Vie du campus

Un campus à Reims dès 2010

14-AncienCollege.jpgL’antenne rémoise ouvrira en septembre 2010. Elle accueillera un premier cycle franco-américain dans l’ancien collège des Jésuites de la ville.

On en parle depuis quelques mois dans l’Ardennais : alors que le secret restait complet rue Saint-Guillaume, L’Union titrait dès le 27 novembre dernier « Sciences Po va s’installer dans la cité des Sacres ».

Selon les sources, le nouveau campus accueillerait à son ouverture 200 ou 600 étudiants français et américains. Un effectif qui pourrait être porté à terme à 1600 élèves. Sur son blog, Richard Descoings s’était contenté de livrer six photos de l’ancien collège des Jésuites de Reims, accompagnées d’énigmatiques points de suspension.

C’est devant des lycéens rémois, dans le cadre des consultations sur la réforme du lycée, qu’il a annoncé que « l’objectif est de faire de Reims le second campus de Sciences Po ». Contrairement aux dires des médias champenois, il semblerait cependant que les derniers Conseils de l’IEP n’aient pu évoquer le sujet par manque de temps, en raison du sujet brûlant de la hausse des frais d’inscription. Le sujet a cependant été discuté en Commission Paritaire.

Le maire de Reims a confirmé être maître du projet. Le département Haute-Marne et la région Champagne-Ardenne apporteraient par ailleurs leur soutien à la rénovation des bâtiments. Des informations qui restent à éclaircir, comme le montrent les interrogations de la lettre des élus de l’UNEF : « ces locaux sont-ils destinés à accueillir tous les premiers cycles ? Le site restera-t-il un campus délocalisé ? ».

Déjà, le projet est vanté outre-atlantique : l’ouverture du campus a ainsi été annoncée lors du lancement de la campagne de collecte de fonds privés à New York, le 30 janvier dernier.

7 Comments

  • Béber

    Et ça change quoi, oui les tarifs SNCF sont prohibitifs, oui. Mais c’est pas le débat, je crois, donc tanpis, on attendra un article sciences po et la sncf ^^

  • shd

    >> Le TGV Est, c’est presque magique tant c’est pratique (45 minutes Paris Reims), mais dieu qu’il est cher! ( 20 euros l’aller simple AVEC carte 12-25 ; 30 euros le simple sans réduction un jour de semaine, ET 10 euros de plus en weekend). <<

    TER Paris-Châlons et changement (pratique) à Epernay. 1h45 et 23,3€ en plein tarif. Les voitures Corail sont plus confortables que les TGV même rénovés et le paysage est plus joli.

  • Béber

    Moi j’aimerais bien savoir quel est le coût (hors structure et réhabilitation des locaux)de tous les trajets Reims Paris qui vont être engendrés par une énième délocalisation? Le TGV Est, c’est presque magique tant c’est pratique (45 minutes Paris Reims), mais dieu qu’il est cher! ( 20 euros l’aller simple AVEC carte 12-25 ; 30 euros le simple sans réduction un jour de semaine, ET 10 euros de plus en weekend).

    Enfin bon, on espère que le trajet est à la charge des maîtres de confs, parce que sinon, l’augmentation des droits de scolarité va bénéficier plus à la SNCF qu’à n’importe qui d’autre!

    Pareil si on généralise avec tous les campus délocalisés, Combien ça coûte? (avec Jean Pierre Pernaut) Le super blog Sciences Po en chiffre pourrait donner des chiffres comme ceux-là. Ah bah non, ça nous donnerait du grain à moudre!

  • Peter

    Il ne faut pas être de mauvaise foi non plus.
    L’article nous apprend à quoi va servir le nouveau campus, ce que, il me semble, nous ignorions jusque là. Il faudrait peut-être arrêter de toujours dénigrer le boulot de la Péniche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.