• A la une,  Actualités,  Le Mag'

    Le retour du temps de l’insouciance

    « Oisive jeunesse À tout asservie, Par délicatesse J'ai perdu ma vie. Ah! que le temps vienne Où les cœurs s’éprennent. J'ai tant fait patience Qu'à jamais j’oublie; Craintes et souffrances Aux cieux sont parties. Et la soif malsaine Obscurcit mes veines. » Extrait de « Chanson de la plus haute tour », Arthur Rimbaud L’année dernière, au mois de mars, tous les médias ne parlaient que d’une seule chose : le monde d’après. Il était décrit comme radicalement différent et nouveau, comme la conséquence d’un moment de libération sans précédent. Tout le monde parlait de réapprendre à vivre, comme…