Guillemette Franquet est étudiante en 3A à Saint Andrews.

  • Et ailleurs ?

    Des yes et des no partout : le référendum écossais vu depuis St Andrews

    . Des yes et des no partout. Sous forme d’autocollants, flyers, affiches, pins, prospectus. Sur les essuie-glaces des voitures, collés aux fenêtres, coincés entre deux rideaux, placardés aux murs et sur les lampadaires, glissés à la boutonnière parfois, et fourrés dans les mains des passants. Discrets et pourtant envahissant les villes et les bouches. On en parlait, comme ça, un peu, aux repas. ‘Did you vote?’ ‘Yes, of course’. Le flegmatique Anglais (ou serait-ce un Ecossais?!) reste fidèle à sa réputation : circonspect, il ne parle de ses opinions que si on les lui demande, et il n’y a guère que…