• A la une,  Actualités,  Tribunes

    Opinion – La tenaille identitaire

    Le traitement ponctuel d’un sujet par les médias n’en épuise pas la permanence. Tel est le cas des discriminations. En France, trois types de discours se font entendre. Le premier, porté par l’extrême droite, en nie l’existence même. La volonté de sanctuariser la société telle qu’elle – le principe du conservatisme – et la méfiance vis-à-vis des minorités sont ici la règle. Le second, dont l’extrême-gauche se fait de plus en plus le relais, assigne à résidence identitaire les minorités et dénonce un racisme « institutionnel » ou « systémique ». L’un et l’autre sont voués à l’échec. Le déni de l’extrême-droite et l’outrance…

  • A la une,  Actualités,  Tribunes,  Vie politique étudiante

    Tribune : Pour une pensée euro-mécréante à Sciences Po

    Cette tribune a été écrite par les membres de l’association Critique de la Raison Européenne. Elle n’est donc pas le fait de nos rédacteurs et rédactrices, et ne saurait être le signe d’un quelconque parti pris politique de la part de notre journal étudiant. Nous le publions cependant afin de faire vivre le débat d’idées au sein de notre institution. Sciences Po a globalement accueilli de manière très positive l’élection à la Présidence de la République d’Emmanuel Macron et le projet européen d’inspiration fédéraliste qu’il a porté. Beaucoup ont analysé cette élection comme une victoire sur le « repli sur soi »…

  • A la une,  Cinéma,  Le Mag'

    Nocturama, un film d’exception

    Le cinéma français semble depuis quelques années se transformer, évoluer sous un autre jour, comme nous l’a montré Thomas Cailley dans Les Combattants, avec le jeu merveilleux de Adèle Haenel et Kevin Azaïs. Une nouvelle lignée de films se profile, et dessine le cinéma français dans ses années à venir.   Nocturama est dans cette lignée. On pourrait même ajouter qu’il prolonge cette superbe envolée. D’un suspense intense, mené par une musique omniprésente, pas surchargé de paroles inutiles, juste le nécessaire, il plonge le spectateur dans un merveilleux moment de réflexion. Mais pas la réflexion d’un grand film intellectuel, ni…