• A la une,  Actualités,  Vie politique étudiante

    Allons Enfants marche sur la politique

    « Hilary Clinton et Barack Obama sont partis des réseaux sociaux. » Comme les plus grands, Allons Enfants a lancé dimanche 11 octobre son propre parti politique sur Facebook et Twitter. Son ambition ? Dépasser le clivage droite-gauche, rajeunir la politique et faire élire 10 000 nouveaux conseillers municipaux étiquetés AE en 2020. L’aventure municipale change d’échelle Au lendemain du succès de la liste indépendante d’Allons Enfants aux élections municipales de Saint Cloud (ayant remporté 15,4% des voix), tout laissait présager que l’histoire continue. Sous l’impulsion de son fondateur, Pierre Cazeneuve (étudiant aujourd’hui en double diplôme HEC-Sciences Po), quinze des colistiers sont ainsi…

  • Actualités,  L'édito

    Les 20 articles de La Péniche les plus lus en 2014 (et ce ne sont pas forcément ceux que vous attendiez)

    Editorial de rentrée : le changement dans la continuité  Il est difficile de lancer la publication de La Péniche dans le contexte qui est celui de ce début de mois de janvier 2015 : entamer le semestre en souhaitant à tous nos lecteurs une heureuse et bonne année 2015 serait malvenu, presque déplacé, au vu du climat actuel. La vive émotion suscitée par les attentats terroristes qui ont frappé l’Ile-de-France début janvier a également traversé la communauté sciencepiste : sur Facebook, c’est un tsunami de messages de soutien et de photos de profil reprenant le visuel “Je suis Charlie” qui…

  • Actualités,  Vie du campus

    Municipales : ces sciencepistes qui entrent à la mairie

    Parmi la masse d’étudiants de SciencesPo candidats aux élections municipales, 21 sont finalement parvenus à entrer dans un conseil municipal. La plupart d’entre eux avaient en fait déjà été élus le week end dernier, au terme du premier tour du scrutin, à l’image de Robin Reda élu maire de Juvisy à seulement 22 ans, et symbole de la réussite des candidats sciencepistes. Nous avons recensé de manière exhaustive les différents étudiants de SciencesPo élus dans leurs communes respectives. On notera une sur-représentation des candidats de droite, deux fois plus nombreux que les élus étiquetés PS ou divers-gauche, en particulier hors…

  • Vie du campus

    Municipales : quels scores pour les candidats sciencepistes ?

    Pendant que la plupart des sciencepistes chillaient tranquillement au jardin du Luxembourg pour profiter de leur dimanche ensoleillé, plus de quinze étudiants de SciencesPo candidats aux élections municipales attendaient patiemment les résultats de ce premier tour. Au final, beaucoup de déception, notamment à gauche, où les listes des candidats sciencepistes ont pris des raclées dignes du score de Patrick Mennucci, à l’image de Bastien Marguerite, très sévèrement battu par Jean-François Copé à Meaux. Seul Vincent Delhomme, président de l’UDI SciencesPo, a réussi à décrocher un mandat à l’issue du premier tour même si d’autres sont très bien placés et devraient…