdent vraiment l’occasion de la fermer…

    Enfin bref, pour l’histoire des écoles, je suis totalement avec George (sans s). Si Scpo veulent monter une école "indépendante" type business school (ce qui en ffet à mon avis se dessine, à plus ou moins long terme, et je suis d’ailleurs pour) je crois pas qu’ils aient besoin de faire un DD avec HEC pour savoir comment faire…

    Ce qu’on peut lire des fois…

  • George

    Evite de me parler sur ce ton, évite d’essayer de me ressembler, t’es ridicule et t’es pas crédible.

    En tout cas, je suis vraiment désolé de t’avoir tant touché dans mon dernier message, je ne voulais pas heurter ta sensibilité à ce point! Je constate en tout cas que mon intervention t’a bouleversé, étant donné le flot d’exclamations de vierge effarouchée qu’elle a provoqué chez toi. J’espère que tu surmonteras cette épreuve!

    En tout cas merci pour ta brillante argumentation, c’est implacable, je ne peux que me plier devant tant d’intelligence.
    "L’alchimie d’une bonne formation, c’est un peu plus compliqué qu’une liste de profs aussi brillants soient ils" –> aaaah d’accord! si c’est "un peu plus compliqué", alors, c’est sûr je ne peux pas comprendre! Je t’envie, toi qui détient les connaissances et le savoir… puisses tu un jour nous ouvrir les yeux, à nous tous…

    Je concluerai mon intervention en te transmettant, cordialement, tout mon mépris. Mais moi je ne veux pas que tu ailles "loin loin loin" car tu m’amuses beaucoup, EBITDA (je te propose également de mettre un S à ton prénom)

  • EBITDA

    @ George

    1 – Tu te calmes
    2 – Tu vas vérifier "ma" source tout seul, t’es grand ?
    3 – L’alchimie d’une bonne formation, c’est un peu plus compliqué qu’une liste de profs aussi brillants soient ils
    4 – Tu mets un "s" à ton prénom
    5 – Va-t’en loin loin loin

  • George

    "Sciences Po profitera de ce DD pour créer sa propre école de management une fois le savoir-faire d’HEC copié"

    qu’est ce que c’est que ça, le "savoir-faire"? HEC distille à ses étudiants des connaissances exclusives et top-secrètes que la vile administration de Sciences Po cherche à dérober pour mettre en oeuvre ses plans diaboliques?

    le "savoir-faire", il vient des profs. et les profs n’appartiennent pas corps et âme à HEC je crois. Sciences Po n’a pas besoin de s’associer à HEC pour attirer des professeur de qualité, donc "copier le savoir-faire", quelle idée ridicule. J’espère que c’est toi qui a mal compris/mal retransmis l’information, parce que dans le cas contraire la crédibilité du "sérieux observatoire boivigny" en prendrait un sacré coup.

  • EBITDA

    Moi je trouve que la remarque de l’Observatoire sur la possible constitution d’une Ecole de management tirée de l’expérience future avec HEC est pertinente. On sait très bien que Sciences Po veut faire de ses masters des Ecoles autonomes. C’est un argument, étayé par les faits (Ecole de journalisme après partenariat CFJ), qui ne vient pas intuitivement.
    Sinon, très beau DD. Je le trouve cependant un peu "court" en terme de durée. D’expérience, les étudiants d’AP, F&S ou d’Ecoles de commerce sont déjà suffisamment dans le flou après 2 ans de masters (spécialisants)…alors en 2 fois un an dans des domaines complémentaires mais opposés…maintenant faisons confiance au corps professoral qui saura relever ce défi.

  • Trésor

    Oui ils sont très sérieux, justement. Ca n’enlève rien au caractère trivial de leur observation.

    Enfin ça me parait évident que Sciences Po à nettement plus à gagner que HEC dans cette histoire…

    Quoi qu’il en soit et avantage de qui que ce soit, c’est les étudiants qui vont en profiter et pour cela je dis, big applause, moi je l’aime ce double diplome.

  • Charles

    Ils ont peut-être une bonne réputation, mais dire que "Sciences Po pourrait lancer sa propre école" (en donnant l’exemple de l’école de journalisme) ne les fait pas passer pour des gens très sérieux in my book…

    Sciences Po a déjà un master fin et strat, un master marketing, un master grh… Enfin bref, je vois pas trop l’intérêt de la réplique.

  • Trésor

    "le site de l’Observatoire Boivigny" , bravo à eux pour leur brillante analyse! Vraiment, heureusement que y’a encore des gens comme ça pour nous ouvrir les yeux et nous sortir de la caverne. Merci. M-D-R

    Et puis les sceptiques,généralement, ils n’ont plus l’âge pour faire ce DD, alors ils communiquent leur frustration voilà tout… On la comprend, cela dit, ce que vous critiquez pour ce double diplome, c’est la même chose que pour tous les autres que Sciences Po propose, alors…

  • EBITDA

    Sur le site de l’Observatoire Boivigny, on apprend que des 2 Ecoles, l’établissement ayant le plus à gagner serait Sciences Po. Car, soit disant, les étudiants qui font actuellement ce double cursus trouvent que l’admission à HEC est de loin la plus difficile. Ainsi, ce DD permettra aux étudiants de contourner "l’impossible" concours d’entrée de l’Ecole de Jouy-en-Josas en réussissant le "facile" examen de la Rue St Guillaume…
    Par ailleurs, les observateurs pensent qu’à terme Sciences Po profitera de ce DD pour créer sa propre école de management une fois le savoir-faire d’HEC copié, comme elle l’aurait déjà fait pour l’Ecole de journalisme avec le CFJ.
    Charmant. Vraiment.

  • steph

    il est écrit sur le blog de Richie que le double-diplôme est ouvert aux étudiants actuellement en 3A, donc ce DD concerne a priori uniquement ceux issus du premier cycle.

  • EBITDA

    Je redoute l’accueil fait aux étudiants de Sciences Po par un HEC qui ne porte déjà pas les AD (admis directs en 2e année) dans son coeur.
    Ce DD permet en effet à un étudiant de Licence (par exemple) de passer le concours d’entrée de Sciences Po en 4e année et de faire ce que, un étudiant ayant fait prépa + HEC puis Sciences Po pour préparer l’ENA, aurait fait en 7 ans, en seulement 2 ans et une année de césure.

    De plus, il me parait illusoire que le contenu soit rassurant pour un jeune issu de ce cursus face à un employeur exigeant, attendant un retour du recruté "HEC-IEP". 1 an de cours Pipo, 1 an de finance, marketing, Strat, Audit, Compta, RH à fond la caisse…peur du résultat !

  • déçu

    J’ai jamais vu un master aussi vague, vraiment. C’est vraiment pour avoir le sigle HEC sur le CV, parce que niveau spécialisation, on se croirait dans une année de premier cycle.
    C’est bien la pluridisciplinarité, mais bon… On va pas pipoter toute notre vie non plus!

  • Gilles

    ça sonne bien, mais ce diplome a quand même l’air super généraliste… un peu de privé (finance d’entreprise, marketing, etc) un peu de public (enjeux po, droit public, fiscalité, etc.), le tout en 4 semestres. genre "bonjour je postule à un poste de PDG d’Axa".

    Sinon, en substance, je ne vois pas ce qui le différencie du master fin&strat de sciences po (avec les troncs communs en pensée po et espace mondial) ou des majeures du diplome HEC du genre "Affaires internationales" ou feu-"Europe". bref, c’est ce qu’on appelle une synergie marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.