Vie du campus

Le BDE 2009/2010: la vérité sur sa constitution, son programme, ses projets

photo_1_33236b9dcfa8e69c12d40fdcb4a75541.jpgTout le monde a encore en mémoire l’élection du BDE 2009-2010 qui s’est déroulée en juin dernier, et surtout les débats qu’elle a entrainé. Pour les petits nouveaux, trois listes se sont affrontées durant une semaine de campagne très haute en couleurs et à la fin de laquelle nous n’avons jamais vraiment su qui avait gagné ! Or, voici les prémices d’une nouvelle année scolaire et une nouvelle équipe du BDE est officiellement en place. Néanmoins, pour une grande majorité d’entre nous, la situation est toujours obscure. Que s’est-il réellement passé en juin ? Comment l’équipe est-elle constituée ? A quoi devons-nous nous attendre cette année ? Grâce aux lumières de la première présidente de toute l’histoire du BDE, Chloé Baudreux, de William et de Barthélémy voici de quoi nous éclairer.

D’abord, voici la vraie histoire des élections. Après une semaine de campagne haletante et alors que la liste R.E.G.L.E.S. était annoncée gagnante peu avant l’heure officielle de l’annonce des résultats, ce fut finalement List’n Up qui eut ce privilège. En fait, les données du vote avaient été inversées et le résultat non officiel divulgué alors qu’il ne le fallait pas. Le temps que la rectification soit faite et que le vrai gagnant soit annoncé, les membres de R.E.G.L.E.S. se voyaient déjà comme les grands vainqueurs. Rude déception pour eux, donc. L’histoire ne s’arrête pas là puisque peu après, ils soulevèrent la polémique en déclarant que certaines personnes avaient pu voter sur le site internet alors qu’elles n’en avaient pas le droit, comme par exemple d’anciens élèves de Sciences Po, ce qui avait faussé le vote. Cela fut confirmé et l’idée d’un nouveau vote fut annoncé. Néanmoins, cette proposition souleva peu d’enthousiasme (fin de l’année donc élèves peu mobilisables). Finalement, R.E.G.L.E.S. se retira de l’élection et le 1er juillet, une assemblée extraordinaire décida, par soucis de compromis, que la liste Listn’Up intègrerait dans ses rangs quatre membres de la liste VisTaMine… Ainsi fut créé notre nouveau BDE.

La nouvelle équipe se compose pour l’instant de 18 personnes, 8 quatrième année et 10 deuxième année. Un recrutement sera bientôt organisé auprès des premières années, des étudiants internationaux et des nouveaux arrivants en master. L’équipe se dit soudée, contente d’être là et surtout consciente de l’intérêt que suscite le BDE et dans le devoir, donc, de profiter de cette notoriété de manière positive.

Au sujet de la réputation peu agréable qu’avait le BDE l’an dernier (inaccessible, entre autre…), peu de commentaires sont faits, si ce n’est qu’ils sont conscients que c’est une association très visible à Sciences Po et qu’il est donc assez facile de profiter de la notoriété qu’elle offre. Et que, surtout, cela se remarque forcément. Pour Chloé il est important de changer le côté inaccessible qu’a le BDE. Elle a cependant conscience que cela sera dur de modifier totalement cette réputation. Esperons que les choses parviennent à changer peu à peu…

Le programme de cette année est avant tout d’être au service des étudiants. Sur ce point, le pôle logement semble marcher à merveille et les retours des étudiants et des propriétaires sont positifs. Ensuite, deux objectifs majeurs pour le BDE de cette année: d’abord, continuer d’organiser des soirées peu chères, et surtout augmenter leur capacité d’accueil de façon à suivre la hausse des effectifs que connaît Sciences Po. Autre élément qui sera développé : le pôle associatif. Il existe en effet un très grand nombre d’associations dans notre école mais certaines souffrent d’un manque de visibilité. Pour y remédier, le BDE souhaite se mettre au service des associations qui le souhaitent et organiser en partenariat avec elles des évènements qui leur permettraient de se faire davantage connaître auprès des étudiants. Ainsi, la soirée de rentrée fut organisée en partenariat avec le Ciné Club et une prochaine soirée sera organisée avec Sciences Po TV, toute nouvelle association. Un calendrier des évements de toutes les associations est également en construction sur le site du BDE.

Vous l’avez compris, le BDE sera cette année encore très visible dans le paysage étudiant de Sciences Po, autant par son côté sérieux et utile (on l’espère en tout cas) que par son côté festif. Au niveau des gros évènements à venir voici le programme : Le 24 septembre, soirée de rentrée « Bienvenue chez Richie » au Red Light pour laquelle les nouvelles politiques ont été appliquées : capacité d’accueil augmentée (1000 personnes) et promotions sur les boissons (5 hard pour 10€). Fin octobre il y aura la soirée en partenariat avec Sciences Po TV. Le traditionnel Week-end d’intégration des premières années à la Masure le 10 octobre. Le WEI master le 16 octobre à Amsterdam. Ensuite, des soirées régulières et adaptées au calendrier auront lieu durant toute l’année, et bien sur le Gala, qui ne sera pas au Westin cette année et dont les recherches pour une nouvelle et belle salle se font de manière frénétique (il paraît).

Pour conclure : n’hésitez pas à aller les voir, j’ai testé pour vous et ils sont très accueillants et disponibles pour les étudiants.

6 Comments

  • Le cynisme

    Non mais franchement, ça interesse encore quelqu’un le porgramme du BDE? C’est toujours l même chose: des fêtes nases, des murges hors de prix et des histoires de guéguerres internes entre gosses de riches à n’en plus finir…
    AU moins ça nous fera marrer dans IVV

  • La vérité...

    Un petit parti pris par l’auteur de l’article.Surtout quand on sait que ce sont de membres de VisTaMine, et non de R.E.G.L.E.S, qui ont fait invalidé l’élection grâce à des irrégularités qu’ils avaient eux-mêmes commises… Et je ne parle pas de la cooptation un samedi matin (le 4 juillet et non le 1er juillet comme dit dans l’article) pendant les vacances. Une assemblée extraordinaire, vraiment? Je suis curieux de savoir combien de personnes s’y sont rendus.

  • Pseudo0

    J’aime beaucoup l’idée de cette assemblée extraordinaire. Etait-elle composée de gens extraordinaire? La situation extraordinaire nécessitait une assemblée? Ah oui, on ne sait rien de cette assemblée, ni de sa composition, ni de sa légitimité, ni de ses décisions au final. La cooptation a au moins le mérite d’être claire elle. A quand la révision des statuts pour éviter ce genre de malentendus?

  • Antonia

    On pourrait éventuellement remettre chaque année le même article, non? Parce qu’au final, c’est grosso modo les mêmes personnes, les mêmes déclarations charmantes et… plus ou moins la même issue (à voir)? Enfin, laissons un semblant de « bénéfice du doute » au nouveau BDE, hein, ne brisons pas les rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.