Vie du campus

Interview: Caroline Colombe et Grégoire pour la soirée « Le Geek, c’est Chic » du BDA et RSP

A l’occasion de la seule et unique soirée de l’année du BDA organisée conjointement avec RSP, LaPéniche.net a interviewé deux des organisateurs pour savoir à quel point cette soirée sera décalée. Voici ce qu’ils nous ont dit…

  • LaPéniche.net : Bonjour ! Pouvez-vous s’il-vous-plaît vous présenter ?

Caroline : Bonjour, je m’appelle Caroline Colombe, en 2A, je suis au BDA depuis le début de l’année. Je m’y occupe de divers projets, mais notamment de la soirée du jeudi 29 et de la Semaine des Arts.

GG : Je m’appelle Grégoire, je suis aussi en 2A et j’ai rejoint RSP l’an dernier ; je suis actuellement animateur et chargé de partenariat.

  • LaPéniche.net : Pouvez-vous nous parler du thème de la soirée ?

Caroline : Il s’agit de la soirée de clôture de la Semaine des Arts et elle se rapportera donc au thème de la Semaine qui est « nouvelle tendance » (cocooning, mooding, fooding, etc. ; car le -ing est tendance !). Le thème précis de la soirée est « le Geek, c’est Chic » et il s’agit de donner ainsi un ton décalé à cet événement.

GG : Pour ce qui est de la musique, c’est Zadig & Pom d’Apy et Rosbeefs DJs (pour le BDA) et DJs Gaëtan et Thomas (pour RSP) qui vous feront trémousser. Le ton général sera électro-pop comme à la soirée « 5 sur 5 » de l’an dernier, mais sans être élitiste ; nous voulons avant tout faire une soirée pétillante et surprenante. Même s’il y aura des rappels du thème geek, ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas des bruits de game-boy toute la nuit !

Caroline : La soirée se déroulera au Bus Palladium, salle géniale refaite il y a deux ans. Nous disposerons d’un grand écran sur lequel un Video DJ passera des images sympas. Nous distribuerons aussi des goodies, comme des lunettes qui vous permettront de voir la vie comme un vrai geek.

GG : C’est la réunion de deux associations qui font une soirée vraiment décalée et qui sort de l’ordinaire des soirées habituelles, mais surtout à capacité plus réduite, donc plus de places ! Bref, c’est une soirée étudiante classique, mais en mieux ! Ne vous prenez pas la tête, vous pouvez aussi délirer sur votre accoutrement (ou pas) et venir vêtus d’un t-shirt de geek, de grosses lunettes, etc.

  • LaPéniche.net : Alors, cette soirée : où ça, comment ça ?

Caroline : Elle se déroulera le Jeudi 29 mai de 23h à 5h au Bus Palladium, à Pigalle (ligne 2 et 12). Le prix de la soirée est de 13 euros avec une consommation offerte, et même une coupe de champagne pour les adhérents du BDA et RSP. Vous aurez même une « heure heureuse » de 23h à minuit, avec tout à un euro ! Le reste de la soirée, les softs seront à 1 euro, la bière à 2 euros et les hards à 3 euros.

GG : Mais faites attention, étant donné la petite capacité de la salle, il y aura une vente éclair mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15, donc ne traînez pas pour acheter vos places. Nous tiendrons un stand dans le local du BDA de 10h à 19h.

  • LaPéniche.net : Sinon, la Semaine des Arts promet-elle cette année ?

Caroline : Elle va être particulièrement dynamique cette année, avec plein d’animations sur deux jours avec des thèmes tels coaching&dancing, ou bien bling-bling. Le point fort de la semaine sera bien évidemment la comédie musicale, apparue cette année, et qui va rocker votre world !

GG : RSP organisera aussi à cette occasion avec le BDA le casting ‘RSP Star’ où chanteurs et humoristes pourront venir démontrer leur talent et gagner des polos.

  • LaPéniche.net : de bonnes surprises en perspective… Merci, et à bientôt à la soirée !

25 Comments

  • Belou

    Eh bien Laurence, faudrait peut-être écouter les émissions d’RSP alors (la Pod(litique qui fait régulièrement des émissions syndicales où tous les sujets sont abordés sans tabous, l’Agenda qui consacre plus de la moitié de son contenu hebdomadaire à l’actu à Pipo… et qui d’ailleurs ouvre grand ses micros toutes les semaines à toute association qui voudrait s’exprimer sur un événement à venir)

    Comme nos camarades de la Péniche l’ont bien dit avant moi, avant de critiquer, il faut connaître. Et après avoir critiqué, il faut bouger ses fesses pour faire bouger les choses.

  • Laurence

    "l’énorme travail". :-)))))))
    tu parles des publireportages qui tiennent lieu de posts ou des interviews réalisées par les interviewés eux-mêmes ?
    RSP ne vaut guère mieux, car ils ne parlent même pas de Pipo, mais faut quand meme pas pousser le culot jusqu’à se présenter comme média alors qu’on est l’agence de communiqués de la direction et des assoces en mal de reconnaissance …

  • Valentine

    A JB notamment, mais aussi aux autres:

    Nous avons vraiment de la chance d’être critiqués aussi librement par les étudiants parce que ça permet d’avancer et de savoir ce qu’ils attendent. Et comme tout média, c’est précisément ce qui nous intéresse.

