Vie du campus

Les « poseurs de bombes » démasqués!

Suite à l’enquête menée depuis l’alerte à la bombe et l’évacuation de Sciences Po le mercredi 27 mai, les responsables ont enfin été identifiés. Il s’agissait en fait d’un jeune professeur de 26 ans, désormais interné dans un hôpital psychiatrique pour troubles psychologiques. Un étudiant a lui aussi passé un appel mercredi dernier pour créer le même mouvement de panique mais a été rapidement identifié et arrêté par la police. Les identités n’ont pas été révélées, mais peut-être avez-vous déjà noté la disparition de l’un de vos camarades ou professeurs…
Après les blocages des étudiants externes à Sciences Po, la rébellion semble donc bien venir de l’interne pour ce dernier événement. L’année aura été mouvementée!

Retrouvez les détails de l’affaire: http://twitpic.com/6qibb

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.