Le Guide du Potard,  Le Mag'

LE MAG – Que faire quand on s’ennuie à Paris parce qu’on est rentré dix jours avant tout le monde ?

Photographie : http://claireaumatcha.blogspot.fr/
Photographie : http://claireaumatcha.blogspot.fr/

La magie de Noël retombée, les rues de la capitale sont de nouveaux encombrées par le va et vient des travailleurs parisiens. Si vous n’avez pas envie d’attendre le premier jour de cours rue Saint-Guillaume ou l’arrivée du premier flocon pour sortir de votre cocon, voici quelques idées (plus ou moins) bonnes pour profiter comme il se doit de ces derniers jours de vacances.

Faire un tour du monde culinaire au Marché des Enfants Rouges 

S’il pleut ou il gèle vous pourrez flâner dans la multitude de passages couverts parisiens et notamment ceux qui relient le deuxième au neuvième arrondissement : vous y découvrirez des magasins insolites et de petits bistrots sans pour autant attraper la grippe fatidique à votre rentrée. 

Pour profiter de vos derniers repas des vacances avant de devoir retourner manger le même sandwich à la cafet du 27, Le Marché des Enfants Rouges est le lieu idéal pour manger à plusieurs tout en contentant les papilles de chacun. Situé au cœur du 3ème arrondissement,  il propose du mardi au samedi des restaurants de nourritures diverses et variées. 

Pour des prix plutôt raisonnables, vous mangerez dans un lieu pétillant de vie, avec pour seule difficulté de devoir faire un choix entre un repas antillais, créole, italien, un burger, un couscous, des merveilleuses crêpes, un japonais, un libanais ou tout simplement un bistrot. Pour des spécialités internationales dans un cadre joyeux, venez déguster vos derniers repas de vacances qui vous feront voyager.

 

Profiter de la vie culturelle de Paris sans se ruiner 

avocats (1)

Le théâtre est-il vraiment trop cher pour les étudiants ? Pas si vous achetez vos places dans un des 3 kiosques Théâtre de Paris ! A Montparnasse, aux Ternes, ou à la Madeleine, vous trouverez des places à moitié prix pour la plupart des spectacles de théâtre ou cafés-théâtres, à utiliser le jour même. Chaque kiosque dispose d’un minimum de 4 places, ce qui permet une sortie accompagnée. 

Ainsi vous aurez peut-être la chance de voir en première classe « Les cartes du Pouvoir » (et oui… on est Sciences Po ou on ne l’est pas !) au théâtre Hebertot pour 10 euros avec votre carte étudiant. 

Etudiants en droit ou tout simplement amateur d’éloquence, venez assister à la deuxième séance du 1er tour du concours de la conférence du stage. Le 19 janvier à 19h30, des jeunes avocats du barreau de Paris viendront disserter une dizaine de minutes par l’affirmative ou la négative sur des sujets qui font concurrence à ceux choisis par Sciences Polémiques. 

Ainsi si vous cherchez la réponse à des questions existentielles telles que « Peut-il y avoir de la fumée sans feu ? » ou « La perfection est-elle de ce monde? », ou si vous souhaitez simplement entendre les critiques acerbes et souvent pleines d’humour des secrétaires en place, allez assister à ce 1er tour qui se déroulera à la bibliothèque de l’Ordre des Avocats au Palais de Justice. 

Du côté expo, ne manquez pas « Inside », l’incontournable du Palais de Tokyo. Pour profiter pleinement de toutes les œuvres d’art, et réaliser un voyage introspectif étonnant, il vaut mieux arriver à l’ouverture du Palais : vous pourrez ainsi réserver votre place pour entrer dans une œuvre phénoménale qui vous fera parcourir le plafond du hall d’entrée dans 35 km de… scotch. 

Toutes les œuvres appellent à la réflexion et vous obligent à aller chercher au plus profond de votre esprit et de votre corps, comme par exemple l’œuvre « Installation of Experience » qui vous place dans une situation inédite : après avoir passé l’entrée, la porte automatique se referme et vous voilà seul, dans une petite pièce, avec l’unique solution pour sortir cachée au fond de vous… Chaque œuvre touchant différemment les sensibilités individuelles, l’exposition est unique pour chaque visiteur.

 

Déculpabiliser des millions de calories ingurgitées pendant les fêtes 

gym-suédoise

Il est peut-être temps d’éliminer ce mélange vodka-foie gras qui s’est installé dans votre ventre depuis quelques jours. Si vous êtes plutôt sport individuel et que vous n’êtes pas convaincu que le golf est (réellement ?) un sport, un petit centre de gym suédoise situé 60 rue de Quincampoix près de Beaubourg vous permettra de vous bouger, entre cardio et renforcement musculaire, sur des musiques rythmées. 

Le cours d’une heure est à 10 euros, et plusieurs niveaux de difficulté vous seront proposés selon les heures de la journée. Le mardi soir est toutefois spécial, puisque vous pourrez avoir le plaisir de retrouver un corps tonique grâce à une ancienne élève de Sciences Po (devenue depuis avocate puis juge), qui avec son énergie étonnante ne vous laissera pas souffler une seconde. 

Si vous trouvez la motivation et que vous arrivez miraculeusement à la transmettre à un ami, vous pourrez passer une demi-journée sportive dans un club de squash à Montmartre à l’ambiance très britannique. Au 14 rue Achille Martinet, de 10h à 23h, vous pourrez louez un cours de squash à 12 euros les 40 minutes en période creuse (avec un supplément si vous avez besoin de raquettes, balle et chaussures), mais aussi profiter d’une salle de gym, d’un billard et d’un sauna pour vous détendre. 

Une vie nocturne atypique 

danslenoir

Si la nouba du vendredi soir vous semble répétitive ou que vous n’attendez que les beaux jours pour pouvoir profiter de nouveaux de la terrasse du Wanderlust, voici quelques lieux atypiques pour expérimenter des sensations nouvelles. 

En sortant d’un dur cours de gym suédoise, vous pourrez juste en face redécouvrir la notion de goût en dînant dans le noir le plus complet. Le restaurant « Dans le Noir » situé au 51 rue de Quincampoix vous recevra dans une « salle noire » qui vous permettra de faire abstraction de votre vue pour vous concentrer sur votre palais. Ouvert jusqu’à minuit, une « dégustation à l’aveugle » de deux plats vous coûtera 34 euros (avec votre carte étudiante) et prend en compte vos allergies. L’expérience est aussi sociale  puisque vous êtes placés à une table commune si vous êtes moins de six ! 

Une expérience sensorielle d’un tout autre genre vous est proposée dans un bar plutôt spécial entre la Gare du Nord et la Porte de La Chapelle. Il vous suffira d’oser le plongeon dans un univers givré, entouré de tonnes de glace et d’endurer une température de -15 degrés. 

Durant une séance de 30 minutes forte en émotions, vous aurez de nombreuses surprises qui débuteront par 4 cocktails originaux (dans le bon comme dans le mauvais sens) à bases de vodka. L’Ice Kube est donc un bar où tout monte plus vite, de façon enivrante. Ouvert jusqu’à 1h30, il est conseillé de réserver sa séance à l’avance et de s’y rendre 15 minutes avant. S’il n’est pas nécessaire de se munir de vêtements chauds (car les doudounes sont fournies à l’entrée), il sera cependant nécessaire de ne pas oublier son porte-monnaie car le « grand plongeon » a un coût : 20 euros la séance.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.