• Le Mag',  Littérature

    Lis Tes Ratures, ou comment briller en société avec Zweig

      Vous êtes convié à un dîner mondain chez des amis germanopratins. Installé, vous réalisez que les convives parlent fort et s’invectivent, disputant le bout de gras, ainsi que le prochain Goncourt. Anxieux que vous êtes de faire bonne figure, vous ne parvenez malheureusement pas à en placer une, vos maigres souvenirs du dernier Stendhal étant anéantis par les cent cinquante pages de droit ouzbek que vous avez ingurgitées la veille, entre autres réjouissances. L’angoisse de la discussion blanche ?   Cette semaine, La Péniche vous emporte du côté de l’Allemagne, et dans les profondeurs du savoir. La Confusion des Sentiments, chef…

  • Le Mag',  Littérature

    Lis Tes Ratures, ou comment briller en société avec Zola

    Vous êtes convié à un dîner mondain chez des amis germanopratins. Installé, vous réalisez que les convives parlent fort et s’invectivent, disputant le bout de gras, ainsi que le prochain Goncourt. Anxieux que vous êtes de faire bonne figure, vous ne parvenez malheureusement pas à en placer une, vos maigres souvenirs du dernier Stendhal étant anéantis par les cent cinquante pages de droit ouzbek que vous avez ingurgitées la veille, entre autres réjouissances. L’angoisse de la discussion blanche ? Cette semaine, le Magazine de la Péniche vous propose un classique, et pas des           moindres : L’Assommoir, d’Emile…

  • Le Mag',  Littérature

    Lis Tes Ratures, ou comment briller en société avec Énard

    Vous êtes convié à un dîner mondain chez des amis germanopratins. Installé, vous réalisez que les convives ripaillant parlent fort et s’invectivent, disputant le bout de gras, ainsi que le prochain Goncourt. Anxieux que vous êtes de faire bonne figure, vous ne parvenez malheureusement pas à en placer une, vos maigres souvenirs du dernier Stendhal étant anéantis par les cent cinquante pages de droit ouzbek que vous avez ingurgitées la veille, et autres réjouissances. L’angoisse de la discussion blanche ? La Péniche vous propose cette semaine un aperçu du voyage de Michel-Ange au coeur de la grande Constantinople, avec le roman…

  • Le Mag',  Littérature

    Lis Tes Ratures, ou comment briller en société avec Tchekhov

    Vous êtes convié à un dîner mondain chez des amis germanopratins. Installé, vous réalisez que les convives ripaillants parlent fort et s’invectivent, disputant le bout de gras, ainsi que le prochain Goncourt. Anxieux que vous êtes de faire bonne figure en si bonne compagnie, vous ne parvenez malheureusement pas à en placer une, vos maigres souvenirs du dernier Stendhal, lu en passant dans le métro, étouffés par les cent cinquante pages de Droit ouzbek que vous avez ingurgité la veille, ainsi que par votre voisin de droite qui éructe à qui mieux-mieux son avis pédant sur le dernier Christine Angot,…

  • Le Mag',  Littérature

    Le coup de coeur littérature de l’année 2012 : Peste et Choléra

    L’année 2013 déjà bien entamée, La Péniche se permet un coup d’œil dans le rétroviseur pour mettre à l’honneur l’un des livres qui aura marqué la rentrée littéraire passée ainsi que nous, lecteurs. Peste et Choléra, Récit d’une vie pour la science de Patrick Deville, aura obtenu le Prix Femina, à défaut de Goncourt. Retour sur une leçon de biographie et, paradoxalement, de style. « Il est jeune encore, et pressé, Yersin, il s’ennuie vite. Il a choisi de devenir explorateur. Il l’avait choisi avant même de devenir médecin. » Avec Peste et Choléra, Patrick Deville a acquis une renommée…