• A la une,  Actualités,  Le Mag',  Littérature

    Le Mag’ : Julien, « dit » l’apostat, un antique réactionnaire ?

    N’est- il pas de coutume d’entendre, au quotidien, une formule composée de deux mots devenus quasiment inséparables : « catho réac’ » ? La réaction apparait ainsi comme étant l’apanage du christianisme. La réaction ne mérite-t-elle pas l’extension du domaine de sa lutte ? L’empereur Julien (361-363), alors qu’il n’aurait pu être qu’un empereur de passage, tenta de renouer avec les traditions de ses ancêtres, en opposition aux dynamiques engagées par Constantin de bureaucratisation et surtout de christianisation. « Un païen puritain » à la conquête de sa doctrine La vie de cet Empereur hors du commun débute dans un contexte chaotique : à la mort de…