Vie du campus

La vie associative à Sciences Po (1/2)

Vous avez toujours rêvé de faire de l’équitation, de participer à un mouvement écologiste, de débattre sur le rôle de l’Europe dans le monde, de rencontrer des étudiants allemands ou encore de pratiquer le théâtre ? Tout cela est possible, grâce à la riche vie associative de Sciences Po. Des dizaines d’associations, couvrant à peu près tous les champs possibles d’activités extrascolaires (cuisine, sport, politique…) sont chaque année à la disposition des étudiants de Sciences Po pour rendre leur vie post-exposé-ale moins morne.

Pourquoi faire partie d’une association ?

Vous avez peur de ne pas avoir assez de temps à vous dans l’année ? Ou de ne pas pouvoir travailler à votre aise ? Tout d’abord, rien ne vous oblige à prendre part de manière très active dans une association. Personne ne vous demande de devenir dès le lendemain de votre arrivée dans notre vénérable institution vice-président(e) du BDE. Ce qui, dans les faits, vous serait de toute façon impossible.

Si vous ne voulez pas de responsabilité, participer à une association de vous prendra que le temps que vous voudrez bien lui accorder. Rares sont les activités qui vous demandent une assiduité obligatoire. C’est de surcroît un bon moyen de décompresser, et de faire autre chose que de travailler. Grâce aux associations, vous vous ferez de nouvelles connaissances : pour les nouveaux, vous constaterez vite que le système Sciences po des conférences ne vous permet pas de vous lier d’amitié facilement avec des gens que vous voyez 2h par semaine en cours. Participer à des activités hors-Sciences po, est un bon moyen de rencontrer des étudiants souvent d’autres années que la vôtre, et de prendre véritablement part à la vie de l’école. De plus, il faut noter tout de même qu’avec 60 associations, vous avez l embarras du choix, et c’est l’occasion de faire des choses, souvent à prix réduit, que vous ne pourriez pas faire sans passer par Sciences Po.

Enfin, si vous désirez vous engager de manière plus accrue dans la vie d’une association en particulier, qui vous tient à cœur, c’est un très bon moyen de mettre à l’épreuve vos capacités de gestion du temps, des gens, et en général un très bon point pour les recruteurs. Cela affirme votre maturité et votre sens des responsabilités !

Les quatre associations permanentes de Sciences Po

Il y quatre associations permanentes à Sciences Po, ce qui veut dire qu’elles n’ont pas besoin d’avoir recours à la procédure de reconnaissance des associations chaque année. Elles se caractérisent notamment par leur système de « listes » : l’équipe dirigeante de l’association est élue en fin d’année pour l’année suivante, et ce tous les ans, suivant le « projet » présenté.

  • Le BDE : Le Bureau des Elèves s’occupe de l’intégration des étudiants dans l’école, organise des soirées toutes l’année, et le grand gala de prom’ pour les masterisants en Juin. D’un côté moins festif, c’est aussi lui qui gère le fichier de logements pour les étudiants de Sciences Po. La liste est élue par tous les étudiants de Sciences Po (malgré des taux de participation souvent assez bas)
  • Le BDA : Le Bureau des Arts… s’occupe, comme vous l’avez déjà deviné, des arts à Sciences Po. Toute l’année, des rendez vous sont organisées (la semaine des arts par exemple, avec concours de photos, concerts etc, ou encore la Journée des Dédicaces pour la littérature). En outre, ils s’occupent aussi de l’organisation de cours (dessin, écriture de scénarios…) et fournissent pour les amateurs de théâtre des places à prix réduits dans de nombreux théâtres parisiens. Notons que cette année le BDA intègre le Ciné-club, qui s’occupe d’organiser des projections hebdomadaires, des rencontres avec des personnalités du cinéma etc.
  • L’AS : L’Association Sportive est responsable de l’organisation des cours de sport à Sciences Po. Chaque année, elle présente une trentaine de sports à ses adhérents. Les inscriptions se font en ligne, cette année les 27, 28 et 29 septembre pour le premier semestre. Elle organise aussi le Critérium inter-IEP et certaines soirées. C’est enfin dans leur local, à la Cafèt, que vous trouverez des t-shirts et sweats Sciences po, histoire de refaire votre garde-robe !
  • Sciences Po Conseil : C’est la « Junior Entreprise » de Sciences Po (bien qu’elle n’ait officiellement pas le label), spécialisée dans le conseil. Elle fournit à des entreprises diverses ses compétences. Les étudiants souhaitant travailler pour Sciences po Conseil sont évidemment payés.

