Vie du campus

L’ENTG Gate : on ne vous dit pas tout

Depuis l’année scolaire 2004-2005, les étudiants de Sciences Po disposent de l’Environnement Numérique de Travail en Groupe (E.N.T.G.), un nom un peu pompeux pour un outil sous-exploité, qui a de plus connu des dysfonctionnements graves. Notre équipe d’investigation a mené l’enquête pour vous.

Auparavant, les étudiants de Sciences Po n’avaient accès qu’à un simple webmail. Avec l’ENTG se soint adjointes des fonctions de gestion d’emploi du temps, gestion de groupe de travail, annuaire, envoi de SMS… Cependant, en l’absence d’une politique réelle de la part de Sciences Po de promouvoir cet outil, il reste largement sous-exploité. Ainsi, les emplois du temps des étudiants et les événements de Sciences Po ne sont pas automatiquement reportés dans le calendrier personnel de l’ENTG, qui reste désespérément vide. Il serait également judicieux de créer automatiquement des « groupes » pour chaque Conférence de Méthode, afin d’éviter au délégué de taper la mailing-list de sa conf’. Enfin, qui est au courant qu’il peut configurer un disque dur « virtuel » dans Windows, lui permettant de stocker très facilement jusqu’à 100 Mo de données sur son espace ENTG ?

L’ENTG connaît par ailleurs de nombreux dysfonctionnements, restant très souvent hors-ligne pendant un week-end, comme en témoignent certains utilisateurs. L’absence de fiabilité et d’utilisation des fonctions avancées nous incite à douter de la volonté de Sciences Po de réellement promouvoir le travail numérique.

Notre équipe a enfin relevé des failles de sécurité dans le fonctionnement de l’ENTG, qui ont fort heureusement été corrigées. Ainsi, en juillet 2005, un étudiant s’est rendu compte d’un défaut de la fonction « Question secrète », qui permet en temps normal de modifier le mot de passe lorsqu’on l’a oublié. Jusqu’à cette date, il était possible de répondre à toute question secrète par trois astérisques (***) et ainsi d’accéder à toute boîte mail. Ce bug ayant été signalé à la Direction des Systèmes d’Information, la fonction « Question secrète » a été bloquée pendant plusieurs mois, avant de fonctionner de nouveau, fort heureusement sans bug. Il nous a également été rapporté que, jusqu’à très recemment, la plupart des membres de la direction de Sciences Po avaient hérité d’une « question secrète » standard, et ne l’avaient pas modifiée, permettant ainsi d’accéder à leur boîte mail. Ce problème a été signalé et corrigé rapidement : fort heureusement, la couleur préférée de toute l’équipe de direction n’est plus le bleu.

Nous vous incitons donc à être prudents quant à l’utilisation de l’ENTG, particulièrement dans le choix de votre question secrète.

Afin d’éviter toutes ces déconvenues, la rédaction de LaPeniche.net recommande la création d’un compte Gmail, et la redirection de tous les mails « Sciences Po » vers ce compte.

Utilisation d’une boîte Gmail en lieu et place d’une boîte Sciences Po :

A) Ouverture d’une boîte Gmail :

Gmail est un service mail gratuit, distribué par Google. Il offre un espace de stockage de 2,2 Go (soit 22 fois la capacité de l’ENTG), ainsi qu’un filtre antispam particulièrement efficace. Cependant, il n’est pas ouvert au grand public, il faut bénéficier d’une invitation. Certains sites proposent des invitations, comme celui-ci. Cependant, si aucune n’est disponible, vous pouvez écrire à LaPeniche.net (lapenichescpo@gmail.com), qui vous en fournira une de bon coeur.
Une fois votre compte créé, passons à l’étape suivante : comment recevoir vos mails Sciences Po dans Gmail.

B) Renvoyer les mails ENTG vers Gmail

1/ Quand vous êtes sur l’ENTG, cliquez sur « autres outils » (au centre de la page, en bas)
2/ Sur la nouvelle page qui apparaît, cliquez sur « Mon compte »
3/ Sur la nouvelle page, en haut à gauche, dans la catégorie « Compte », cliquez sur la deuxième ligne « Rediriger votre courriel »

Ensuite, suivez les instructions qui apparaissent à l’écran.

Maintenant, passons à la dernière étape de ce tutoriel : comment écrire à vos correspondants depuis votre boîte Gmail en leur faisant croire que vous écrivez depuis votre adresse @sciences-po.org !

C) Envoyer des mails depuis l’interface Gmail, mais avec l’adresse @sciences-po.org

1/ Une fois sur votre boite Gmail, cliquez sur « Settings » (ou « Paramètres » si vous êtes en français malgré l’interface hideuse qui en résulte) en haut à droite.
2/ Ensuite, cliquez sur « Comptes », puis « Ajouter une autre adresse e-mail » et saisir votre adresse @sciences-po.org
3/ Confirmer le mail de confirmation
4/ La prochaine fois que vous écrirez un mail, vous aurez le choix de l’adresse depuis laquelle le mail sera envoyé

Si vous n’avez rien compris à ces explications pourtant fort claires : http://mail.google.com/support/bin/answer.py?ctx=%67mail&hl=fr&answer=20616

7 Comments

  • Florian

    Marie,
    Non, on n’a pas d’actions Google (j’aurais dû en acheter au moment de l’introduction, je regrette maintenant), c’est juste que gmail permet non-seulement de recevoir les mails, mais aussi d’en envoyer "comme si" ils venaient de la boîte @sciences-po.org , ce qui est un avantage non-négligeable.

    D’accord avec toi que rediriger ses mails ne résoud pas le problème de la question secrète, mais les télécharger en POP3 grâce à un client de messagerie type Outlook ou Eudora ne le résoud pas non-plus.

    Enfin, j’envoie somme-toute rarement des mails confidentiels, quelque soit la boîte utilisée.

  • MD

    LaPeniche.net est-elle financée par GOOGLE ou c’est juste un hasard le choix de Gmail là dans l’explication ?

    Question presque innocente…
    Merci d’avance de votre réponse.

    (Par ailleurs, je signale que la redirection de la boite ENTG Sciences Po peut se faire vers n’importe quelle boite e-mail et ne résoudra aucun des "problèmes" de sécurité évoqués ici… Pour récupérer ses e-mails chez soi, il est bien plus pratique d’utiliser un client de messagerie. Et pr la sécurité : vous envoyez si souvent que ça des e-mails fortement confidentiels de votre boite sciences po ? Mieux avoir à côté son mail personnel n’est-ce pas ?)

    Amicalement votre,
    Marie

  • Valseur

    …"On ne vous dit pas tout"
    Un vieux slogan cher à l’UNEF ça…Ils le servent à toutes les sauces: "Le gouvernement: on ne vous dit pas tout", "Les sandwichs de la cafet’: on ne vous dit pas tout" et plus récemment, "l’administration de ScPo: on ne vous dit pas tout".

    Florian tente-t-il de nous faire passer un message subliminal? 😉

    V.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.