• A la une,  Actualités,  Vie du campus

    Raphaëlle Bacqué : « il faut voir Richard Descoings comme un déviant créatif »

    Raphaëlle Bacqué, grand reporter Monde et auteure de Richie, dans les librairies aujourd’hui, a rencontré LaPéniche pour un long entretien sur les réseaux de pouvoir de l’ancien directeur de Sciences Po, l’affirmation de son homosexualité, la gestion de l’école et l’idolâtrie que lui vouaient les étudiants. Propos recueillis et édités par Elian Peltier. LaPéniche : Dans Richie, vous employez plus d’une centaine de qualificatifs et d’attributs pour peindre ce “roi secret de notre époque”, “éternel adolescent” qui “aime entraîner les autres dans les incendies qu’il provoque”… Qu’est-ce qui vous a le plus surpris chez Richard Descoings ? Raphaëlle Bacqué :…

  • Vie du campus

    La fronde des personnels de Sciences Po

    Plus Belle La Vie regarde avec jalousie ce qui est devenu tristement le feuilleton universitaire de l’année. Alors que les conseils d’administration et de direction attendaient paisiblement l’aval présidentiel pour nommer Hervé Crès nouveau directeur de Sciences Po, un évènement inattendu risque encore de changer la donne. En effet, la rarissime Assemblée Générales des personnels de Sciences Po qui se tenait hier pour la première fois depuis des mois a accouché d’une véritable petite bombe, dont l’onde de choc s’est propagée à vitesse grand V sur la toile et le campus. Que s’est-il passé ? La centaine de cadres, chercheurs et…

  • Vie du campus

    La FNSP choisit Hervé Crès pour succéder à Richard Descoings

    Selon L’Express, le Conseil d’administration de la FNSP présidé par Jean-Claude Casanova aurait choisi Hervé Crès comme nouveau directeur de l’IEP, par un vote de 20 voix sur 30. Le Comité de direction de l’IEP (présidé par Michel Pébereau) se réunit demain et devrait également désigner l’actuel administrateur provisoire de l’IEP. Le nom sera ensuite soumis à l’approbation du Président de la République.

  • Vie du campus

    Succession Descoings (6) : Le sprint final

    Mardi, nous connaîtrons enfin le nouveau directeur de Sciences Po. « Enfin », parce qu’après une interminable procédure qui aura duré presque sept mois, il était plus que temps de passer à autre chose, de balayer cette période d’instabilité, de tensions et de doutes. Parce qu’il fallait enfin se débarrasser des Unes nationales, des passions politiciennes et populaires, de ce trop-plein d’attention qui nuit tout autant aux étudiants qu’à l’administration. Pour qu’on puisse désormais se projeter dans le futur avec une ligne claire, un programme cohérent, des objectifs concrets. Foutons la paix au passé ; chassons le fantôme Descoings vers un amphithéâtre, la bibliothèque,…

  • Vie du campus

    Succession Descoings (5) : Jean-Michel Blanquer, le poids lourd administratif

    Après plusieurs semaines intenses pour tenter de trouver un créneau horaire pour nous rencontrer, nous voici enfin, en ce vendredi 19 octobre, dans le bureau du Ministère de l’Education Nationale de Jean-Michel Blanquer, dernier des quatre candidats shortlistés à nous accorder un entretien. Docteur en droit de l’université de Paris II, agrégé de droit public, détenteur d’une maîtrise de philosophie et d’un DEA d’études politiques de l’IEP de Paris, Jean-Michel Blanquer a également étudié à Harvard. Il est passionné par l’Amérique latine : après avoir été chercheur à l’Institut français d’études andines de Bogota, il fut nommé en 1998 directeur de…