• Vie du campus

    Paris s’en va labourer la Provence

    “Sport : Argument administratif pour l’organisation du Crit. On chuchote que c’était auparavant la motivation principale des criteux.”, peut-on lire sur http://www.le27.net/2012/03/26/lexique-du-crit/. A trois jours de l’Apéricrit 2012 à Aix, Batuka, les Pom Pom et les Fils d’Arcueil semblent mieux préparés que les rugueux masculins ou les footeux, qui restent sur plusieurs défaites consécutives. Mais ne vous y trompez pas, le CRIT ça reste bien du sport. 9-10 heures de cars, la descente en province, la hantise de l’accueil réservé… le CRIT arrive à grands pas ! Il y a eu les préinscriptions, les inscriptions, les listes sportives et leurs déçus,…