Mathilde Tarif, 2ème année à Sciences Po, à la Péniche depuis la rentrée 2012

  • Et après ?

    Mario Pasa, étudiant manqué, éditeur comblé

    1964 : Naissance de Mario Pasa 1988 : Diplômé de la filière Economique Politique et Sociale de Sciences Po 1989 : Entrée chez les Editions Fayard 1995 : Parution du Cabinet des merveilles aux Editions Denoel 1998 : Parution de Une heure à tuer aux Editions Denoel Mario Pasa fait partie de la promotion 1988. A l’époque, Sciences Po durait trois ans, trois ans qu’il passa pour sa part au sein de la filiale Économique Politique et Sociale. La filiale EPS était réservée à ceux qui se tourneraient plus tard vers le journalisme, la recherche, ou les sciences humaines, et…

  • Et après ?

    Didier Decaudaveine, ou la plongée au coeur du Sciences Po des années 60

    Dates: 1969 : Diplômé de Sciences Po 1971 : Employé dans une société d’assurances maritimes 1972 : Adjoint au Centre National du cinéma en tant que chef de service des relations internationales 1992 : Diplomate, attaché audiovisuel de la région Australie-Pacifique Nous nous étions donné rendez-vous dans un café sur le Boulevard Saint-Germain. Bien que ni l’un n’y l’autre ne portions de signes distinctifs, nous nous sommes reconnus immédiatement. Lui avec son regard serein et malicieux, moi étudiante crispée dans le froid. La première phrase qu’il prononce pour ouvrir l’interview donne le ton : « Le problème pour moi maintenant…

  • Et après ?

    Pascal Thibaut, l’histoire d’un correspondant outre-Rhin

    __ Pascal Thibaut en quatre dates: 1986: Intégration à Sciences Po 1988: Intégration au CFJ 1990: Installation à Berlin en tant que pigiste 1997: Devient le correspondant à Berlin pour RFI __ Depuis la fin de ses études secondaires, Pascal Thibaut le savait : plus tard il serait journaliste. Après une année de licence en droit à Dijon, il entre à Sciences Po avec l’idée de ne faire qu’y passer. Sa véritable ambition ? Poursuivre ses études dans une École de journalisme. Il intègre ainsi le prestigieux CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1988 après deux années passées à étudier…