• Actualités,  Vie du campus

    La révolution de velours des procédures d’admission

    L’introduction des Conventions d’Education Prioritaires par Richard Descoings à Sciences Po, en 2001, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le paysage de l’enseignement supérieur français. Destiné à recruter des élèves venant de lycées de Zones d’éducation prioritaire, il apparaissait pour beaucoup comme l’introduction des « affirmative actions » (discrimination positive) à l’américaine dans le système français. Et ce dans une institution dont l’examen-concours d’entrée était l’image même de l’égalitarisme républicain à la française. Pourtant en 13 ans, les choses ont bien évolué. Des voies d’admissions parallèles ont vu le jour, avec les double-diplômes ou la place croissante des admis par…