• A la une,  Actualités,  Vie du campus

    Le Parcours Civique à l’épreuve du virus : comment s’engager confiné.es ?

    La première parole après le long silence. Le 27 novembre, les nouvelles modalités du PCL (Projet Civique Libre) sont annoncées par l’administration, confirmant la réduction du nombre d’heures requises pour la validation. Si ces nouvelles sont un soulagement pour beaucoup, elles constituent également l’occasion de revenir sur l’engagement en plein confinement à l’aide de quelques récits d’élèves. Les souvenirs d’un stage civique de 1A décevant Le Parcours Civique, qui débute par une expérience d’un mois en 1A, puis est suivi par un Projet Civique Libre qui s’étend tout au long de l’année, semble être une opportunité d’engagement solidaire pour les…

  • A la une,  Actualités,  Expos,  Le Mag'

    « L’homme qui marche », ou comment donner vie aux statues ?

    Les jambes tendues, le buste incliné, le regard fixe et déterminé. Voilà que l’homme semble figé dans sa marche, condamné à un mouvement éternel. C’est à l’aide du canif de son frère que Giacometti tente de représenter un fragment de la vie quotidienne, un mouvement banal dont nous sommes tous spectateurs. Alberto Giacometti (1901 – 1966), sculpteur et peintre suisse, devient un adepte de l’art figuratif dès 1935 en abandonnant le surréalisme. Icônes de l’art du vingtième siècle, ses modèles de L’homme qui marche se fondent dans la multitude de statues fines, allongées et fragiles qui occupent l’Institut Giacometti. Pour…