    En revanche je ne peux que déplorer que cette critique ne prenne pas la forme d’un engagement associatif, ou même une autre forme plus constructive. On a reçu des emails de protestation constructive, avec des suggestions et/ou des questions, et on en a été ravis.

    Malheureusement, on en a moins reçus que de commentaires anonymes et finalement peu constructifs.

    Si l’actualité de Sciences Po et d’autres sujets que nous traitons vous intéressent (et c’est le cas, si vous êtes cohérents, puisque vous visitez ce site), LaPéniche.net est prête à vous intégrer à l’équipe pour profiter de votre approche profonde et propre à soulever les vraies questions.

    Proposez un projet, un article, renseignez-vous sur les postes à pourvoir.

    Si vous avez la flemme, je ne peux rien faire pour vous.

    ps: Si vous avez des critiques positives à faire sur l’énorme travail fourni par l’équipe, ce n’est pas interdit non plus…

  • Bene de LaPeniche.net

    Que dire de notre dossier sur les Masters : on interview étudiants et responsables afin d’avoir l’avis officiel et l’avis officieux, qui dénonce justement ce qui ne va pas et ce qui devrait changer au niveau des Masters de Sciences-Po. Que dire de notre dossier sur la 3A à l’étranger, des CR des réunions d’information où l’on critiquait parfois le manque d’information donnée par la DAIE et ses responsables ?
    Que dire de nos trois articles consacrés au remaniement du Master Management de la Culture et des Médias ? Que dire du dossier sur les bourses étudiantes ?

    Que dire du système de confoscope que l’on a mis en place pour que VOUS puissiez juger les profs de Sciences-Po ? Car c’est aussi le principe de LaPéniche.net : elle relaye l’information, et vous pouvez critiquer, argumenter, donner votre point de vue (c’est le principe des commentaires).

    Autre exemple : l’article sur Sciences-Po qui déménage à Créteil. Oui, là, nous nous contentons de donner l’info, mais grâce à vos 62 commentaires, il y a un débat,vous donnez votre avis, vous continuez d’en discuter plus tard entre vous.

    LaPéniche.net c’est avant tout le topo sur l’actualité de Sciences-Po, que ce soit à propos de conférences, de projets co, de soirées ou de réformes plus globales de l’IEP. C’est pour ça qu’il y a de tout sur LaPéniche.net : parce qu’on y parle de sujets légers comme de sujets plus sérieux. Pourtant, il y a un réel souci d’analyser de manière plus approfondie les sujets qui inquiètent les étudiants (sujets cités plus haut).

    Mais encore une fois, LaPéniche.net n’a jamais eu la prétention d’être un magazine hebdomadaire avec des sujets de fond essentiellement, car nous ne sommes pas des journalistes professionnels, et nous avons choisi de ne pas être engagés politiquement, et nous l’assumons. Le but premier, oui, c’est de relayer l’info, et sans nous à mon avis, beaucoup d’étudiants ne seraient pas au courants des milliers d’événements qui s’organisent chaque jour dans notre école.

  • jb

    C’est justement parce que la peniche est apolitique que de véritables articles seraient beaucoup plus crédibles et intéressants. On peut reprocher à IVV son positionnement politique mais en aucun cas sa quête de véritables sujets (infirmerie par ex.)

    si la peniche faisait le même chose sans le vernis provocateur d’IVV, aucun doute que ce site serait bcp plus intéressant à lire.
    Et pour la question des moyens, il me semble que faire une interview corporate avec des questions sans intérêt ou faire des comptes rendus plats ne prend pas plus de temps que poser des vraies questions et parler de ce qui marche ou ne marche pas à Sciences Po (ce qui n’est pour moi, ni de droite, ni de gauche mais tout simplement intéressant)

  • Aglae

    Pour en revenir à la soirée BDA-RSP… l’an dernier y a eu 2 soirées exceptionnelles : 5/5 organisée par RSP au 56ème de la Tour Montparnasse, et la soirée Play-t-il organisée par le BDA au Gibus. Cette année, on nous offre pour clôturer la Semaine des Arts une soirée BDA-RSP avec un thème rigolo, de l’electro-pop, des goodies, une salle sympa… c’est plus que prometteur !

  • Charles (encore un autre)

    C’est sûr que si tu attendais que La Péniche soit comme IVV, tu seras forcément déçu(e) !

    On préfère parler à tous les étudiants, et être neutres pour que tout le monde puisse s’intéresser à nos articles. Ce qui n’est pas le cas de IVV : On aime ou on n’aime pas IVV, c’est pas le problème, mais ils ne sont pas neutres. Ni dans leurs sujets, ni dans leur manière d’écrire.

    Et puis si nous étions comme IVV, où serait la diversité ? Les rédacteurs de la Péniche viennent de tout horizon politique, c’est pourquoi La Péniche en elle même reste profondément apolitique.