Et une dernière association, qui fait beaucoup parler d’elle depuis l’année dernière, et qui devrait obtenir cette année le statut d’association permanente à Sciences Po :

  • RSP.fm : C’est la radio des étudiants de Sciences Po. Elle diffuse de la musique, mais surtout des interviews concernant Sciences Po, mais aussi des news sur l’actualité, la musique et la culture en général. C’est une radio sur internet, qui n’a pas de programme en continu. Et comme tout est en podcast, plus d’excuse pour ne pas aller écouter l’interview de Richard Descoings !

Les associations non permanentes

Vous pouvez en retrouver la liste exhaustive sur le site de Sciences Po, dans la rubrique « vie étudiante ». La liste de cette année sera réactualisée après la procédure de reconnaissance des associations qui devrait avoir lieu en Octobre. On retrouve en général plusieurs types d’associations :

  • Les associations politiques : Sciences Po, c’est pas une fac de bio ! Et ça se remarque notamment par toutes les associations à caractère politique qui existent. Que ce soit des clubs de débat, ou d’action (humanitaires, écologiques par exemple), ce n’est pas ça qui manque !
  • Les syndicats : Les principaux syndicats étudiants sont présents à Sciences Po, avec notamment l’UNEF (plutôt à gauche), Nouvelle Donne (plutôt centriste) et l’UNI (plutôt à droite). Ces associations siègent à différents niveaux de l’organisation de l’institut, et représentent les étudiants. Vous pouvez vous y engager, ou voter pour élire leurs représentants et leur nombre de sièges.
  • Les partis politiques : Les principaux partis politiques français ont tous des antennes à Sciences Po. Il va sans dire que vous pouvez vous y engager pour défendre vos idéaux !
  • Les associations de divertissement : ce sont les associations de théâtre, d’amateurs d’Opéra, d’échecs et autre activités extrascolaires qui regroupent des passionnés ou des intéressés à Sciences Po. Cela comprend aussi des journaux étudiants, ou des créateurs de fanzine : à Sciences Po, rien n’est impossible !
  • Les associations inter-pays : Ces associations à but international regroupent généralement des étudiants français et d’un autre pays (alliance franco-britannique, Asie extrême, Amis de l’Amérique latine). Elles sont intéressantes pour ceux qui souhaitent rencontrer des étudiants internationaux, avoir des renseignements sur le pays concerné (en cas d’une 3A là bas par exemple) et agir pour l’entente entre les peuples de manière générale !
  • Associations de master : Quelques masters ont une association qui leur est consacrée. Elles s’occupent d’organiser des évènements en rapport avec leur spécialité, et de créer un annuaire. Pour les premiers cycles, ces assoc’ sont une mine d’information, en cas d’intérêt particulier pour un master. Il est en effet très souvent possible de les contacter et de les rencontrer pour leur poser des questions sur la réalité du master convoité.

Demain sur LaPeniche.net: La suite de « La vie associative à Sciences Po » :

1/ Comment créer une association à Sciences Po

2/ La Procédure de Reconnaissance des Associations

16 Comments

  • matthieu

    par honneteté intellectuelle, alci, dis que tu es un des responsables de l’UNEF pour que l’on sente venir ton commentaire 🙂
    n’est ce pas rémi b. !

    bon, et ND n’est pas à droite. l’ump a soutenu l’uni aux dernières élections. ils sont pas trop à droite, et pas trop à gauche, mais pas au centre non plus. flou juridique et politique du fait de la diversité de leurs membres. ce n’est pas parce que plusieurs de leurs membres sont à droite que ce qu’ils font en tant que syndicat est revendiqué à droite. Pour info, ya meme des mecs de gauche…la caricature les oublie. Et cela, à différencier de l’UNEF qui se revendique d’un bord, soit à gauche, ou de l’UNi vers la droite droite, dure.

