• A la une,  Actualités,  Billet d'humeur

    Billet d’humeur – Brexit, une leçon d’irresponsabilité ?

    [English version below]   Cela fait presque 3 ans que le sujet traîne. Le 24 juin 2016, les Britanniques ont décidé (d’une courte majorité certes) de quitter l’Union Européenne. Le 29 mars 2017, Theresa May enclenchait l’article 50 du traité de Maastricht pour affirmer que d’ici 2 ans, le Royaume-Uni aurait quitté l’Union. Point. Nous sommes aujourd’hui le 18 avril 2019, et après deux délais successifs accordés, trois rejets de l’accord de Theresa May et une énième réunion de crise à Bruxelles, le Royaume-Uni, l’Europe et le Brexit se trouvent toujours dans une impasse. Du 29 mars, nous sommes passés…

  • A la une,  Actualités

    Brexit J-38 : la Grande-Bretagne, ça vous gagne

    Depuis le 23 juin 2016, jour où les résultats du référendum sur l’appartenance de la Grande Bretagne à l’Union Européenne sont tombés, on n’entend parler que de ça. Le Brexit. Alors que la sortie officielle du Royaume Uni, prévue le 29 mars 2019, se rapproche à grand pas, et qu’il n’y a toujours pas l’ombre d’un accord entre les îles britanniques et l’UE pour négocier cette sortie, la tension monte entre Londres et Bruxelles. Mais alors, les Anglais, ils en pensent quoi du Brexit ? Les médias français ont surtout traité du cas des immigrés européens au Royaume-Uni, ou des Britanniques…

  • A la une,  Actualités,  Et ailleurs ?

    Vers la fin du système bipartisan au Royaume-Uni ?

    Le Royaume-Uni en a-t-il fini avec le système bipartisan ? Ce qui semblait un des piliers inébranlables de la démocratie britannique est-il en fin de vie ? La question agite le royaume alors que la campagne pour les législatives de mai 2015 vient de commencer officiellement, et que les premiers sondages électoraux sont publiés. De nouveaux partis jusqu’ici ultra-minoritaires, comme le UKIP ou le Scottish National Party (SNP), ont profité de la décadence des partis traditionnels pour gagner en audience. Dans un système politique qui semble en crise, ces outsiders séduisent notamment un électorat qui se sent abandonné par Westminster. …