Vie du campus

Interview : Berengère Fuoc, Responsable communication de l’Association Sciences-Po pour les Nations Unies

Il est midi, l’heure du déjeuner. En passant en Péniche, mon regard – mon estomac – est attiré par une grande table sur laquelle trônent des friandises et patisseries en tout genre. Bienvenue à l’Association Sciences-Po pour les Nations Unies.

  • LaPéniche.net : Miam, pourriez-vous vous présenter?

Bérengère : Bonjour, bon appétit! Bérengère Fuoc, en Master Affaires Internationales. L’association est composée de deux groupes, l’un chargé d’organiser une simulation avec des lycées, l’autre chargé de gérer la simulation à New York – groupe que je représente en tant que Responsable Communication. Plus particulièrement, il s’agit d’une simulation des Nations Unies qui respecte les règles propres au débat onusien. Elle réunit chaque année plus de 350 universités, et de 4000 à 5000 étudiants, et s’étend sur une semaine. Chaque délégation représente un pays, et chaque étudiant appartient à différents comités. Il s’agit alors de faire passer le plus de motions possibles, de se metter dans la peau des diplomates onusiens.

  • LaPéniche.net : Ce qui amène tout naturellement la question de vos projets pour cette année …

Bérengère : Tout à fait. Cette année, l’objectif est donc de partir à New York, ce qui suppose un financement conséquent – même si Sciences-Po couvre les frais d’inscriptions à la simulation. Nous avons besoins de 26000 euros, l’année dernière l’assocation a réuni 30% du financement, cette année nous aimerions donc collecter plus de fonds pour faciliter l’accès à cet évènement. Partir à New York nous permet une fois là-bas de faire connaître Sciences-Po aux Etats-Unis, car notre notoriété doit s’améliorer à l’international.

  • LaPéniche.net : Pourquoi voter pour votre association?

Bérengère : Nous assurons la représentation de Sciences-Po. Plus nous serons (re)connus à l’étranger, plus nos perspectives professionnelles s’élargiront. Votez pour nous, et venez déguster nos gâteaux tous les jeudi, de 10h30 à 17h en Péniche!

5 Comments

  • roro

    Moi je trouve que vous avez eu une très bonne idée, je suis étudiant à la Sorbonne (Paris I) en bilicence, et on commence à y penser; ce serai vraiment une formidable occasion de faire reconnaitre les grandes universités Française et d’enclencher une certaine émulation entre étudiants se destinant aux carrières internationales !

  • Les gaffes de Ban Ki-Moon 2

    Ban Ki Moon,
    N’oublie pas que Sciences Po est LA seule "université" francaise selectionnée directement pour la simulation à New York, tandis que HEC et ESSEC se tape des processus de selection interminables. SPUN est un principe porteur,tout d’abord, parce qu’on affronte les plus grandes universités americaines lors de la simulation, la delagation SPUN de l’année derniere a meme remporté 2 prix (affichés dans le hall de sciences po), et donc nous faisons connaitre Sciences PO à l’etranger. Puis parce que les prises de contact avec les differents ambassadeurs, responsables à l’ONU, ou encore, employés au Ministere des Affaires Etrangeres ont permis à plusieurs etudiants de trouver des stages pour leur 5e année plus que facilement.
    Avant de critiquer SPNU, tu aurais mieux fait de te renseigner et de voir ce que cette participation à apporter à Sciences Po. Et au lieu, de t’amuser à creer une competition entre MUN Sciences Po et SPUN , essaie de grandir un peu, et d’elever ton niveau de reflexion au delà de celui d’un eleve de 10 ans.

  • Ban Ki-Moon is back

    Quelle mauvaise foi !
    En gros, cette association se voulait supporter les Nations Unies jusqu’à ce qu’ils comprennent que MUN était un principe bien plus porteur mais OUPS un MUN officiel s’était déjà installé à Paris et en France !
    Pas grave, on va organiser des simulations avec les lycées et participer au National MUN (américain) ce que personne ne vous interdit !
    Par contre, faut pas se voiler la face: vous n’êtes qu’une représentation parmi d’autres au NMUN et non officielle…

    PS: Leur logo original n’a strictement rien à voir avec le vôtre ! Tu dois fantasmer 😉

  • Les gaffes de Ban Ki-Moon

    En gros l’association SPUN existe depuis 2002, bien avant celle de MUN Pipo, et participe au NMUN qui lui existe depuis 1946… bien avant les pâles copies MUN Pipo… (qui au passage se sont pas gênés pour pomper sur le logo de SPNU… quelle classe!

  • Ban Ki-Moon

    En gros votre association a complètement changé de concept depuis l’année dernière pour se calquer totalement sur le modèle de MUN Sciences Po !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.