    Allez, bons baisers d’irlandes!

    Ah si, rajout de dernières minutes : ND est présent dans plusieurs universités aussi 🙂

  • Alci

    Ah ah, autant de débat pour classer les syndicats étudiants sur un spectre politique/partisan inadapté.

    En toute non-objectivité, il faudrait plutôt classer les syndicats étudiants entre ceux qui sont présents pour aider individuellement les étudiants, pour les informer et qui agissent sur la vie de Sciences Po et les autres.

    Là, pour le coup, la comparaison est intéressante et, à mon sens, cela explique pourquoi l’UNEF est bien majoritaire à chaque élection (40/50% des voix)

  • Clara

    Merci beaucoup Florian, pour toutes ces précisions !

    J’ignorais totalement que l’AS se renouvellait par cooptation, comme quoi on en apprend tous les jours 🙂

  • Florian

    Excellent article, en effet ! Clair, concis, juste. Bravo.

    J’apporte quelques précisions, en tant que vieux aguerri de la vie associative :
    – depuis le dernier changement statutaire, seuls les adhérents du BDE peuvent voter pour le renouvellement du bureau ( cf. http://www.lapeniche.net/blog/in... )
    – l’AS est la seule association permanente ne recourant pas au vote pour renouveler son équipe : il y a cooptation d’une année sur l’autre (pour des raisons de bonne continuité de l’activité)
    – côté syndicats, il y a également SUD (franchement à gauche, mais peu actif ces derniers temps), Interzaide – Fac Verte (syndicat des internationaux et des écolos) et la Confédération Etudiante (plutôt centre gauche). Par ailleurs, Nouvelle Donne est plutôt au centre droit, voire plutôt à droite, je pense. Reste à savoir lesquels survivront cette année, une fois l’euphorie présidentielle retombée.
    – enfin, ne pas oublier la liste des associations reconnues l’an dernier : http://www.sciences-po.fr/format...

  • Pluralisme

    Pour les syndicats, tu oublies la Cé (Confédération Etudiante) qui comme l’UNEF et l’UNI, est un syndicat national, présent dans de nombreuses universités en France. Ce qui n’est pas le cas de Nouvelle Donne…

  • Tortue Géniale

    Pour les 1A cet article est vraiment très intéressant et résume bien les associations. En attendant une liste exhaustive de toutes celles qui existent, quand il aura été décidé des quelles restent et des quelles disparaissent si j’ai bien compris…

  • Encore un autre Pierre pas d'accord avec le précédent

    L’UNEF au centre-centre? Ca va pas? Ce syndicat qui semble vouloir par idéal égalitariste transformer Sciences Po en fac?

  • Pierre (attention un Pierre peut en cacher un autre)

    C’est le meilleur article que j’ai jamais lu….

    Bon, sérieusement, article pratique, concis, précis. Merci
    Perso, l’UNEF Sciences-po, je l’aurais plutôt mis au centre-gauche voire au centre-centre mais on va éviter la polémique….

  • Clara

    Je rejoins Pierre : les associations humanitaires et caritatives rejoignent pour moi ce qui est un engagement politique. Ca ne veut pas dire que c’est associé à un parti, mais que décider d’apporter son soutien à telle ou telle cause, c’est un s’engager.

    Deuxièmement, j’ai besoin d’être très générale, et être assez exhaustive sans rentrer dans les détails, sinon on ne s’en sort pas.

    Troisièmement, ta requête aurait été argumentée et polie, je l’aurais peut-être examinée. Mais là comme c’est dit, je me retiens de te répondre sur le même ton : "si tu n’aimes pas, c’est pareil".

    @ QSA : On n’est jamais trop prudent 😉 Quant au manque de "franchement" à Sciences po, je laisse le débat à d’autres !

  • QSA

    Allons Associé, un peu de politesse…

    Clara, j’admire ta prudence dans la définition des orientations politiques des syndicats : UNEF "plutôt à gauche", ND "plutôt centriste" et UNI "plutôt à droite" ^^

    Est-ce que, justement, on manquerait pas de syndicats qui seraient "plutôt" que "franchement" ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.