• Le Mag',  Musique

    Rock’n’roll : le cocktail de Twin Peaks préparé aux petits oignons

    Fraîchement rentrés de leur tournée européenne, les sales gosses de Twin Peaks, originaires de Chicago, nous offrent un joyeux mix de garage rock et de punk lo-fi, qui fait office d’une bonne décharge électrique. Leur secret pour l’album« Wild Onion »? Deux guitares, une basse, une batterie. N’enterrez pas le rock tout de suite, il a tout juste 20 ans.  « Wild Onion » de Twin Peaks : le nom de la ville de Chicago vient de la déformation d’un mot amérindien (« sikaakwa ») par les Français en « Chécagou », ce qui signifie « oignon sauvage ». Habile. Le deuxième album « Wild Onion », sorti en novembre dernier aux États-Unis,…