• Les protestations en Iran ou comment les femmes mènent la danse : retour sur l’échange avec M. Alinejad et M. Stephan

    Le 13 septembre 2022, Mahsa Amini, une étudiante iranienne de 22 ans, a été arrêtée et placée en détention par la police des mœurs locale  lui reprochant le port de vêtements inappropriés : elle meurt trois jours après, toujours en détention. L’annonce du décès de Mahsa Amini a provoqué de nombreuses réactions et protestations contre le régime en place depuis 1979. Les manifestations se sont répandues en peu de jours à l’entièreté du pays, et n’ont pas cessé depuis.  Pour la première fois dans l’histoire iranienne, les femmes sont à l’origine d’une révolution, et elles conduisent la lutte depuis désormais un mois.  UN ÉCHANGE FAISANT INTERVENIR…

  • Mort de Mahsa Amini : des étudiants de Sciences Po se sont rassemblés en soutien aux Iraniennes

    Dans le jardin du 27 rue Saint-Guillaume, des étudiants se sont réunis au côté de syndicats et partis politiques de gauche le lundi 26 septembre, pour rendre hommage à la jeune iranienne Masha Amini, décédée dix jours plus tôt suite à son arrestation par la police des mœurs à Téhéran.  Le souffle des souffrances du peuple iranien et de sa jeunesse s’est diffusé au-delà des chaînes de montagne de l’ancien empire perse. Alors que partout dans le monde y compris au Moyen-Orient, la révolte iranienne a été saluée, des étudiants de Sciences Po ont également tenu à apporter leur soutien…