• A la une,  Actualités,  Cinéma,  Le Mag',  Vie des associations,  Vie du campus

    Une lueur dans la nuit : la 12e édition de la Semaine du Cinéma s’élance

    Entretien avec deux membres du bureau du festival de cinéma made in Sciences Po Ce lundi 31 janvier débute la 12e édition de la désormais culte Semaine du Cinéma, festival créé en 2011 par une dizaine d’étudiants en master. Cette année l’équipe, une quinzaine de personnes issues de toutes les promos de la 1A au master, réparties entre bureau, pôle conférence, pôle concours et pôle communication ont préparé une semaine cinéphile du 31 janvier au 6 février autour du thème énigmatique « Après la fin ». Au programme une dizaine de projection dont trois avant-premières, deux tables rondes autour de « L’industrie du…

  • A la une,  Cinéma,  Le Mag',  Rencontre,  Vie des associations

    Quelle approche juridique du consentement ? Les choses humaines

    « Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement. » Boris Vian, Cantilènes en gelée. Jeudi 2 décembre, le cinéma L’Arlequin, 76 rue de Rennes. Projection du film « Les choses humaines », réalisé par Yvan Attal, adaptation du roman éponyme de Karine Tuil (2019).  « La zone grise, c’est une zone inventée par les hommes pour se justifier, dire : les choses n’étaient pas claires, j’ai pensé qu’elle voulait, je me suis trompé, et passer à autre chose sans avoir à se sentir coupable ni rendre des comptes pour le mal qu’ils ont faits. Moi j’étais claire ; je ne voulais pas.…

  • A la une,  Cinéma,  Le Mag',  Littérature

    Avec Les choses humaines, Yvan Attal propose une adapation décevante du roman de Karine Tuil

    “La société malade du viol ne peut guérir que si, en ayant fait le diagnostic, elle accepte de remettre radicalement en question les grands rouages de sa machine culturelle, et son contenu. », écrit Gisèle Halimi dans Le crime.  Avec son nouveau film, “Les choses humaines”, Yvan Attal déploie une réflexion sur la mécanique sociale du viol et la notion de consentement. Mais la légitimité du sujet cache une pâle adaptation du roman de Karine Tuil paru en 2019 et lauréat du prix Goncourt des lycéens. Dès lors, se confronter à des sujets importants ne suffit pas à réaliser un film de qualité. …

  • A la une,  Cinéma,  Le Mag'

    « Paterson » Review

    As the Latin Quarter Filmothèque in Paris begins its Jim Jarmusch retrospective, I thought I would take the time to go over one of his most profound and endearing works, Paterson (2016). I strongly recommend any existentially-challenged individual to go watch this film.             Adam Driver plays the role of a bus-driver, Paterson, who spends most of his free time writing poetry in the city of Paterson, New Jersey. Paterson is a small city out of which literary giants such as Allen Ginsberg and William Carlos Williams emerged, and it is this magic sentiment derived from this knowledge of all the…

  • A la une,  Cinéma,  Le Mag'

    “Les Olympiades” Review

    Jacques Audiard’s recent film is an electric modernist exploration of the little portrayed beauty of one of Paris’ most architecturally-industrial neighborhoods, to the piercing roar of vast synthetic, musical landscapes by Parisian electronic composer Rone. The aesthetic exploration of the 13th district of Paris, the Olympiades, gives a rare measure of the richness and charm of the reality of its diverse cultural and social dynamics, giving a glimpse of modernity in an uninhibited sincerity. Through sweeping shots of its singular skyline, Audiard brilliantly showcases the isolation of its inhabitants in this ample Parisian landscape, where towering rectangular skyscrapers lie sporadically interspersed.…