Exchange students : qu’ont-ils pensé de l’occupation du 27 ?

Une transcription en anglais de cet article est disponible ci-dessous. Nous remercions chaleureusement Camille Maindon pour la traduction, et Geoffrey Elbaz pour la relecture ! You will find the english translation of this article below. Thanks to Camille Maindon for the translation, and to Geoffrey Elbaz for the editing ! La semaine dernière, le symbolique … Lire la suiteExchange students : qu’ont-ils pensé de l’occupation du 27 ?

Etre sciencepiste et entrepreneur, c’est possible !

« Connecting the Dots » ( « relier les points » dans la langue de Molière ) : tel est le credo de Sciences Po Entrepreneurs. Ce programme atypique, qui a vu le jour en 2008, permet aux élèves de la rue Saint-Guillaume de recevoir tous les outils nécessaires pour devenir entrepreneur. La pierre angulaire de Sciences Po Entrepreneurs a un … Lire la suiteEtre sciencepiste et entrepreneur, c’est possible !

Robert Holtz : « J’étais à Sciences Po sous l’occupation »

Propos recueillis par Emma Lejeune et Martin Lewandowski. « Je suis l’un des derniers étudiants de l’École libre des sciences politiques ». Robert Holtz, qui fêtera ses quatre-vingt quatorze printemps le 28 Février prochain, appartient à la promotion 1944 de notre école qui s’appellera Institut d’Études Politiques quelques mois après l’obtention de son diplôme. Vif, passionnant et … Lire la suiteRobert Holtz : « J’étais à Sciences Po sous l’occupation »

Pourquoi faire un stage en 3A ?

A mesure que les semaines s’enchaînent, un sujet touche de plus en plus de discussions entre 2A: l’année suivante. La 3A. Tous évoquent le pays de leurs rêves, le stress de l’IELTS, les frénétiques lectures des rapports de séjours… Tous ? Non, une petite minorité résiste encore et toujours à la déferlante. Pour beaucoup, le … Lire la suitePourquoi faire un stage en 3A ?

De Boutmy à la gastronomie, rencontre avec une jeune diplômée

La Péniche est partie à la rencontre de l’une de nombreuses diplômées qui commence à travailler à l’étranger. De l’école de la communication aux restaurants avant-gardistes américains, retour sur un atypique parcours. Quel était ton projet ? Après SciencesPo, j’ai souhaité intégrer une start-up afin de recevoir une formation plus « spontanée » que dans les grands groupes. … Lire la suiteDe Boutmy à la gastronomie, rencontre avec une jeune diplômée