• A la une,  Actualités,  Vie du campus

    Raphaëlle Bacqué : « il faut voir Richard Descoings comme un déviant créatif »

    Raphaëlle Bacqué, grand reporter Monde et auteure de Richie, dans les librairies aujourd’hui, a rencontré LaPéniche pour un long entretien sur les réseaux de pouvoir de l’ancien directeur de Sciences Po, l’affirmation de son homosexualité, la gestion de l’école et l’idolâtrie que lui vouaient les étudiants. Propos recueillis et édités par Elian Peltier. LaPéniche : Dans Richie, vous employez plus d’une centaine de qualificatifs et d’attributs pour peindre ce “roi secret de notre époque”, “éternel adolescent” qui “aime entraîner les autres dans les incendies qu’il provoque”… Qu’est-ce qui vous a le plus surpris chez Richard Descoings ? Raphaëlle Bacqué :…

  • Actualités,  Vie du campus

    La révolution de velours des procédures d’admission

    L’introduction des Conventions d’Education Prioritaires par Richard Descoings à Sciences Po, en 2001, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le paysage de l’enseignement supérieur français. Destiné à recruter des élèves venant de lycées de Zones d’éducation prioritaire, il apparaissait pour beaucoup comme l’introduction des « affirmative actions » (discrimination positive) à l’américaine dans le système français. Et ce dans une institution dont l’examen-concours d’entrée était l’image même de l’égalitarisme républicain à la française. Pourtant en 13 ans, les choses ont bien évolué. Des voies d’admissions parallèles ont vu le jour, avec les double-diplômes ou la place croissante des admis par…

  • Actualités,  Vie du campus

    « Les élèves de 3A sont les meilleurs ambassadeurs de Sciences Po » : rencontre avec le directeur de la DAIE

    La plupart des 1A n’étaient pas encore nés lorsque Francis Verillaud a été nommé directeur de la Direction des Affaires Internationales et des Echanges (DAIE) en 1995. Une autre époque : Richard Descoings n’était pas encore directeur de Sciences Po, il n’y avait pas encore de Macs à la bibliothèque ni de panini savoyard servi par Barbara en cafét. Depuis, l’attractivité internationale de l’école a été complètement bouleversée, notamment grâce à la troisième année obligatoire à l’étranger, apparue au début du siècle. L’occasion d’évoquer les enjeux de cette 3A avec l’inamovible directeur de la DAIE M.Verillaud, qui fêtera bientôt ses vingt…

  • Vie du campus

    Retour sur le départ de Nadia Marik

    Dans la même catégorie : Raphaëlle Bacqué : « il faut voir Richard Descoings comme un déviant créatif   .Raphaëlle Bacqué, grand reporter Monde et auteure de Richie, dans les librairies aujourd’hui, a rencontré LaPéniche pour un long entretien sur les réseaux de pouvoir de l’an  Lire la suite. La Péniche a rencontré fin mai Nadia Marik, directrice adjointe en charge de la stratégie et du développement et veuve de Richard Descoings, suite à l’annonce de son départ de Sciences Po. A l’occasion de la rentrée, nous publions cet entretien dans lequel elle explique les raisons de son choix et revient sur treize…

  • Vie du campus

    Succession Descoings (2) : Après « l’hyperdirecteur », le directeur « normal » ? Entretien avec Dominique Reynié

    Premier des quatre candidats encore en lice pour la succession de Richard Descoings à accepter de nous rencontrer, Dominique Reynié est un pur produit de Sciences Po. Diplômé de l’institut (promotion 1983) où il obtint un DEA en sciences politiques, il ne quittera jamais véritablement la maison : après avoir passé l’agrégation, il revient comme maître de conférences puis professeur des universités au 27 rue Saint Guillaume. Chercheur au Cevipof, il est également directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), un think tank « libéral, progressiste et européen » proche de l’UMP qui a obtenu la semaine dernière le second prix du…