• A la une,  Actualités,  Vie politique étudiante

    Stéphane Le Foll était l’invité du Grand Oral : retour en 5 points

      Pour sa rentrée, le Grand Oral recevait hier soir Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture et porte-parole du Gouvernement. En cette semaine de primaires de la gauche, l’allié de François Hollande n’a pas quitté son poste et a déroulé une soirée tout en contrôle. Retour en 5 points sur sa prestation ! Un fidèle provincial Elu un peu « par hasard » conseiller municipal à 23 ans, fils d’instituteur et petit-fils d’agriculteurs, il pense d’abord à replanter des arbres plutôt que de parler ou d’écrire. Stéphane Le Foll devient directeur de cabinet lorsque François Hollande est nommé premier secrétaire…

  • A la une,  Actualités,  Sections et associations politiques,  Vie politique étudiante

    Ce qu’il faut retenir du débat jeune de la primaire LR

    Un article d’Albane Miressou-Got et de Thomas Hinzelin Organisé mercredi 19 octobre par Les Républicains Sciences Po, La Péniche et Sciences Polémiques, le débat a confronté les présidents des mouvements jeunes des candidats à la Primaire de la droite et du centre. Parmi eux, certains étaient déjà lancés dans leur carrière professionnelle, d’autres commençaient leur première année de licence. Certains ont, du point de vue de Bertrand Périer, qui a fait la reprise du débat pour Sciences Polémiques, regardé « comme à Roland Garros », trois ou quatre représentants se lancer des piques et s’emporter dans la défense de leur candidat, en…

  • Actualités,  Face à face,  Vie politique étudiante

    Nicolas Sarkozy parviendra-t-il à être candidat en 2017 ?

    « Le patron ». Voilà comment les militants et sympathisants sarkozystes surnomment parfois leur grand gourou, a mi-chemin entre fascination et culte de la personnalité. Pour autant, si une part importante des sympathisants UMP désire actuellement voir Nicolas Sarkozy gouverner le parti et se positionner en candidat pour la présidentielle de 2017, quelques poids ralentissent son fameux coup de pédale. A commencer par les conflits à répétition entre juppéistes, coppéistes et fillonnistes, détériorant véritablement le climat stable si nécessaire à l’UMP ; en cause, notamment, la polémique sur la primaire ouverte en 2017 qui pourrait se voir abandonnée. De plus, les bien…