Vie du campus

La Gay Pride passera par Poudlard

Si vous ne lisez pas régulièrement La Gazette du Sorcier , vous êtes peut-être aussi étonnés que moi de l’apprendre : oui, Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore était homosexuel.

Wikipédia nous apprend que ce personnage de la saga Harry Potter, directeur de l’école de sorcellerie Poudlard depuis les années 1970 et porte-drapeau du combat contre Voldemort ainsi que de tout plein de valeurs formidables (courage, amitié, justice et vérité, notamment), s’est rendu célèbre en battant le mage noir Grindelwald en 1945.

Ce serait justement de ce mage à l’intelligence exceptionnelle dont Dumbledore serait tombé amoureux. « Horriblement, terriblement déçu » en découvrant sa véritable nature (de méchant, en clair), cet événement constituerait la « grande tragédie » du directeur de l’école de sorcellerie.

C’est en tout cas ce que nous a révélé, entre autres, J. K. Rowling lors des questions qui ont suivi une lecture publique au Canergie Hall de New York.

Voici la retranscription de la partie de l’interview concernée :

« Est-ce que Dumbledore, qui croyait en le pouvoir de l’amour, est jamais tombé amoureux?

JKR : Pour être franche… J’ai toujours pensé que Dumbledore était gay. (silence dans la salle, puis d’applaudissements). Dumbledore est tombé amoureux de Grindelwald, et il a été d’autant plus horrifié quand il a découvert qui Grindelwald était vraiment. D’une certaine façon, on peut dire que cela excuse un peu le comportement de Dumbledore, parce que l’amour peut rendre aveugle, mais il a rencontré quelqu’un d’aussi intelligent que lui, et comme Bellatrix, il a été très attiré par cette personne si intelligente, et ensuite il a été horriblement, terriblement déçu par lui. C’est comme ça que j’ai toujours vu Dumbledore. En fait, j’ai récemment participé à une lecture du script du sixième film, et je savais que Dumbledore y disait à Harry « je connaissais une fille, dont les cheveux… » (rires) J’ai dû écrire une petite note dans la marge et passer mon script au scénariste : j’ai écrit « Dumbledore est gay ! » (rires) (Voyant que le public est content.) Si j’avais su que votre réaction serait aussi positive, je vous en aurais parlé il y a des années ! »

9 Comments

  • Puck.

    juste un truc, @ Pek,
    j’aime beaucoup ton humour décalé qui résume très bien la situation : on s’en fout que Dumbledore soit gay ou pas.

    maintenant étudions le système de reproduction de la mouche tsé tsé quand elle est soumise à un grand stress hivernal…

  • Puck.

    @ L,
    non, en fait il fait semblant parce qu’en réalité il est poursuivi par Mimi Geignarde et par Rita Skeeter, et qu’il veut s’en débarrasser. alors quitte à faire il préfère se taper le professeur Binns (bin oui quoi il a droit d’être fantomophile).

    @ Clara,
    dis donc, laissez les éléphants tranquilles s’il vous plait. ils ont déjà assez de complexe à être gros, pas la peine de les traiter d’obèses non plus.

    non plus sérieusement, je suis assez d’accord, ça ne change rien à l’histoire en elle-même que Dumbledore soit gay ou non (et pourtant je m’y connais en Harry Potter j’en suis fan et en plus je suis gay). Dumbledore reste pour moi un personnage asexué, dans le sens où il n’a pas de dimension sexuelle comme de nombreux autres (pour ne pas dire tous) personnages. même la vieille et oh combien respectable McGonagall semble avoir eu une vie sexuelle plus débridée que celle de Dumbledore, même si JKRfait quelques allusions (en particulier en parlant de la relation entre Dumbledore et Grindelwald qui peut à la rigueur laisser entendre avec un sonotone une quelconque relation amoureuse chez Dumbledore). mais sinon JKR ne dit pas explicitement que Dumbledore (ou même qu’un autre personnage) est gay. après tout il n’y a dans aucun des Sept Tomes (ça fait très biblique écrit comme ça) aucune scène montrant un baiser passionné entre deux personnes du même sexe (homme comme femme) comme celui entre Hermione et Ronald dans le 7° tome.

    par contre dire que c’est surtout un coup de pub pour ses lecteurs, je n’y crois pas. si elle avait voulu faire un tel coup de pub, elle aurait annoncé avant l’homosexualité de son personnage, car au vue de la Pottermania, elle ne prenait pas trop de risques en l’annonçant. d’autant plus que ça lui aurait permis d’approfondir ses réflexions en y incluant une dimension sexuelle et amoureuse autre que l’hétérosexualité inhérente des personnages. moi je pense qu’elle pensait vraiment au fait que Dumbledore est gay, mais que justement elle a désiré lui garder un côté asexué en l’enfermant pas dans une relation amoureuse et sexuelle, qu’il s’agit simplement des nombreux réflexions et compléments qu’elle donne par la suite sur son histoire.

  • Clara

    Bah elle raconte ça tout simplement parce qe c’est maintenant qu’on lui a posé la question…

    Quant au fait qu’elle l’ait inventé, j’en doute… Ya des indices gros comme des éléphants obèses dans le tome 7…

  • Claire D

    du calme Charles, du calme !
    (mais c’est vrai qu’on peut se demander pourquoi elle raconte ça maintenant, ça n’a aucune incidence sur le bouquin, pauvre Dumbly, laissons-le reposer en paix^^)
    Merci Val pour cette grande nouvelle 😉

  • Charles

    mais il faut creuser la question ! y voir des implications : je suis sur qu’elle pipotte la grosse JK et qu’elle a rendu Dumbledore gay pour que les gays arretent de dire "c’est un scandale qu’il y ait pas un gay dans harry popouf!" c’est du politiquement correct et c’est facile de prendre un petit vieux barbu qui crève. Elle s’est pas foulé bordel !

    je suis remonté donc vulgaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.