Vie du campus

Un peu de Q à la rentrée

Photo_006.jpg Non, ce titre n’est pas délibérément aguicheur. Mercredi 15 octobre, comme on vous l’avait annoncé, avait lieu le Forum de la culture à SciencesPo, « pour aimer la culture avec un grand Q » selon le BDA. Opération réussie pour la vente Flash de places d’Opéra, de danse et de théâtre : les amateurs ont parfois dû patienter une heure dans le petit hall avant d’espérer obtenir une place… Pour tous ceux qui n’auraient pas encore programmé leurs sorties à venir, voici un panorama des coups de cœur de la rentrée. Cette année, il va falloir sortir du cadre germanopratin pour découvrir de petits bijoux artistiques.

Pièce d’un auteur togolais, qui écrit « à défaut de crier » de manière comique sur un sujet grave : la lapidation. Parce qu’elle a commis le crime de rejoindre celui qui la séduisait, plutôt que celui qui lui était destiné, une jeune fille doit être lapidée… ou peut-être sauvée par celui qui l’aime ? Akakpo interroge le décalage entre modernité et tradition, dans une mise en scène insolente, qui relève plus de la farce et du déguisement que de la tragédie. A ne pas manquer !
Du 7 oct. au 1er nov. 2008. 8€ tarif adhérent BDA.

Une histoire d’amour contemporaine, mise en scène par un collectif français, MxM, composé à la fois de vidéastes et de plasticiens. A travers l’utilisation de la vidéo et de la musique électronique, la pièce questionne les chances de survie d’une relation amoureuse dans une société surmoderne qui laisse peu d’espace de parole et de silence dans la relation à l’autre.
Du 16 octobre au 2 novembre 2008. 8€ adhérent, 10€ sur place.

Un hommage à Serge Gainsbourg et sa démarche artistique, à mi-chemin entre exposition et installation. La Cité de la Musique propose plusieurs ateliers et animations autour du chanteur, en présence de Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg, ainsi qu’un cycle de ciné-concerts. Un must-see.
Du 20 octobre au 1er mars 2009.

  • 20 ans de Talking Tabla, de Trilok Gurtu et ses musiciens, à la Salle Pleyel (8e)

Trilok Gurtu est un musicien indien, percussionniste de renom mais seulement connu par des initiés, qui a retravaillé le tabla traditionnel en y intégrant des morceaux plus jazzy et de la batterie. Son concert n’aura lieu qu’à une seule date, alors courez vite prendre votre place au BDA, pour un tarif plus que négocié !
Le jeudi 6 novembre 2008, 20h. 8€ adhérent ; 30 et 45€ sinon.

Opéra en version scénique, mis en scène par Eric Génovèse, sociétaire de la Comédie Française, et interprété par une équipe de jeunes chanteurs, déjà reconnus internationalement. Bon à savoir : chaque représentation est précédée d’une conférence gratuite d’introduction à l’œuvre d’une heure (inscription préalable indispensable au 01 49 52 50 92 ou conferences@theatrechampselysees.fr). Le BDA vous propose des places à 10€ et le théâtre se charge de faire bénéficier, dans la mesure du possible, des places restantes dans les meilleures catégories.
Du 12 au 22 novembre. 10€ adhérent.

Mouawad, québécois d’origine libanaise, est, semble-t-il, le metteur en scène du moment. Dans Seuls, l’auteur se retrouve seul face à lui-même : à la fois un fils prodigue, un écrivain bloqué tentant d’écrire une thèse sur Robert Lepage, un artiste en devenir et un enfant bousculé. Une mise à nu inhabituelle, sans fausse pudeur, qui touche à l’universel du destin humain.
Du 12 au 30 nov. 2008. 9€ adhérent.

Un collectif d’artistes africains (danseurs, conteurs, lutteurs, chanteurs) présente la danse africaine d’aujourd’hui, faisant fi des clichés. Il propose aussi d’ « entrer dans la création » grâce à différents ateliers et d’assister à une exposition sur les grandes figures de la danse africaine.
Les sam. 15 et dim. 16 novembre 2008, de 14h à 20h30. 8€ adhérent, 18€ sur place.

« C’est l’histoire d’un mec né face à un miroir, dans les WC d’un hôpital, après 18 jours de coma ». Voilà ce que nous annonce l’affiche du spectacle et ce que Damien considère comme le résumé de sa vie. A travers son monologue musical, parsemé de court-métrages, il prend le parti de faire changer les choses et veille à ce que nous devenions nous. 4 court-métrages, 5 chansons, 1h d’univers entre Loïc Lantoine et Miossec pour une mise à nu totale… et sûrement bouleversante.
De sept. à déc. GRATUIT POUR LES ETUDIANTS (sortie au chapeau).

Pour réserver un de ces spectacles, rendez-vous au local du BDA afin de remplir un coupon et procéder au règlement ; ou contactez Hélène Cavarelli (helenecavarelli@bdarts.org).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.