A la une,  Actualités,  Vie du campus

Le Grand Oral : 5 choses à savoir sur Cédric Villani

Ce soir, le Grand Oral de Sciences Po TV, La Péniche et Sciences Polémiques reçoit Cédric Villani, député de l’Essonne et candidat à la mairie de Paris. Avant d’aller le voir, voici 5 choses à savoir sur notre invité.

1 – Un universitaire impliqué

Cédric Villani a grandi en Corrèze, où il a été scolarisé jusqu’au lycée. Il a obtenu un bac S à Toulon avant d’intégrer une prépa scientifique au lycée Louis-le-Grand. En 1992, il arrive quatrième du concours d’entrée à l’École Normale Supérieure. Reçu à l’agrégation de mathématiques deux ans plus tard, il enseigne à l’ENS de Lyon jusqu’en 2010, puis à l’université Claude Bernard Lyon 1. Il a également été directeur de l’Institut Henri-Poincaré jusqu’à son élection à l’Assemblée nationale en 2017.

2 – Un profil très international

En 1999, il est professeur invité à la Georgia Tech, université de recherche publique américaine, puis au Miller Institute de l’Université de Californie à Berkeley cinq ans plus tard. En 2009, c’est l’Institute for Advanced Study, l’un des plus prestigieux laboratoires de recherche au monde, situé à Princeton, qui l’invite à enseigner. L’année suivante, il devient lauréat de la médaille Fields, l’une des plus prestigieuses récompenses en mathématiques.

3 – L’entrée en politique

Il soutient Emmanuel Macron lors de l’élection présidentielle de 2017 et obtient l’investiture LREM dans la cinquième circonscription de l’Essonne, où il habite depuis 2009. Il est élu face à une candidate des Républicains avec près de 70% des voix. Dès le début de son mandat, le Premier ministre Édouard Philippe le charge d’une mission parlementaire sur l’intelligence artificielle. Six mois plus tard, le mathématicien présente son rapport intitulé : « Donner un sens à l’intelligence artificielle », pour lequel il se fait de plus en plus présent sur la scène médiatique.

4 – Le look

Lorsqu’il prend de l’ampleur sur la scène politique en 2017, c’est l’occasion pour le grand public de découvrir son image singulière. Lavallière autour du cou et broche en forme d’araignée sur la veste, Cédric Villani apparaît comme un personnage excentrique. En 2017, il explique qu’il a choisi ce style lorsqu’il était étudiant pour se distinguer de ses camarades. Bien qu’il refuse d’expliquer pourquoi il porte une broche araignée, il précise en posséder une soixantaine, achetées dans de nombreux pays.

5 – « Vivons Paris »

Lors des élections municipales de 2014, il soutenait Anne Hidalgo, président même son comité de soutien.

En juillet 2019, il échoue à obtenir l’investiture LREM pour les municipales parisiennes de 2020 face à Benjamin Griveaux. Le 4 septembre, il annonce sa candidature, dépourvu de soutien partisan. Il reste pour l’instant député et membre de LREM malgré les menaces d’exclusion après qu’il ait refusé de soutenir Benjamin Griveaux. Celui qui souhaite être « le premier maire véritablement écologiste de Paris » est crédité, selon un sondage Ipsos avant la déclaration de candidature de Rachida Dati, de 15% des intentions de vote, juste derrière le candidat officiel de LREM.

Mathématicien et professeur reconnu mondialement, Cédric Villani pourrait devenir le prochain maire de la capitale sans être soutenu par aucun parti. Il sera ce soir en Boutmy pour répondre à vos questions informées. Rendez-vous à 19h15 !

Dessin : Leila Tnitan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.