Vie du campus

Richard Descoings

C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre le décès de notre directeur, Richard Descoings. L’information a été confirmée par Jean-Claude Casanova, président de la Fondation nationale des sciences politiques, et par Michel Pébereau, président du conseil de direction de Sciences Po.

LaPéniche.net, dont les membres sont sous le choc, tient à présenter ses condoléances les plus sincères à sa femme et à sa famille, au nom de tous les étudiants de Sciences Po.

Pour ceux qui souhaiteraient se recueillir, une veillée a lieu cette nuit dans les locaux de Sciences Po.

Dans un mail de l’administration, le directeur des études et de la scolarité Hervé Crès annonce qu’un moment de recueillement est prévu ce mercredi 4 avril à 9h, dans le jardin du 27 rue Saint Guillaume. Il annonce aussi que les enseignements sont maintenus.

2012-04-04_03-28-49_606.jpg

©2012, LaPéniche.net

amphi_richard_descoings_noir_et_blanc.jpg

©2012, LaPéniche.net

2012-04-04_03-29-27_896.jpg

©2012, LaPéniche.net

par Antoine Genel

©2012, Antoine Genel

Par Antoine Genel

©2012, Antoine Genel

22 Comments

  • Protection de la vie privée

    « LaPéniche est à la disposition de quiconque souhaitant obtenir l’adresse IP associée à ce commentaire. » ==> Bravo le respect de l’anonymat

  • Antoine

    Une secte? Non, une famille, et celui qui pendant seize ans joua la figure du père. On peut ne pas être toujours d’accord avec lui, mais à sa mort nous sommes unis pour exprimer notre douleur.

  • Adrien Bouillot

    @Éloise: il n’y a pas de modération à priori des commentaires, mais merci d’avoir signalé celui-ci. Il s’agit là d’injures et de diffamation particulièrement grave, je le désactive immédiatement. LaPéniche est à la disposition de quiconque souhaitant obtenir l’adresse IP associée à ce commentaire.

    Cordialement,
    A. Bouillot

  • parent

    Richard Descoings a laissé Sciences Po plus adapté à la France moderne, plus adapté au monde moderne, plus ouvert à l’avenir, plus grand qu’il ne l’a trouvé.

    En tant que parent d’élève étranger, l’un des 40%, j’offre mes condoléances à sa famille, à la communauté
    de Sciences Po, et à la France.

  • Fatima

    Je voulais simplement rendre hommage, à cet homme qui a été trés ouvert d’esprit dans ce bas-monde..On sentait en lui qu’il appréciait le dialogue, l’écoute, bien ancré dans la culture française, européenne et universelle!! C’est écrit! Condoléances à la famille- et plein de courage! Une mère de famille musulmane..

  • Anonyme

    Vous reposez en paix, monsieur le Directeur,
    Car tous vos étudiants vous portent dans leurs cœurs ;
    Vous étiez pour eux un repère au grand sourire.
    Et si par malheur il vous a fallu mourir,

    L’institution, elle, demeure et ne meurt jamais.
    Vous lui avez donné fenêtre sur le monde,
    On l’admire, on y vient de très loin désormais ;
    De votre œuvre partout les louanges abondent.

    C’est que cet idéal d’égalité des chances,
    Que vous aviez intégré à l’excellence,
    Fait partie de ces valeurs universelles

    Qu’il faudrait être aveugle pour ne pas voir :
    Nous qui marchons dans de vieux couloirs fraternels,
    Nous pensons tous que le progrès vient du savoir.

    Un SciencesPo de l’Ecole Libre, en reconnaissance à M. Richard Descoings

  • HELARD

    C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de Monsieur Descoings. Je remercie ce grand monsieur d’avoir permis à des gens de conditions modestes d’envoyer leurs enfants à sciences Po. Je suis la mère d’un étudiant en 3A actuellement au Cap en Afrique du Sud. C’est à la communauté toute entière des etudiants de sciences po que j’adresse mes plus sincères condoléances ainsi qu’a sa famille. Merci Monsieur DESCOINGS pour tout ce que vous avez fait!

  • Laetitia

    Je suis une mère d’étudiant de sciences po, je tenais à remercier ce grand homme qui a fait beaucoup pour les zep, courage à sa famille.

  • didine

    J’suis très loin de Scpo à ce moment, mais si je trouve du jaune et noir dans ma valise, je les porterai aujourd’hui en mémoire de Richie qui, même s’il a été critiqué, a énormément apporté à Sciences Po. C’est bouleversant. Merci pour tout et surtout bon courage à Nadia Marik, sa famille et ces proches collaborateurs.

  • jeanne

    Je ne pourrai pas me rendre à sciences po dans un heure, mais j’espère que nous aurons d’autres occasions de lui rendre un hommage ensemble

  • Nora

    Un homme irremplaçable….. « Un vrai bonhomme » comme on dit chez moi. Je suis actuellement en 3A, mais mn coeur en larme vous accompagne pr cette veillée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.