Vie du campus

Interview : Union des Jeunes Démocrates Marocains

Autour de l’une des tables du petit hall, LaPéniche.net a rencontré Mehdi Megzari, étudiant en master recherche politique comparée, spécialité monde musulman. Jeune, marocain et démocrate, il nous a présenté l’association dont il est membre : l’Union des Jeunes Démocrates Marocains…

  • LaPéniche.net : Bonjour Mehdi ! Quel est l’objectif de l’Union des Jeunes Démocrates Marocains ?
    Mehdi Megzari : Le but de l’association est de réunir les jeunes Marocains autour de la promotion des droits humains et de la démocratie comme mode de gouvernance.
    Nous souhaitons donner une véritable structure aux jeunes démocrates marocains, et créer une opposition à l’UNEM (Union Nationale des Etudiants du Maroc) et aux autres associations d’étudiants qui sont aux mains des islamistes.
    Dans un premier temps, nous essayons de réunir des étudiants à Sciences Po, mais nous espérons créer dans un second temp des associations similaires dans les autres grandes écoles françaises, afin que le mot « union » prenne tout son sens.
  • LaPéniche.net : Concrètement, qu’allez vous faire ?
    Mehdi : Des intervenants, comme l’économiste marocain Najib Akesbi, viendront couvrir différents aspects de la situation marocaine et internationale : social, culture, économie, politique, islamisme… afin de réfléchir à un Maroc meilleur. Des débats seront organisés, à la manière d’un club de réflexion. Nous serons notamment très attentifs à la situation des droits de l’Homme, et tenterons de repérer les atteintes qui y sont faites, pour les signaler.
  • LaPéniche.net : Pourquoi voter pour vous à partir de vendredi ?
    Mehdi : L’enjeu est très important pour les Marocains. Nous sommes conscients que les radicaux ne sont pas majoritaires. Les choses commencent à bouger, et le Maroc est actuellement dans une phase déterminante pour son avenir.
  • LaPéniche.net : … le mot de la fin ?
    Mehdi : Beaucoup d’associations ont un but très noble, notamment les associations humanitaires sur le Darfour et la Palestine. Votez pour elles en priorité, si vous estimez qu’elles sont encore loin du nombre de votes qu’elles méritent… et pensez à nous après !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.