Vie du campus

Interview : Maya-Anaïs Yataghène, Charlie Dupiot et Léa Marty, 1A, pour Le Calamar Déchaîné

La procédure de reconnaissance des associations avance…et certaines ne parviennent pas à passer la barre des 60 soutiens. Le Calamar Déchaîné se présente, pour LaPéniche.net, et pour le vote.

  • LaPéniche.net : Bonjour ! Présentation de votre association en quelques mots ?

Le Calamar Déchaîné : Nous sommes trois premières années qui se lancent dans l’univers journalistique de Sciences Po. « Le Calamar Déchaîné », c’est un savant mélange d’actualité, de reportages, d’interviews, de culture, le tout avec une bonne dose d’humour voire même de satire. Heureusement il y a de la matière ces derniers temps. C’est un journal participatif d’ailleurs, comme dirait l’expression à la mode. A savoir qu’on aura une jolie tribune libre, pour que les étudiants hurlent au monde leur engagement pour la défense des alligators aspirés par les avions, ou leur avis sur l’écran de veille des ordinateurs de Sciences Po (et ce, soyons fous, en turc); ainsi qu’un système de discussion post-publication sur le net. Pas d’appartenance politique. En bref, joie et ouverture d’esprit seront de la fête.

  • LaPéniche.net : Quel est votre projet pour cette année ?

Le Calamar Déchaîné : Il est simple, clair, net et précis : déchaîner l’actualité, et égayer le temps libre de jeunes étudiants qui veulent remplacer les trop classiques grands quotidiens par une lecture un peu plus …originale. Projet ultime: retrouver le calamar géant d’Olivier de Kersauson.

  • LaPéniche.net : Merci à vous…un dernier mot ?

Le Calamar Déchaîné : Avouez qu’on a « un bête de nom ». Imaginez un peu nos articles.

9 Comments

  • fétiche

    Alci : Où ai-je dit que j’étais contre l’existence d’un journal concurrent ? J’ai juste exprimé ma circonspection face à un projet dont les contours me semblent flous. Et mes chevilles vont très bien, merci.

    Si le journal se lance, je ne vois pas trop ce qui nuirait à la cohabitation. Au contraire ce serait même une éventuelle nouvelle source d’information, comme LaPeniche.net peut parfois l’être aujourd’hui.

  • Alci

    Langue de bois ?

    Non mais ! Petit bourgeois de merde ;).

    IVV est plutôt sympa mais il y a eu un avant IVV (L’Indépendant du cher M. Colon, et des dizaines d’autres), la ligne est gentillette mais rien n’empêche d’autres magazines de se monter. IVV ce n’est quand même pas la panacée du journalisme d’investigation.

    Je vous aime bien quand même mais attention aux chevilles.
    Après le gros problème du Calamar est que quand on veut faire une assoc marrante, on se débrouille pour avoir un objet ou une profession de foi qui fasse rire (et là c’est pas gagné).

  • Le dahut

    C’est pas du tout pour dénigrer votre association, je n’achète ni IVV ni ne préévois pour l’instant d’acheter le Calamar déchaîné.

    Je voulais jute vous signaler (si vous ne le savez pas déjà….) qu’il y a un webzine apparemment marseillais qui s’appelle… "Le Calmar déchaîné"… Alors d’accord il y a un "a" en moins m’enfin bon…

  • fétiche

    Merci à Alci pour sa langue de bois du tout le monde il est beau qui le caractérise si bien 😉
    "Il y a des gens qui critiquent MAIS il y a aussi La Péniche !"

    Content d’apprendre aussi qu’IVV a une ligne éditoriale "franchement communiste" 🙂

    Sur les "critiques" envers IVV, je me permets quelques éléments de réponse. "Pas de ligne officielle", tout le monde même au sein de votre équipe sait que c’est bullshit. Se forger une identité ça passe par adopter une ligne éditoriale et si le projet est viable je pense bien que cela se fera rapidement. Etre prêts à critiquer tout le monde ne nécessite pas forcement de se prétendre neutres, d’autant que la critique va bien sûr se baser sur telles ou telles prémisses (désolé de te décevoir fred, un discours est toujours orienté). Challenges, magazine économique, se déclare neutre politiquement. Ca veut dire quoi ? Qu’ils ne se positionnent pas par rapport aux deux partis dominants mais prennent pour acquis tous les principes du libéralisme. Vive la neutralité ! De la différence entre indépendance et neutralité : la neutralité c’est l’hypocrisie.

