• A la une,  Actualités,  Sections et associations politiques,  Vie politique étudiante

    Primaire à gauche : des sciences-pistes en campagne

    La politique n’intéresse plus, les gens la délaissent, n’y croient plus, n’y voient plus aucune solution, tous baissent les bras. Tous ? Non ! Une poignée résiste encore et toujours à l’envahisseur. Leur résistance est tellement acharnée que, la veille du premier tour, chacun voit une « bonne dynamique » pour son candidat, même quand il fait 6%. C’est beau, l’espoir des militants. Au terme du premier tour de la primaire organisée par le PS et ses alliés dimanche 22 janvier, Benoît Hamon arrive en tête avec environ 35 % des voies, suivi par Manuel Valls à 31 %, les…

  • Actualités,  Tribunes,  Vie du campus,  Vie politique étudiante

    Front de Gauche Sciences Po : « Pourquoi nous avons hué Valls »

    La Péniche donne la parole aux syndicats étudiants et aux sections des partis politiques souhaitant publier un texte ou une tribune, dans notre rubrique « Tribunes ». La position des auteurs de ces tribunes n’engage pas la rédaction de La Péniche. Aujourd’hui, le Front de Gauche revient sur les huées qui ont accueilli Manuel Valls à Sciences Po. Ce mardi 3 novembre, à 18h, le Premier ministre Manuel Valls était reçu à Sciences Po par l’Ecole d’Affaires Publiques, dans une conférence qui portait sur la question de la « réforme », nouveau dogme politique censé guider l’action de son gouvernement. À l’initiative des responsables de la…

  • Actualités

    Le torchon brûle à propos des Roms

    La déclaration de Manuel Valls datée du 25 septembre dernier qui déclarait que « les Roms n’ont vocation qu’à retourner en Roumanie et en Bulgarie » a fait grand bruit en écho à un problème structurel mondial mais aussi européen, à savoir l’intégration des minorités au sein des États-nations. La Bulgarie et la Roumanie devraient selon Monsieur Valls supporter la totalité des coûts sociaux et le travail d’intégration. Le problème analysé de ce point de vue peut potentiellement se régler assez aisément. Mais le manque de solution est tout aussi criant dans les Balkans. Le ministre de l’Intérieur semble voir le problème…