  • Louis

    "Gôutez-y, au plaisir de faire des cycles d’interviews syndicales, vous les régurgiterez rapidos!!!"
    Ca y est Caliméro, tu m’as fait pleurer…

    "KIKOOLOL !"
    MDR VTFF

  • IVV GROS LOL

    IVV ? La grosse blague. Pour ma part je n’ai pas du tout envie que lapeniche devienne IVV !

    "Les scandales ne manquent pas à Sciences Po, le scoop est au coin de l’amphi…"
    KIKOOLOL !

  • Joe Ba

    N’empêche, je vous souhaite de monter une assoc’ et d’interviewer les syndicats pour voir la merde que ça provoque immanquablement, candidats à l’ulcère, l’interview syndicale est faite pour vous… C’est pire qu’une récréation entre des maternelles tous ces gentils syndicats qui sois disant se battent pour vous, alors qu’ils se battent (vraiment beaucoup) pour leur pomme… Gôutez-y, au plaisir de faire des cycles d’interviews syndicales, vous les régurgiterez rapidos!!!

  • Louis

    "apolitique et neutre mais LaPéniche.net l’a toujours été." : on peut être apolitique et neutre et ne pas faire que du compte-rendu plat de conférences ou du relais béat d’événements. La couverture des élections syndicales par LaPéniche était de ce point de vue particulièrement éloquente : aucune question qui fâche à personne, des interviews du coup sans grand intérêt.

    "ce n’est pas parce qu’on interview l’UMP que nous n’interviewons qu’eux. Qu’aurais-tu dit si on avait interviewer le PS? " : toi t’as juste rien compris;

    "qui se vantraient d’être journalistes et qui se prendraient au sérieux genre reporters sans frontières dans l’enceinte de sciences po ce serait complètement ridicule." : y’a pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour faire du journalisme. Les scandales ne manquent pas à Sciences Po, le scoop est au coin de l’amphi…

    M’enfin c’est pas grave, y’a toujours IVV… 😉

  • Charles (un autre)

    De toute façon des étudiants qui se vantraient d’être journalistes et qui se prendraient au sérieux genre reporters sans frontières dans l’enceinte de sciences po ce serait complètement ridicule.

  • Charles

    Et je pense vois-tu que LaPéniche.net ne se vante pas de vouloir faire du journalisme, elle veut seulement être l’association qui vous permet d’être tenus au courant de ce qu’il se passe d’important dans SciencesPo. Je n’ai jamais pour ma part eu l’impression de faire du journalisme, mais tous les rédacteurs tentent de garder une vision neutre des choses et ce n’est pas parce qu’on interview l’UMP que nous n’interviewons qu’eux. Qu’aurais-tu dit si on avait interviewer le PS? Tu nous aurais traité de sales gauchistes?
    Et comme l’ont dit les autres, nous n’attendons que toi pour nous aider à relever notre niveau intellectuel qui est tombé si bas!

  • LaPéniche

    C’est un peu facile de te fonder sur les deux précédents articles pour critiquer, regarde donc un peu plus bas sur ta page et tu verras :
    – un compte-rendu d’une conférence de DSK
    – un compte-rendu d’une conférence sur la politique africaine de Nicolas Sarkozy
    –> donc des analyses, certes apolitique et neutre mais LaPéniche.net l’a toujours été.
    Encore plus bas :
    – un scoop sur le lieu du gala que nous avons eu en exclusivité
    – une interview sur l’incubateur d’entreprise…
    Et comme dit Thomas les communiqués de presse sont là pour informer de ce qui se passe à Sciences Po. Le gros problème je te l’avoue c’est que nous manquons de rédacteurs pour couvrir des événements et faire les analyses dont tu parles –> alors n’hésite plus, joins toi à nous !

  • Thomas

    "l’AFP rêvée de l’UMP: une boîte à diffuser des communiqués de presse."

    C’est sympa ça, bon, je ne te cache pas que le mot UMP me chagrine un peu!
    Nan, plus sérieusement, notre but premier à LP, c’est de promouvoir la vie Sciencepotienne, chose faite par ces nombreux "communiqués de presse"!
    Maintenant, pour les Comptes-rendus et le reste, on est PARTICIPATIFS, donc join cher JB, join, pour qu’enfin le journalisme triomphe!

    😉

    PS: pour les scoops, nous, on ne les invente pas, on les prend quand ils arrivent. Je voulais faire un scoop sur la mort de Pascal Sevran y’a 3 mois, les gens n’ont pas voulu.

  • jb

    Lapeniche.net , c’est de plus en plus l’AFP rêvée de l’UMP: une boîte à diffuser des communiqués de presse.
    Dommage, c’était pourtant bien partie à la naissance: des scoops, des analyses, des questions dignes de ce nom… enfin du journalisme…

  • cactus

    je crois qu’en prenant en compte la conso comprise avec la place, une coupe de champagne offerte aux adhérents et l’happy hour, on n’arrive pas à une soirée très chère !

  • Dany D

    "Bref, c’est une soirée étudiante classique, mais en mieux !" Et en plus chère… Mais une place et des consos vraiment chères sont elles plus un gage de réussite de la soirée ou une façon de se remplir les poches et de renflouer une semaine des arts financièrement bien pauvre?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.