    Sur la participation des lecteurs… Disons qu’il y a deux rôles : écrire et lire. Quand j’achète le journal, même si ce n’est pas souvent, je ne l’achète pour me demander ce que je vais pouvoir écrire dedans. Puisque le Calamar déchaîné fait référence au Canard enchaîné, je doute que ce qu’on attende de ce dernier, ce soit de publier des articles de lecteurs. Accessoirement, on a déjà bien assez de mal à faire rentrer tout nos travaux dans nos 20 pages… La preuve en est que le prochain numéro qui sortira à la rentrée fera 24 pages.
    Sur ce site, c’est la même chose : il y a une différence entre les rédacteurs et les lecteurs, qui ont toutefois la possibilité (novatrice !) de laisser un commentaire. Il reste que nous sommes certes plus stricts quant à notre rédaction dont les nouveaux membres sont le plus souvent démarchés par nos soins.

    Je n’oserais suggérer que peut-être que cette idée de participation de chacun au Calamar pourrait venir du fait qu’il n’y a pas grand monde dans la rédaction pour l’instant, ce serait méchant et gratuit 🙂
    Est-ce le cas, incidemment ?

  • Mayanais

    Certes, c’est pas gagné pour passer la barre fatidique. Donc, merci pour les encouragements 🙂 Et votez les gens, votez. Merci. Du fond du cœur. Je vous aime.

    Enfin.
    Je voudrais tout d’abord rendre hommage à IVV, qui est sans aucun doute dans l’esprit de Sciences Po LE journal satirique.
    Bon, après, c’est peut-être parce qu’il est le seul.

    Un peu de concurrence n’a jamais fait de mal.

    Qu’est-ce qui différencie Le Monde du Figaro? A priori, l’actualité est quasiment la même (après, chacun fait sa "sauce rédactionnelle"). La couleur politique d’IVV est comme l’a souligné Fred, "franchement communiste". Le Calamar Déchaîné se veut sans étiquette officielle. En bref, y a pas de raison de se foutre tout le temps de la gueule de Hollande quand Sarkozy est lui aussi une source intarissable de commentaires caustiques. Enfin je prend un exemple politique, mais tout sujet est bon à prendre.

    Sinon IVV me semble moins poussé sur la participation des lecteurs (que nous espérons nombreux, on a pas envie d’être schizophrènes et de nous répondre à nous même.) que nous. Même s’il me semble avoir des souvenirs d’appels à des commentaires et délations en tout genre (haha) de la part d’IVV. Le Calamar propose via le web, à la fois réactions en direct (des gens qui ne sont pas contents, ça risque d’être assez fréquent), articles de gens en mal d’expression/messages gentils/messages haineux/réponses à des questions posées à chaque numéro (type débat pour la partie sérieuse…) entre autres. Avec possibilité de parution à la clé.

    Sinon, la maquette du Calamar est beaucoup plus calquée sur un journal comme le Point, avec des colonnes type actualité, culture… On tient beaucoup à l’international aussi.

    Il me semble que j’ai fait le tour. Et puis de toute façon, je vous assure, il y a de la place pour deux. 🙂
    Bonne semaine de lecture ! (et bon vote pour le Calamar ?)

    P.S : Bravo pour la chorale Alci !

  • fred

    IVV est, certe excellent, mais franchement communiste. J’ai rien contre eux, ils sont drôles. Cependant, ce serait bien de faire un journal un peu moins orienté politiquement, tant que ca se tranforme pas en langue de bois.

  • Alci

    "Satyrique", petit coquin ce Witold…

    Par contre, si IVV a la "réputation" d’être le journal satirique de Sciences Po, cela n’empêche pas d’autres publications sous diverses formats (voir La Péniche par exemple)…

    Après, va falloir que le calamar rame pour avoir les 60 soutiens, bonne chance !

  • Witold veut poser une question

    Bonjour à vous,

    Tout d’abord, félicitation pour votre engagement…si peu de 1A exploitent au maximum la vie associative pourtant si riche, et source de belles rencontres.

    Comment envisagez-vous de vous différencier d’IVV, qui a la (juste) réputation d’être LE journal satyrique sur l’actualité de Sciences Po ?

    Veuillez ne voir en ma question aucun sarcasme.

    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.