Vie du campus

Asso #4 : Scoubidoo. Le devoir d’aider : l’aide aux devoirs

Le temps… Candice Altmayer, 2e année à Sciences Po, a décidé de l’utiliser « pour quelque chose d’utile » selon ses mots. En effet, avec Charlotte Burrier et Lucas Lebrun, elle a été élue l’année dernière pour s’occuper de l’association Scoubidoo. Le concept est simple : une aide aux devoirs bénévole et solidaire pour des élèves du CP à la Terminale dans huit centres sociaux parisiens – Résidence Hermel, Centre du soleil, Paris Basket, Espoir 18, La Chapelle, Accueil Laghouat, La Goutte d’or et La Chapelle.

Candice confie qu’elle a d’abord recherché en-dehors de Sciences Po et puis elle a découvert cette association. Finalement, celle-ci s’inscrit parfaitement dans le modèle que souhaite promouvoir l’IEP de Paris avec ses Conventions d’Education Prioritaire ou CEP dont environ 10% des étudiants de la promotion 2018 ont bénéficié pour franchir les portes du 27 rue Saint-Guillaume.

De la même façon, Charlotte et Lucas ont cherché un véritable engagement, bénévole et désintéressé. Tentée par le travail avec les enfants, Charlotte avait envie de « toucher d’autres réalités ». Encore une fois, Richard Descoings n’aurait pu que saluer cet engagement prêchant la mixité sociale et l’égalité des chances ; cette égalité des chances que le secondaire a tendance à oublier comme le fait remarquer Lucas. Il a en effet été scolarisé dans deux lycées différents et a pu observer des disparités importantes entre les deux établissements.

Image : Scoubidoo
Image : Scoubidoo

La campagne de promotion et de recrutement de Scoubidoo a commencé avec cette  vidéo et un slogan : « Deviens un vrai héros ». Visiblement, certains étudiants de Sciences Po adulent les collants bleus et les slips rouges élégamment moulants. En effet, « l’association compte une quarantaine de bénévoles et nous en espérons soixante d’ici la fin de l’année » déclarent les trois étudiants de 2e année.

Il n’est donc pas trop tard et vous pouvez vous rendre au 13, rue de l’Université pour découvrir Scoubidoo pendant la semaine de reconnaissance des associations. « Mais attention, la régularité reste la clé maîtresse de cet engagement » prévient Candice même si elle assure n’avoir connu que très peu de bénévoles ne venant qu’une fois sur quatre.

Cependant, Scoubidoo offre un luxe que certaines associations ne permettent pas : vous avez la possibilité de choisir vos horaires et votre centre. Bien évidemment, « si trop de bénévoles sont présents sur un centre, quelques déplacements mineurs seront effectués » prévient Candice. Les horaires sont d’ailleurs assez diversifiés et ne vous empêchent aucunement d’aller aux soirées du jeudi soir.

De plus, « l’association n’est pas qu’un bénévolat de 17h à 19h et tout le monde rentre chez soi ensuite » affirme Charlotte : pots entre les membres de Scoubidoo, sorties culturelles et festives avec les enfants deux fois dans l’année… Bref, Scoubidoo, c’est aussi la vie associative.

Vous aurez également l’occasion de découvrir Scoubidoo en hiver, aux alentours de décembre, puisque l’association organise des récoltes alimentaires dans la Péniche en partenariat avec les Restos du Cœur auxquels appartiennent trois centres sur les huit où Scoubidoo intervient. Candice, Charlotte et Lucas vous attendent donc avec impatience pendant la semaine de reconnaissance des associations. Si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur parmi la multitude d’associations proposées, peut-être celle-ci trouvera grâce à vos yeux.

Image : Scoubidoo
Image : Scoubidoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.