Vie du campus

Préparez-vous: LE MONARCRIT ARRIVE !

monarcrit.png

On t’en parle depuis six mois, et bien maintenant il arrive et c’est dans une semaine: le 25ème Critérium Inter-IEP qui cette année se déroule à Paris. le Monarcrit’!

Depuis le début de l’année, l’association « Crit 2011 » se charge de l’organisation, les groupes de supporters (Ultras, Batukas, Pompoms) se préparent à chauffer toute la délégation parisienne alors que les sportifs s’entrainent dur pour qu’en 2011 ce soit Paris qui remporte le Crit’.

Pour gagner un Crit’, il faut aussi des supporters chauds comme des baraques à frites lilloises; et au vu du nombre d’étudiants venus acheter leur place il y a maintenant une semaine il semble que cette année les sciencespistes (les vrais) soient fin prêts à porter haut et fort les couleurs jaunes et noires, quitte à renier pour certains leur province natale pendant trois jours. Mais il faudra une motivation encore plus forte vendredi 25 pour venir accueillir à 8h dans le bois de Vincennes (station Bérault, ligne 1) les délégations provinciales et faire plus de bruit qu’à une vente aux poissons de Ménilmontant pour la première épreuve du Crit’ qui commencera à 9h15: le cross.
On compte également sur toi pour être présent dimanche sur les pelouses de Breteuil (7ème arrondissement) de 15h à 18h pour confectionner les drapeaux de la délégation parisienne et venir t’exercer à chanter les nouveaux chants (et les classiques) pour être fin prêts à affronter les IEP. Dernier événement où tout criteux parisien se doit d’assister: la soirée Pré-Crit, organisée par l’AS au MacBrides (rue Saint-Denis, entrée gratuite), qui aura lieu le mercredi 23 mars !

Comme chaque année, les 8 IEP et Sciences Po vont s’affronter pendant trois jours dans de nombreuses disciplines sportives.. Au programme des sports: football, rugby, volley, handball, basket, ping pong, athlétisme, natation, danse, escrime, badminton, tennis, cheerleading et pétanque. Bien sûr, les amateurs de Koh Lanta déploreront l’absence de gobage de vers, de course d’orientation ou d’un bon vieux cochon pendu… Mais l’organisation parisienne a tout de même fait un petit effort d’originalité en introduisant comme sport Joker le concours de AirGuitar (ou plutôt Air Mandoline). A noter que Paris devrait avoir un léger avantage dans cette discipline puisque le double champion du monde en titre de la discipline, Günter Love est… Parisien.

choukrit_arrivee.jpg

Les 9 pseudo-rockers aux guitares imaginaires s’affronteront lors de la soirée du vendredi qui aura lieu au Palais des Congrès de Paris-Est Montreuil (station Robespierre sur la ligne 9). Que tu veuilles voir un provincial se prendre pour Jimi Hendrix ou juste venir t’amuser avec plus de 3000 criteux, c’est la soirée à ne pas manquer du Crit’ (la soirée King Size est la plus grosse jamais organisée à Sciences Po). C’est d’ailleurs pour cette raison que des places (limitées) sont mises en vente pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir leur pack Crit’ !
Au programme des autres soirées, on retrouve le traditionnel Barathon qui se déroulera le samedi soir entre Châtelet et Beaubourg. D’après l’expérience des années précédentes, les Parisiens (comme tous les criteux) déserteront vite les bars, pour mieux se retrouver sur le parvis de Beaubourg, chanter, boire, humilier la province et vouer un culte à notre cher président Richard Descoings.
La soirée du dimanche t’attend elle au grand dôme de Villebon-sur-Yvette qui se situe… à 25 minutes en bus de Paris. Pour les Parisiens, des navettes seront mises en place au départ de la porte d’Orléans entre 20h30 et 22h à l’aller et entre 01h et 2h30 pour le retour. La soirée commencera avec le très attendu show Pom-Pom à 22h15, suivi de la remise des prix avant de laisser place à la dernière orgie inter-IEP où durant l’espace de quelques heures Paris, en bon Roi, se réconcilie avec sa province.
Comme tu l’auras remarqué, les soirées du Crit’ commencent tôt et finissent tôt afin d’éviter que sportifs comme supporters (qui se lèvent tôt le lendemain) n’arrivent à aligner un pied devant l’autre le lendemain et ne deviennent des épaves incapables de décapsuler leurs bières. Il est donc impératif de se ramener tôt pour profiter pleinement de la soirée.

Si les 25 minutes de transport dans chaque sens de la dernière soirée t’effraient, rassure toi, durant la journée, toutes les épreuves à l’exception du foot, se dérouleront dans Paris intra-muros! Vendredi et samedi, les épreuves sportives se dérouleront dans le nord de Paris. Plus particulièrement, c’est le quartier de la porte de Clignancourt qui aura la chance d’accueillir les 3000 criteux. La plupart des compétitions se dérouleront dans les complexes sportifs Dauvin et Poissonniers, tous deux séparés d’une centaine de mètres, ce qui permettra d’aller de l’un à l’autre pour suivre davantage d’épreuves. Le dimanche, pour la journée des finales, on t’attend sur-motivé du côté de la salle Charpy (complexe Charlety) où auront lieu la quasi-totalité des épreuves de la journée. C’est donc durant trois jours de 8h à 19/20h qu’il faudra être présent et encourager tous les sportifs jaunes et noirs: c’est là bien plus que pendant les soirées que se situe tout l’intérêt du Critérium.

Pour finir, le MonarCrit’ te donne rendez-vous au local de l’AS et en Boutmy dans une petite semaine pour recevoir ton pack Crit’, qui comprend un T-shirt de la délégation parisienne, le recueil de chants parisien et un bracelet qui te donnera accès aux infrastructures, aux soirées et te permettra de recevoir ton panier-repas le midi – ainsi que d’autres goodies. En attendant le Crit’, on compte sur toi pour te concocter une belle tenue jaune et noire et apprendre les chansons du missel, histoire qu’en plus de remporter le Crit’, Paris conserve son prix de l’ambiance.

On t’attend les 25, 26 et 27 mars pour supporter Paris, parce qu’on nous l’a promis depuis six mois : « Ce Crit va envoyer de la brioche » !

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.