Vie du campus

Elections BDE : tous aux urnes le 12 mai !

Cette année, le Bureau des Elèves de Sciences Po Paris est décidé à agir de sorte que les problèmes rencontrés lors des élections précédentes ne se reproduisent pas. La commission électorale, composée de membres du bureau du BDE actuel, la présidente étudiante de la commission paritaire et le responsable de la vie étudiante de Sciences Po ont réuni les candidats pour décider de la manière dont se feront les élections actuelles.

Ce mardi 20 avril, les représentants des quatre listes candidates aux prochaines élections étaient présents dans le local du BDE pour écouter les souhaits et réclamations de la commission électorale, et choisir la procédure adaptée.

Trois possibilités majeures étaient prises en compte : faire appel à une entreprise qui gérerait les listes sur un site extérieur, avec assistance durant le vote et le dépouillement des voix, ou reprendre le module utilisé pour la reconnaissance des associations, qui permettait d’inclure et d’exclure des personnes possédant un compte ENTG du vote (le voix donnés par des anciens sur LaPéniche.net ayant été le principal cause de nouvelles élections l’année dernière), et dernièrement a été mentionné la possibilité de faire un retour au vote papier. Or, le financement d’une entreprise pour la gestion des élections à Sciences Po ayant déjà été refusé suite aux décisions prises en commission paritaire, et en raison de l’impossibilité pour le service du système informatique de développer un module dans les délais requis ( le système utilisé pour la reconnaissance des association permet de voter pour deux associations, mais il faut, dans le cas du BDE, voter pour une seule liste), le choix du vote aux urnes a été retenue.

Dès le retour des vacances de printemps, le lundi 3 mai, les campagnes pour les élections du BDE seront lancées, jusqu’au 12 mai inclus, jour annoncé des élections à Sciences Po. LaPéniche.net suivra encore une fois de près l’événement, présentant chaque liste dans des articles à venir.

7 Comments

  • CamilleD

    Pour changer les choses, c’est tres simple!

    Ecrivons tous a Julien Palomo, le membre de l’administration en charge de la question (julien.palomo@sciences-po.fr).

    Temoignons de notre revolte avec politesse (je crois pas que cela soit facile pour lui de gérer ces élections a la derniere minute)!… Afficher davantage

    Et demandons lui de mettre en place la moins pire des solutions, la plus démocratique aussi, celle que propose le « 3A » dans les commentaires de l’article
    => utiliser la plate-forme de reconnaissance des associations telle qu’elle est aujourd’hui et donc pouvoir voter deux fois mais division des voix par deux pour la determination du vainqueur.

    C’est une chose qui, en effet, devrait etre soutenue sans difficulté par l’ensemble des listes.

  • 3A

    Visiblement, il va falloir EN PLUS, SIGNER une procuration de vote en plus d’aller chercher nos certificats de scolarité!!

    En effet cela répond au problème des certificats envoyés pour les reconnaissances des listes, mais cela implique que pour voter, maintenant il faut avoir un scanner! ou un jet privé pour faire parvenir la feuille signée en express???

    Doit-on aussi montrer que nous payons l’impôt sur la fortune?

    Je ne peux pas y croire, ce n’est pas sérieux…

  • 3A

    Idée: pourquoi ne pas mettre en place le site de reconnaissance des associations et il faudrait voter deux fois (pour la même liste ou même diviser son vote à la mode allemande). A la fin, on divise tous les scores par deux et on sait combien il y a de votes par liste et qui a remporté l’élection!

    C’est tout de même moins scandaleux que d’interdire aux 3A de voter. Ce BDE sera NOTRE BDE et celui des 1A et des 4As, par ailleurs, beaucoup de nos amis 3A sont dans les listes.

    Si les élèves qui sont à Paris ne peuvent avoir que deux procurations, comment pourrons-nous voter?
    si on ne connaît personne, on ne vote pas? N’est pas un peu étrange?

    De plus, si on a envoyé notre certificat de scolarité pour la reconnaissance des listes, vont-ils l’utiliser sans notre autorisation?

    Sans parler des problèmes logistique d’un vote papier et de l’effet sur la participation (c’est pendant la semaine des rattrapages, la veille d’un week-end prolongé).

    Vous ne voulez pas faire preuve d’une bonne volonté?

    Evidemment voter deux fois c’est un peu étrange. Mais ça l’est moins que d’être interdit de voter…

    Au pire, vous pouvez au moins ne pas limiter le nombre de procurations car là c’est vraiment une autre manifestation de vouloir réduire la participation…

    Je vous remercie, j’espère que vous prendrez en compte la voix des 3A, celle qui a déjà été bafouée l’an dernier lors des «  » »élections » » » du BDE actuel.

  • xx

    Le BDE ne peut pas faire grand chose de plus, comme à chaque fois. Mais à nouveau, on se dirige vers un simulacre d’élections dont on peut déjà sentir le résultat. Belle image pour une école comme celle de Sciences Po. Et en aucun cas les autorités controlant ces elections n’iront dans le sens de la transparence dans la mesure ou leurs interets sont aussi en jeu. Leurs petits poulains sont dans la course.

  • Julien Palomo

    @wsqp: Cher anonyme, je suis preneur de toute idée pour améliorer la transparence : julien.palomo@sciences-po.fr. Ceci posé :
    – une commission électorale à laquelle participent Direction et Commission paritaire,
    – des listes électorales contrôlées par la Direction des études et de la scolarité,
    – un scrutin organisé par la logistique de Sciences Po,
    je vous demande : que peut faire de plus le BDE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.