Vie du campus

La (re)rentrée littéraire

A tous les passionnés de lecture ou aux simples curieux un peu en retard sur les dernières nouveautés, le BDA organise demain après-midi la 65ème édition de la célèbre Journée Dédicaces. Cet événement culturel incontournable est l’occasion de rencontrer un panel de 80 auteurs réunis dans un cadre soigneusement décoré pour l’occasion. De 14h à 18h, les visiteurs auront l’occasion de discuter avec les écrivains mais aussi d’acheter des ouvrages en Péniche et dans certaines salles du 27.

La Journée Dédicaces s’est affirmée depuis 65 ans comme un épisode charnière de la vie culturelle à l’IEP mais également dans le monde littéraire, s’adressant autant aux étudiants qu’au public extérieur qui viendra faire les yeux doux à Sciences Po le temps d’une après-midi. Parmi les 5000 personnes attendues demain, près de 60% seront des visiteurs extérieurs, habitués de cette Journée ou habitants du quartier. Mais la tenue de cette journée demande chaque année un énorme travail d’organisation de la part de l’équipe formée au sein du BDA. Il faut compter près de six mois de préparation pour la préparation d’une après-midi ! Le choix des auteurs a été entamé dès le mois de juillet lorsqu’il a été décidé que la journée aurait pour thème « La musique des mots ». La musique est apparue comme un thème fédérateur pouvant regrouper différents types d’auteurs allant des poètes, romanciers, philosophes, ou essayistes jusqu’aux historiens. La sélection s’est basée sur une première liste d’ouvrages proposés par la librairie La Hune, située au 16 rue de l’Abbaye, le partenaire historique de la JD. Par la suite, c’est aussi La Hune qui se charge de prendre contact avec les auteurs, toujours ravis – ou pas – de se rendre disponible pour les questions des étudiants mais aussi pour promouvoir leurs œuvres.

373515_120768498083185_1468368887_n.jpg

Parmi les différents préparatifs, la question du financement reste la plus complexe. Sachant que l’administration de Sciences Po n’accorde une aide financière qu’à partir du moment où le BDA a récolté un certain montant initial, la recherche des partenariats est vite apparue indispensable. La JD a décidé cette année de mettre l’accent sur l’écologie avec des partenaires écolos comme la marque de cosmétique bio Melvita qui fournira les cadeaux pour les auteurs. Un nouveau partenariat financier a également été obtenu avec la Fnac. Néanmoins, épine dans le pied, la couverture médiatique suffisante à un tel événement montre le décalage entre les bonnes volontés et la réalité. Avec un peu d’obstination, la JD a obtenu des partenariats avec Le Monde, Télérama et le Point Etudiant. Des journalistes de divers médias seront aussi invités demain pour commencer à attirer de nouveaux partenariats pour les prochaines éditions.

Au niveau de la mise en scène, il faut s’attendre à voir la Péniche transformée pour l’occasion. Un énorme travail a été aussi réalisé pour mettre en place une signalétique claire afin que les visiteurs puissent trouver facilement les auteurs qui les intéressent. Pour poursuivre sur la voie du succès, il a été choisi d’apporter quelques nouveautés dans le déroulement de cette journée. La vente des ouvrages sera facilitée par un nouveau système de caisse centralisée basé sur un dispositif de bons d’achats afin d’éviter les engorgements autour des différents stands. Carte bleue ? Of course.

576243_145692248909914_1142780095_n.jpg

En ce qui concerne la programmation, des animations innovantes sont prévues. Dès 16h30, il y aura la remise de prix du concours de nouvelles et poésie, à présent fusionnée avec la JD. De 17h à 17h30, se tiendra le concert de la slameuse new yorkaise Aja Monet – non, non, pas Lisa – qui présentera également son recueil de poèmes. RSP organise aussi un live avec les animateurs du club litté recevant 8 auteurs. Le fond sonore restera donc très présent tout au long de l’après-midi avec notamment la présence de l’orchestre de Sciences Po. La rencontre s’achèvera par un cocktail.

Les auteurs présents représentent un large éventail de possibilités, des « grandes stars » de la littérature aux références du monde universitaire ou politique. Même si les romanciers seront majoritaires, tous les domaines de l’écriture seront représentés. Les habitués comme Jérôme Attal avec son ouvrage Folie furieuse et David Foenkinos pour son roman Les Souvenirs seront au rendez-vous. La présence de Claude Lanzmann pour son recueil La tombe du divin plongeur est aussi très attendue. Dans un autre registre, Henri Guaino présentera son essai politique La Nuit et le Jour. Enfin, il sera toujours possible de se faire dédicacer son ouvrage de micro-économie par Etienne Wasmer en personne! Finalement tout encourage à se rendre à Sciences Po demain après-midi pour profiter de l’opportunité d’avoir 80 auteurs accessibles et disposés à rencontrer les étudiants. Noël, quand tu te profiles…

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.